Audrey Pulvar perd le procès qu'elle avait intenté au site Bakchich

Partager l'article
Vous lisez:
Audrey Pulvar perd le procès qu'elle avait intenté au site Bakchich
Audrey Pulvar
Audrey Pulvar © Abaca
Fin 2010, Audrey Pulvar portait plainte contre le site bakchich.info pour avoir affirmé qu'elle avait fêté la victoire du PS aux régionales 2010 au siège du parti. Mais le tribunal n'a pas tranché en sa faveur.

Le tribunal a tranché en faveur de bakchich.info. En octobre 2010, Audrey Pulvar se constituait partie civile et portait plainte contre le site d'information. En cause, la publication d'un article qui affirmait que la journaliste avait passé la soirée du 21 mars 2010, marquée par la victoire du PS aux élections régionales, au siège du parti rue de Solférino. Elle y aurait accompagné Arnaud Montebourg. L'affirmation était erronée et le site avait retiré son article et reconnu son erreur.

À lire aussi
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste médiatique Christophe Prudhomme
TV
"C à vous" : Roselyne Bachelot démonte les contradictions de l'urgentiste...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce soir a été raccourci"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta : L'île des héros") : "Voilà pourquoi l'épisode de ce...
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série en clair dès samedi
Séries
"Le bureau des légendes" : Canal+ diffuse les quatre premières saisons de la série...

Pourtant, Audrey Pulvar a perdu son procès, comme le rapporte le site internet du Point. Bien qu'elle ait été en mesure de prouver qu'elle n'était pas au siège du PS ce soir-là, le tribunal a estimé que l'article ne constituait pas une diffamation : "Le fait de se rendre au siège du Parti socialiste, fût-ce un soir d'élection, que l'on soit journaliste ou non et que l'on soit ou non accompagné d'un responsable de ce parti, ne saurait être considéré comme un comportement contraire à l'honneur ou à la considération", a indiqué le tribunal.

Par ailleurs, même si elle n'était pas présente au siège du PS ce soir-là, Audrey Pulvar s'y était déjà rendue à plusieurs reprises. Une réalité qui a poussé le tribunal à relaxer bakchich.info, comme l'avait demandé le procureur de la République. Audrey Pulvar réclamait 3.000 d'insertion judiciaire - la publication de la condamnation dans plusieurs médias à hauteur de 3.000 euros d'achat d'espace -, le remboursement de ses frais de justice et un euro symbolique de dommages et intérêts. Xavier Monnier, directeur de la publication du site, réclamait pour sa part 10.000 pour constitution de partie civile abusive et perte de temps mais sa demande a elle aussi été rejetée.

Sur le même thème
l'info en continu
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
Confinement
Le confinement vu par... Alessandra Sublet
"Le bureau des légendes" : Pourquoi la saison 5 n'est-elle pas disponible sur myCANAL ?
Séries
"Le bureau des légendes" : Pourquoi la saison 5 n'est-elle pas disponible sur...
Christophe Dugarry va quitter RMC
TV
Christophe Dugarry va quitter RMC
David Pujadas présente ses excuses pour... son maquillage !
TV
David Pujadas présente ses excuses pour... son maquillage !
Audiences : Quel score pour le discours de la Reine Elisabeth sur BFMTV, CNews et LCI ?
Audiences
Audiences : Quel score pour le discours de la Reine Elisabeth sur BFMTV, CNews et...
Gilles Pélisson prédit une chute "d''au moins 50%" du chiffre d'affaires publicitaire de TF1 en avril
Business
Gilles Pélisson prédit une chute "d''au moins 50%" du chiffre d'affaires...
Vidéos Puremedias