Bilan : La saison 2016-2017 de... France 2

Partager l'article
Vous lisez:
Bilan : La saison 2016-2017 de... France 2
Le bilan de la saison de France 2
Le bilan de la saison de France 2 © France 2
Tout au long de l'été, puremedias.com vous propose un bilan de la saison écoulée, chaîne par chaîne.

L'heure des comptes a sonné. Alors que la télé est passée en mode été, que les chaînes favorisent les rediffusions et les séries pour combler leurs grilles, puremedias.com vous propose tout au long de l'été de revenir en arrière pour analyser la saison dans son ensemble, chaîne par chaîne. L'occasion d'envisager toute la stratégie de programmation des chaînes sur l'année écoulée, et d'examiner dans quelle mesure l'audience a évolué au fil des années.

À lire aussi
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique, "MacGyver" faible sur M6
Audiences
Audiences : L'Eurovision très large leader, "The Voice" à son plus bas historique,...
Thierry Ardisson quitte C8
TV
Thierry Ardisson quitte C8
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews
Eurovision
Eurovision 2019 : Bilal Hassani contraint d'annuler toutes ses interviews

Le chemin de croix des après-midis

En 2016-2017, France 2 a connu une saison très compliquée, notamment du fait d'après-midi en panne sèche dès le mois de septembre. Il faut dire que la chaîne s'est mise d'entrée de jeu dans le pétrin en lançant pas moins de quatre nouveaux programmes sur cette tranche fragilisée depuis plusieurs années. Si "Mille et une vies" de Frédéric Lopez et "Visites privées" de Stéphane Bern sont parvenus dans un premier temps à sauver les meubles sans pour autant convaincre, "Amanda" et "AcTualiTy" ont immédiatement frôlé l'asphyxie, tombant sous les 5% de PDA. Cette défaillance a mécaniquement envoyé par le fond les audiences mensuelles de la chaîne. Dès septembre, France 2 a ainsi réalisé sa pire audience mensuelle historique avec 12,5% de PDA, avant de battre ce triste record le mois suivant (12,3%), un score de nouveau atteint en janvier.

Succédant à Vincent Meslet évincé dès le mois d'octobre, Caroline Got a tenté d'enrayer l'hémorragie comme elle a pu. La nouvelle patronne de France 2 a ainsi décidé de débrancher "Amanda" dès la fin de l'année puis "AcTualiTy" à partir du mois de mars. Pour les remplacer, elle a lancé successivement "Un chef à l'oreille" avec Elodie Gossuin puis "Tout le monde a son mot à dire" avec Olivier Minne et Sidonie Bonnec. Ces deux programmes ne parviendront toutefois pas à faire sortir la tête de l'eau aux après-midi de France 2.

Echec en chaîne pour les nouveautés

Cette saison, France 2 aura plus généralement prouvé qu'il est définitivement très difficile d'installer de nouveaux rendez-vous en télé. Outre le fiasco des après-midi, la Deux a multiplié les innovations aux résultats pour le moins incertains, qu'ils s'agissent de nouvelles émissions comme "Vivement la télé", "Mardi cinéma", "A vos pinceaux", ou "Hier, aujourd'hui, demain", mais aussi de nouvelles formules d'émissions comme "Envoyé spécial", qui changera de ligne éditoriale la saison prochaine.

Ses innovations en matière de programmation n'auront souvent pas été plus heureuses, que l'on songe à la rediffusion de "On n'est pas couché" le dimanche, ou à l'avancée de l'horaire de "Stade 2", toutes deux abandonnées en cours d'année.

La digue "N'oubliez pas les paroles" a tenu

Au cours de cette difficile saison, France 2 aura su éviter la catastrophe grâce à un homme : Nagui. Malgré un très faible lead-in, son "N'oubliez pas les paroles" est parvenu toute l'année à enregistrer de bonnes audiences au carrefour éminemment stratégique de l'access prime-time, aussi bien sur l'ensemble du public que sur les femmes responsables des achats de moins de 50 ans.

Cette réussite aura notamment permis à France 2 de sauver sa cagnotte publicitaire et de protéger le 20 Heures - puis le prime-time - des affres de l'après-midi. Plus que jamais, la chaîne est désormais stratégiquement dépendante d'un animateur portant également ses audiences de la mi-journée. Un état de fait potentiellement dangereux.

