Canal+ : Stéphane Guy va contester son licenciement devant les prud'hommes

Partager l'article
Vous lisez:
Canal+ : Stéphane Guy va contester son licenciement devant les prud'hommes
Par Benjamin Meffre Rédacteur en chef
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
La parodie de "L'heure des pros" avec Sébastien Thoen © Canal+
Le journaliste a été viré après avoir apporté son soutien à Sébastien Thoen sur l'antenne de Canal+.

Le litige se réglera finalement devant les prud'hommes. Selon une information des "Jours", que puremedias.com est en mesure de confirmer, le journaliste Stéphane Guy a décidé d'aller devant le conseil de prud'hommes pour contester son licenciement par Canal+, le 24 décembre 2020, après plus de deux décennies de collaboration. Le 9 décembre, le commentateur sportif avait été mis à pied par sa direction à la suite de son soutien apporté à l'antenne au comique Sébastien Thoen, lui-même viré après un sketch diffusé sur internet et parodiant "L'heure des pros" de Pascal Praud sur CNews, chaîne du groupe Canal. La direction de la chaîne cryptée avait décidé de licencier Stéphane Guy pour déloyauté, l'accusant d'avoir "pris en otage" l'antenne.

À lire aussi
Affaire Besson : Sand Van Roy fait condamner Aziz Zemouri et "Le Point" pour diffamation
Justice
Affaire Besson : Sand Van Roy fait condamner Aziz Zemouri et "Le Point" pour...
Affaire "Le Point" : Aziz Zemouri porte plainte contre Jean-Christophe Lagarde et un ancien policier
Justice
Affaire "Le Point" : Aziz Zemouri porte plainte contre Jean-Christophe Lagarde et...
"Ce jugement met la boîte en péril" : "Le Média" condamné à verser plus de 300.000 euros à Denis Robert
Justice
"Ce jugement met la boîte en péril" : "Le Média" condamné à verser plus de 300.000...
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier condamné à verser près d'un million d'euros à Catherine Barma
Justice
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Laurent Ruquier condamné à verser près d'un...

"Je veux saluer l'ami Sébastien Thoen qui n'a pas eu la sortie qu'il aurait méritée. On lui souhaite bon vent", avait déclaré le journaliste sportif le 5 décembre sur l'antenne de Canal+, alors qu'il commentait un match de football opposant Montpellier au Paris-Saint Germain. Et de citer Coluche, "l'un des fondateurs de notre belle chaîne" : "Il faut se méfier des comiques parce que quelques fois, ils disent des choses pour plaisanter". Stéphane Guy avait ensuite glissé : "Rions et soyons heureux devant la période actuelle. L'humour est une ressource essentielle, avec les temps si difficiles que nous avons vécus cette année".

Les licenciements de Sébastien Thoen et de Stéphane Guy avaient entraîné d'aussi vives que vaines protestations au sein de Canal+. En décembre, deux communiqués de la Société des journalistes de la chaîne cryptée dénonçaient les décisions de la direction de Canal+ et apportaient leur soutien aux deux hommes. Une manifestation avec des masques à l'effigie de Stéphane Guy avait aussi été organisée en janvier dernier.

En février, des syndicats de Canal+ s'inquiétaient aussi d'une "chasse aux sorcières" à l'oeuvre au sein de l'entreprise après la révélation par "Les Jours" de l'éviction de trois journalistes pigistes de la rédaction des sports ayant signé le communiqué de soutien à Sébastien Thoen.

Contactés par puremedias.com, Stéphane Guy et Canal+ n'ont pas répondu.

l'info en continu
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux à "Popopop" sur France Inter
Radio
"Je ne vous dis pas à demain mais à bientôt !" : Antoine de Caunes fait ses adieux...
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous vous le cognez tous les matins !"
Radio
Thomas Sotto se paye Philippe Caverivière sur RTL : "C'est de ma faute si vous...
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
TV
Delphine Ernotte réélue présidente de l'Union Européenne de Radio-Télévision
"Nouvelle école" sur Netflix : Le casting de la saison 2 est ouvert
SVOD
"Nouvelle école" sur Netflix : Le casting de la saison 2 est ouvert
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
Radio
France Inter : Augustin Trapenard ému aux larmes pour la dernière de "Boomerang"
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la rentrée
TV
Patricia Loison cède les fins de soirée de franceinfo: à Alexandra Uzan à la...