Bloqué par Richard Ferrand sur Twitter, un journaliste proche de LFI voit sa plainte classée

Partager l'article
Vous lisez:
Bloqué par Richard Ferrand sur Twitter, un journaliste proche de LFI voit sa plainte classée
Richard Ferrand
Richard Ferrand © Abaca
Le reporter indépendant Guillaume Tatu avait déposé plainte pour "discrimination" auprès du procureur de la République de Paris.

"Pas de discrimination" pour la justice. Vendredi 4 janvier dernier, le reporter indépendant Guillaume Tatu, proche de La France insoumise, avait déposé plainte pour "discrimination" auprès du procureur de la République de Paris contre le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand. Il y a plusieurs mois, le président de l'hémicycle a bloqué l'accès de son compte Twitter.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Les faits ne sont pas punis par un texte pénal"

Selon Guillaume Tatu, ce blocage est lié au fait qu'il ait relayé sur les réseaux sociaux des articles évoquant l'affaire des Mutuelles de Bretagne, dossier dans lequel Richard Ferrand est visé par une information judiciaire relative à des soupçons de prise illégale d'intérêts. Titulaire d'une carte de presse, le journaliste indépendant avait estimé que ce blocage du compte du président de l'Assemblée nationale est "une restriction à sa liberté d'être informé et de pouvoir informer le plus grand nombre" car le compte de Richard Ferrand représente "un profil d'intérêt général".

Selon l'AFP, la plainte déposée par Guillaume Tatu a été classée sans suite par le parquet de Paris. Dans un avis de classement motivé, signé le 13 mars, la justice a souligné que "les faits dénoncés ou révélés dans le cadre de cette procédure" n'étaient "pas punis par un texte pénal".

"C'est évidemment une erreur"

Arash Derambarsch, avocat de l'ancien conseiller de Jean-Luc Mélenchon, a réagi à la décision du parquet de Paris : "Le procureur estime qu'il n'y a pas de texte pénal caractérisant les faits, c'est évidemment une erreur (...) La discrimination est caractérisée puisqu'un journaliste sympathisant d'un parti a autant les mêmes droits qu'un journaliste lambda pour accéder au compte du Twitter du quatrième personnage d'Etat". Selon lui, une plainte avec constitution de partie civile a été déposée fin mars pour tenter de contourner le refus du parquet d'engager des poursuites et d'obtenir la désignation d'un juge d'instruction.

l'info en continu
"Cinq hommes à la maison" : M6 lance son nouvel access estival le 27 juillet
TV
"Cinq hommes à la maison" : M6 lance son nouvel access estival le 27 juillet
Tous les programmes de la télé du 25 au 31 juillet 2020
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 25 au 31 juillet 2020
"J'ai 10 ans" : France 2 diffuse le prequel de "Faites des gosses" le 29 juillet
Programme TV
"J'ai 10 ans" : France 2 diffuse le prequel de "Faites des gosses" le 29 juillet
"La course des champions" : Le jeu événement de France 2 déstocké le 30 juillet
TV
"La course des champions" : Le jeu événement de France 2 déstocké le 30 juillet
Nommé ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti va-t-il pouvoir faire sa chronique sur Europe 1 ?
Radio
Nommé ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti va-t-il pouvoir faire sa...
Sophie Davant sur l'éviction de Pierre-Jean Chalençon d'"Affaire conclue" : "Il a trop parlé sur les réseaux sociaux"
Radio
Sophie Davant sur l'éviction de Pierre-Jean Chalençon d'"Affaire conclue" : "Il a...
Vidéos Puremedias