L'info, la fiction et le sport restent les valeurs sûres

En 2016-2017, France 2 est également parvenue à maintenir le bout du nez hors de l'eau grâce à ses valeurs sûres historiques. Ces dernières lui ont notamment permis de connaître une fin de saison plus apaisée avec 13,1% de PDA en mai, son record cette saison, puis 12,9% en juin. Parmi ces valeurs sûres, l'information, globalement très performante cette saison. Le 20 Heures de France 2 a ainsi signé l'une de ses meilleures saisons tandis que "Télématin" a continué de porter les matinées de la chaîne. Après un démarrage difficile, "L'émission politique" a su trouver sa place lors de la campagne présidentielle tandis que les débats et les soirées électorales ont eux aussi attiré un large public. Seule ombre au tableau, l'incapacité de France 2 à organiser un débat avant le premier tour de la présidentielle, contrairement à TF1.

Malgré l'absence de très grande compétition, le sport a également permis à France 2 d'enregistrer régulièrement de bonnes audiences cette saison, qu'on pense au rugby avec les test matchs de l'automne et le Tournoi des Six Nations, au foot féminin audacieusement programmé par la chaîne en prime time, à la finale de la Coupe de France et de la Coupe de la Ligue ou encore à Roland-Garros.

Surtout, France 2 aura pu compter en prime time sur son département fiction. Ses marques de séries françaises ("Chérif", "Caïn", "Candice Renoir", "Les Petits meurtres d'Agatha Christie", "Fais pas ci, fais pas ça", "Dix pour cent") ont fédéré, sans parler de nombreux unitaires à succès comme "Baisers cachés", "Rouge sang" "L'Affaire de Maître Lefort", ou encore "Box 27". En matière de cinéma, France 2 a aussi pu compter sur quelques belles cartouches comme "La famille Bélier", et sur de nombreuses programmations de films "gold" comme "La grande vadrouille", "Le père Noël est une ordure" ou "Les aventures de Rabbi Jacob".

A la recherche du "hit format" ?

Reste le sujet du divertissement dont France 2 semble désireuse de renouveler les marques et les incarnations, sans être pour l'instant en mesure de le faire. En attendant, la chaîne a pu s'appuyer cette année sur ses marques historiques, qu'il s'agisse du "Plus grand cabaret", bien qu'en baisse, de "La fête de la musique", de l'Eurovision ou de "Fort Boyard" en fin de saison.

En matière de divertissement, il manque sans doute à France 2 un "hit format" comme "The Voice" ou "Danse avec les Stars" sur TF1. Remplissant la grille pendant de très nombreuses semaines, ce dernier assurerait à la chaîne un confort qui lui fait pour l'instant défaut.

L'audience de France 2 sur 5 et 10 ans

Les 10 meilleures audiences de la saison

Les 5 pires audiences de la saison

Chiffres Médiamétrie, en audience veille. Seul le premier épisode est pris en compte pour les soirées continues.

A lire aussi dans le dossier puremedias.com fait le bilan de la saison télé :
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... NT1
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... TMC
TV Bilan : La saison 2016-2017 de... W9
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Pascal Mar

un bon derrick et ca repart les audiences



Furious Angel

Disons que les émissions de Fausrine Bollaert de Daphné Bueki ont l'air d'etre bossées. Alors que Visite Privées, qui parle des chapeaux un jour, des zèbres le lendemain et du Luberon le troisième jour, c'est n'importe quoi. Je parle même pas d'Amanda, une émission programmée avec 25 ans de retard.



Laliberté

ça va être drôle de voir l'ensemble du bilan Canal+ et ceux de C8 et CNews qui vont couler plus tard (enfin Cnews à déjà couler !)



Starlight

"Ca a l'air un peu plus solide pour la saison prochaine, à voir..."

Beaucoup d'observateurs pensent que la prochaine grille de l'après-midi à la rentrée est plus cohérente. C'est peut-être vrai mais j'attends aussi de voir la qualité de ce qui sera proposé.
Pour ce qui est du France TV à la française, ce n'est pas forcément incompatible avec un Netflix européen.



Starlight

Allez, une hausse des après-midi (ne serait-ce que de deux ou trois points) et ça ira déjà bien mieux.



Starlight

C'est surtout que ce numéro a été diffusé en face du débat présidentiel sur BFMTV. Le numéro suivant a nettement mieux marché au début du mois (11.5 %).



Backpacker

"Aventures de médecine", pire audience en prime time pour France 2! Tu m'étonnes! Pourquoi ce magazine alors qu'il y a déjà "Le magazine de la santé" tous les jours sur France 5. Où est la diversité des grilles? Du grand n'importe quoi. Et trop de Michel Cymès, à toutes les sauces et sur toutes les chaînes du groupe, tue France Télévisions!



Olive

Tu as tout à fait raison pour la BBC . Faut pas croire que service public ca veut dire pas de formats forts .



