Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de "Marianne"

Partager l'article
Vous lisez:
Caroline Fourest répond aux accusations de la Société des rédacteurs de "Marianne"
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quotidien" à "L'heure des pros", en passant par "Touche pas à mon poste", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Caroline Fourest dans "C à vous" sur France 5 © Abaca
La réalisatrice, qui chronique dans l'hebdomadaire, regrette que la Société des rédactateurs "se soit laissée instrumentaliser".

Sa mise au point. Ce jeudi, sur son blog, Caroline Fourest a réagi aux accusations de la Société des rédacteurs de "Marianne" (SRM), qui a dénoncé lundi des attaques de l'essayiste française à l'encontre d'un journaliste et rédacteur en chef adjoint du journal, Gabriel Libert. La réalisatrice est chroniqueuse à "Marianne".

À lire aussi
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Presse
Pub pour CNews : Pourquoi "Libération" et "Le Monde" ont rétropédalé
Pascal Praud accuse "Le Monde" et "Libération" d'avoir refusé une campagne publicitaire de CNews
Presse
Pascal Praud accuse "Le Monde" et "Libération" d'avoir refusé une campagne...
Baromètre de "La Croix" : La confiance des Français dans les médias remonte
Presse
Baromètre de "La Croix" : La confiance des Français dans les médias remonte
Plan social à "La voix du nord" : La rédaction vote une motion de défiance à l'encontre de son actionnaire (Rossel)
Presse
Plan social à "La voix du nord" : La rédaction vote une motion de défiance à...

Selon la SRM, Caroline Fourest aurait fait pression sur Gabriel Libert, par téléphone, afin qu'il "renonce à publier une enquête au sujet de son protégé", Thomas Nlend, qui a récemment sorti un livre "Les bouffons de la haine", dont la chroniqueuse a signé la préface. "Il est hautement problématique qu'une chroniqueuse de 'Marianne' et membre du conseil de surveillance fasse pression, accable et attaque un des journalistes de sa propre rédaction. Elle ne pouvait ignorer que son statut au sein de CMI serait de nature à intimider notre journaliste", a dénoncé la SRM, rappelant qu'"en parallèle", l'essayiste "soutient un homme qui attaque le journal en diffamation". "Sa position paraît intenable", a conclu la Société des rédacteurs.

"Des manoeuvres transformées en dénonciations calomnieuses"

"Le conflit qui m'oppose à Gabriel Libert relève du litige éditorial et éthique entre deux rédacteurs. Il concerne une certaine conception du journalisme : le respect des êtres et des faits", commence Caroline Fourest sur son blog. Et de confier qu'elle "subit de la part de ce rédacteur en chef adjoint des manoeuvres qui relèvent du harcèlement moral" depuis juillet 2020 pour "avoir exprimé en interne un différend à propos de ses méthodes d'enquête journalistiques".

L'ex-membre de "Charlie Hebdo" estime que les "manoeuvres" de Gabriel Libert se sont "transformées en dénonciations calomnieuses", expliquant avoir "choisi d'y répondre en détails sur son blog", "et non dans sa chronique pour épargner le journal", "contrairement à lui".

Caroline Fourest quitte le conseil de surveillance de CMI France

"Je regrette sincèrement que la Société des rédacteurs se soit laissée instrumentaliser, qu'elle ait repris ses accusations à la fois gratuites, injurieuses, diffamatoires et mensongères, sans même avoir pris le temps de me contacter, de m'entendre et de vérifier", poursuit Caroline Fourest, qui maintient, "preuves à l'appui", que "Gabriel Libert a manqué à ses obligations déontologiques". Et d'ajouter : "J'ose croire que la vérité finira par l'emporter sur l'envie de se poser en victime d'un 'pouvoir' fantasmé ou des rivalités journalistiques sans importance".

Après cette polémique, celle qui a réalisé "Soeurs d'armes" prend la décision de se "retirer du conseil de surveillance de CMI France", "qui n'a rien à voir avec ce litige entre rédacteurs", "afin de reprendre toute (sa) liberté d'action et de démontrer la véracité de ce qu'(elle) dénonce". "Je me réserve le droit de porter plainte pour le préjudice subi. Et je souhaite que la direction prenne les mesures nécessaires pour permettre un retour à la sérénité", termine Caroline Fourest.

Caroline Fourest
Caroline Fourest
La Société des rédacteurs de "Marianne" demande le départ de Caroline Fourest de l'hebdomadaire
Dessin polémique de Xavier Gorce : Caroline Fourest accuse"Le Monde" d'avoir "lâché en rase campagne" l'illustrateur
"Soeurs d'armes" : La bande-annonce haletante du film de Caroline Fourest sur les combattantes kurdes
Voir toute l'actualité sur Caroline Fourest
l'info en continu
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Business
Xavier Niel et Rodolphe Saadé veulent s'associer pour investir dans "Brut"
Netflix : Pourquoi "En place" la série de Jean-Pascal Zadi mérite d'être vue
SVOD
Netflix : Pourquoi "En place" la série de Jean-Pascal Zadi mérite d'être vue
"Ce n'est pas la peine de le dire sur ce ton !" : Rachida Dati s'agace des questions de Léa Salamé sur France Inter
Radio
"Ce n'est pas la peine de le dire sur ce ton !" : Rachida Dati s'agace des...
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa brouille avec Jean-Luc Reichmann
TV
"Il y a eu des soucis" : Paul El Kharrat ("Les 12 coups de midi") revient sur sa...
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium - l'affaire Litvinenko" sur M6
Audiences
Audiences : Bilan catastrophique pour la mini-série "Meurtre au polonium -...
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par d'anciennes collaboratrices
Personnalités
"Rien ne justifie mon comportement" : Denis Brogniart accusé de faits graves par...