Canal+ : Le patron du "Zapping" invirable pendant plusieurs mois

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : Le patron du "Zapping" invirable pendant plusieurs mois
"Le Zapping" de Canal+.
"Le Zapping" de Canal+. © Canal+
Patrick Menais va se présenter sur la liste de la CGT pour les élections professionnelles, ce qui le protège de tout licenciement.

Un plan infaillible. Le patron du Zapping de Canal+, Patrick Menais, va selon le site LesJours.fr (payant) se présenter sur la liste de la CGT pour les élections professionnelles qui se tiendront le 3 juin prochain. Il n'est pas le seul, quatre salariés de son équipe le suivent dans cette démarche. Dans le collimateur de Vincent Bolloré pour ses montages à charge sur Hanouna, "Le Grand Journal" ou les décisions et activités du big boss, Menais et ses collaborateurs deviennent donc invirables pendant six mois, protégés par le droit du travail. Cette "protection" ira au-delà s'ils sont élus. Tout licenciement déclencherait une enquête de l'inspection du travail...

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"Bâillonnement éditorial"

Fin 2015, Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef adjoint à "Spécial Investigation" a été sous le coup d'une procédure de licenciement après avoir rejoint le syndicat SNJ-CGT. La chaîne a finalement renoncé à se séparer de ce journaliste qui, depuis, n'hésite pas à accorder des interviews pour dénoncer les censures et la mainmise de l'actionnaire sur les contenus de la chaîne. "Il y a un bâillonnement éditorial à Canal+", expliquait-il à puremedias.com en avril dernier.

Le plan de Menais et ses acolytes n'amusera sans doute pas la nouvelle direction de la chaîne. Selon plusieurs articles de presse, elle avait décidé de se séparer à la rentrée des zappeurs historiques dont Patrick Menais, en poste depuis 27 ans ! La production de cet ovni télévisuel aurait même été proposée à Cyril Hanouna. Fort de son contrat de 250 millions d'euros sur 5 ans, l'animateur doit produire à tout-va pour Canal+ et les chaînes du groupe. Vincent Bolloré laissera-t-il libre de ses montages Patrick Menais une saison de plus ? Va-t-il malgré tout entamé une procédure de licenciement à son encontre, ou le mettre dans un placard pour l'écarter de la production de ce programme et négocier son départ ? Réponse dans les prochaines semaines.

l'info en continu
"Batman" : Une série dérivée du film de Matt Reeves en préparation pour HBO Max
Séries
"Batman" : Une série dérivée du film de Matt Reeves en préparation pour HBO Max
Après "Une Famille formidable", Anny Duperey bientôt dans une nouvelle série pour France 2
Séries
Après "Une Famille formidable", Anny Duperey bientôt dans une nouvelle série pour...
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes avec Catherine Barma
TV
"Hypocrisie", "lâcheté", "vénalité" : Laurent Ruquier règle violemment ses comptes...
Audiences samedi : nouveau record pour Alex Goude, "Fort Boyard" meilleur que TF1 en deuxième partie de soirée
TV
Audiences samedi : nouveau record pour Alex Goude, "Fort Boyard" meilleur que TF1...
Audiences : Lancement en forte hausse pour "Fort Boyard", M6 sous les deux millions avec sa soirée cinéma
TV
Audiences : Lancement en forte hausse pour "Fort Boyard", M6 sous les deux...
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
TV
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
Vidéos Puremedias