Nina Ritchie

Pour LE SANG DE LA VIGNE ( bien que j 'aime cette série ) c ' étais tiré d ' une oeuvre et il n ' y avait plus de tomes à explorer en quelques sortes ...Mais oui vous avez raison il y a un problème d'industrialisation des séries en FRANCE ...On ne propose pas assez d 'épisodes par saison pourtant cela fidélise le télespectateur ...D ' ailleurs si TF1 arrive à imposer son nouveau feuilleton ,DEMAIN NOUS APPARTIENS ,cela serait une bonne chose pour que les différents acteurs du monde télévisuel développent des séries plus longues ...



FREESBEE65

on peut retenir aussi le choix d'Ernotte d'arreter un paquet de serie, boulevard du palais, le sang de la vigne, famille d'acceuil entre autre, ayant de tres bon resultats, fort renumerateur les series etant vendues a plusieurs autres chaines mais arreter pour faire de la place a de nouvelles series que l'on attend toujours.

Et surtout totalement coherent donc avec ce choix. donc des nouvelles series qui ne sont meme pas en cours d'etude mais des redif. a foison des executées.

Quant au hit format, lorsque une serie cartonne comme cain, cherif, ou C.Renoir, quel est la difficulté pour la chaine de demander un nombre d'episodes superieurs. a la place de 8 ou 10 , tu passe a 16, tu gagnes, avec 2 episodes par soir, 3 a 4 semaines. Avec 4 series , tu as au minimum 24 semaines.
A la chaine de choisir le bon jour et tu as presque une saison complete sur une soiree

En tout cas un bilan catastrophique pour la direction, qui si elle avait un peu d'amour propre et d'orgueil et par respect de l'institution demissionnerait mais comme la place et bonne et renumeratrice. Et que l'etat laisse faire cette destruction en regle.



Nina Ritchie

Toujours plus de rediff des memes séries et meme les émissions sont de plus en plus multi rediffusée ...Aucune programmation jeunesse ...Fini les séries estivales des matinées qui étaient bien fichues ...BRef de moins en moins généralistes finalement ...Quasiment plus de vrais émissions de seconde partie de soirée , prime qui commence de plus en plus tard ....Le jour ou NOLP s ' écroule la chaine est quasi morte lol



la-zapette-folle

Nagui ne doit plus se sentir!



Sheka

Les 5 pires audiences de la chaîne, ça doit être 5 programmes diffusés entre 3h et 4h du matin. Comme les 365 pires d'ailleurs. Mais ça n'a pas grand intérêt d'en parler..



Marie-Anne Gallot

Pourquoi ne pas préciser que ce sont les meilleures et pires audiences EN PRIME ? Je doute que la pire audience de France 2 durant la saison soit 898 000 lol.



Furious Angel

On va se marrer pour le bilan de Canal ^^

France 2 se cherche trop. Ils sont à mi-chemin entre une chaîne généraliste qui vise la ménagère et une chaîne plus élitiste. On parle souvent de la BBC, mais justement ils arrivent à faire cet équilibre entre programmes populaires (et exportés) comme Danse Avec Les Stars, Le Meilleur Patissier ou Top Gear, et des programmes plus qualitatifs. Mais sur plusieurs chaines, comme ce que pourrait faire France TV. C'est surtout sur le côté populaire que France 2 a du mal... Soit en tentant des trucs idiots, soit en n'y allant pas franchement (par exemple je n'imagine jamais Danse Avec Les Stars sur France 2).

Malheureusement Delphine Ernotte ne donne aucun cap. Elle parle de BBC à la française et de Netflix européen, au lieu d'imaginer un France TV à la française, tout simplement. Copier ce qui existe ailleurs, c'est avoir un train de retard, et donc échouer. Les grandes expérimentations dans tous les sens (et donc en visant des publics différents toutes les trois semaines) pour l'après-midi ne donnent rien de bon... Ca a l'air un peu plus solide pour la saison prochaine, à voir...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Premières séances : "John Wick Parabellum" signe un démarrage record et bat "Aladdin" !
Cinéma
Premières séances : "John Wick Parabellum" signe un démarrage record et bat...
Affaire Vincent Lambert : M6 avance la diffusion de "Dossier Tabou" à ce soir
TV
Affaire Vincent Lambert : M6 avance la diffusion de "Dossier Tabou" à ce soir
Audiences J+7 : "Manifest" s'envole en replay sur TF1
Audiences
Audiences J+7 : "Manifest" s'envole en replay sur TF1
Sony veut adapter ses jeux vidéo en films et en séries
Séries
Sony veut adapter ses jeux vidéo en films et en séries
Débat des européennes : Le Parti animaliste annonce avoir saisi le CSA et le tribunal administratif
TV
Débat des européennes : Le Parti animaliste annonce avoir saisi le CSA et le...
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Sport
Diffusion Coupe du monde féminine 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
Vidéos Puremedias