Christopher Baldelli (RTL) : "'Les Grosses Têtes' de Ruquier sont en train d'entrer dans l'histoire de la radio"

Partager l'article
Vous lisez:
Christopher Baldelli (RTL) : "'Les Grosses Têtes' de Ruquier sont en train d'entrer dans l'histoire de la radio"
Christopher Baldelli
Christopher Baldelli © Abaca
Le patron de RTL réagit aux audiences de la vague septembre/octobre.

RTL sort grande gagnante de la vague d'audience radio septembre/octobre 2016, désormais talonnée par France Inter. Avec 6,39 millions d'auditeurs et aucun changement dans sa grille, la radio de la rue Bayard enregistre sa meilleure rentrée depuis 2012, empochant 380.000 curieux sur un an, soit une hausse de 5,1%. Afin de commenter ces chiffres, puremedias.com s'est entretenu avec Christopher Baldelli, le président de RTL Radio en France.

À lire aussi
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
Radio
France Inter reconnaît une "erreur" après sa vidéo décalée avec Marine Le Pen
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba Ventura sur RTL
Radio
"C'est pour ça que vous m'invitez ce matin ?" : Anne Hidalgo agacée par Alba...
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par Jadot jusqu'à Macron"
Radio
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par...
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Radio
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"

"Je ne suis pas surpris"

Propos recueillis par Florian Guadalupe.

puremedias.com : RTL connaît sa meilleure rentrée depuis 4 ans et gagne 380.000 auditeurs sur un an. Comment expliquez-vous cette performance ?
Christopher Baldelli :
Effectivement, RTL est en très grande forme, c'est une constante depuis deux ans, puisque si on prend la part d'audience, nous n'avons jamais baissé et nous avons largement progressé. Si on regarde strictement cette rentrée, c'est une très belle rentrée puisque nous sommes en progression sur tous les critères, en part d'audience, en audience cumulée. On gagne des auditeurs. Je ne suis pas surpris, on avait fini très fort la saison dernière avec une très bonne vague de fin de saison avril/mai/juin, je crois qu'on est dans cette dynamique avec des programmes qui, dans l'essentiel, ont été maintenus et qui sont des programmes très performants. Non seulement ils plaisent à nos auditeurs, mais recrutent de nouveaux auditeurs.

Sur la matinale, elle a progressé avec 1,72 million d'auditeurs en moyenne de 7h à 9h, mais reste toujours deuxième derrière France Inter. Pourquoi RTL n'est pas la première matinale des généralistes ?
On a été un certain moment premier, France Inter a été premier sur ce sondage. Ce que je vois, c'est que notre matinale va très bien, progresse de 4% sur un an, une belle progression. C'est la meilleure rentrée pour une matinale depuis 3 ans. Surtout, au-delà des chiffres, je tiens à dire qu'Yves Calvi et toute son équipe, que ce soit Elizabeth Martichoux, notre nouvelle intervieweuse politique, ou Michel Cymes, font une très belle matinale, dont je suis très fier, et plaît surtout aux auditeurs.

Léa Salamé reste plus forte qu'Elizabeth Martichoux pour l'interview politique de 7h50. Est-ce qu'il encore possible pour RTL de passer devant la journaliste de France Inter ?
Tout est toujours possible en matière de radio, maintenant on n'est pas focalisé là-dessus. Ce n'est pas l'objectif d'Elizabeth Martichoux de passer devant Léa Salamé ou je ne sais pas qui. L'objectif d'Elizabeth Martichoux est de faire les meilleures interviews, avec les meilleurs invités tous les matins. Elle le fait très bien depuis septembre.

"RTL est un train rapide, il y a plusieurs locomotives"

Sur le reste de la matinée, Julien Courbet et Stéphane Bern restent quasi-stables sur un an.
Ce qu'il faut observer, c'est qu'ils sont à des niveaux très élevés, ils sont l'un comme l'autre clairement leader de toutes les radios durant leur tranche. C'est leur premier objectif, ils le remplissent et ils sont stables à des niveaux très élevés, donc ce sont des très bonnes performances.

Laurent Ruquier continue de dominer les après-midis avec "Les Grosses Têtes" et gagne même 57.000 auditeurs sur un an. C'est définitivement la locomotive de RTL.
RTL est un train très rapide, il y a plusieurs locomotives. Laurent Ruquier en est clairement une. Il n'est pas la seule locomotive mais il fait une performance, à la fois en audience formidable, il a déjà battu tous les records d'audience sur les "Les Grosses Têtes" et il est toujours en progression. J'ajouterai qu'au-delà des audiences, mais l'un est évidemment corrélé avec l'autre, il fait avec ses équipes une émission formidable. "Les Grosses Têtes" de Laurent Ruquier sont en train d'entrer dans l'histoire de la radio.

"Thomas Hugues et Sidonie Bonnec continueront à progresser au cours de la saison"

"RTL Soir" avec Marc-Olivier Fogiel est en nette progression et réalise une belle rentrée. Comment avez-vous réussi à attirer du public à cette case assez compliquée ?
Depuis que Marc-Olivier Fogiel est sur RTL, ça fait 5 ans, sa performance est très bonne et son engagement de tous les instants est formidable. C'est un très grand professionnel. Il fait une très bonne rentrée, puisqu'il progresse de 11%. Je crois qu'il n'y a pas de miracle, il attire les auditeurs qui partent d'ailleurs. Certaines radios sont en forte baisse sur cette tranche, et la qualité du travail de Marc-Olivier Fogiel explique cette progression, dont on est très fier et qui est méritée.

Le 20h de Thomas Hugues et Sidonie Bonnec enregistre en revanche une baisse de 33.000 auditeurs sur un an. Comment expliquez-vous ce coup de moins bien ?
Depuis qu'on a mis cette émission, ça fait deux ans, on a toujours été sur des progressions fortes. Effectivement, sur ce sondage, il y a une baisse. Je dirai qu'on était à un niveau très élevé l'année dernière, je n'ai aucune inquiétude. Cette émission est un programme qualitatif, c'est du savoir. Tous les auditeurs ont un niveau de satisfaction très grand quand ils écoutent cette émission, car chaque fois, ils apprennent des choses, dans une logique très généreuse. C'est une façon agréable d'apprendre, un peu comme de la lecture d'une encyclopédie illustrée. C'est la première fois que cette émission est en baisse, tout est en progression depuis deux ans. Je suis sûr qu'elle continuera à progresser au cours de la saison.

Christopher Baldelli
Christopher Baldelli
Christopher Baldelli nouveau patron de Public Sénat, Bertrand Delais reconduit à la tête de LCP
Christopher Baldelli : "Nous ferons des changements en septembre, comme nous l'avons toujours fait"
Christopher Baldelli (Radio Notes 2018) : "Face à des scores records, nous continuons à innover"
Christopher Baldelli (RTL) : "Rien n'indique que nous ayons atteint un plafond l'année dernière"
Voir toute l'actualité sur Christopher Baldelli
Autour de Christopher Baldelli
l'info en continu
"Ce n'est pas un deuxième 'Face à Baba' Zemmour !" : Raquel Garrido interrompt en direct l'émission de Cyril Hanouna
TV
"Ce n'est pas un deuxième 'Face à Baba' Zemmour !" : Raquel Garrido interrompt en...
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant, "TPMP" en belle forme, "C à vous, la suite" au top, "USGS" au plus bas
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant, "TPMP" en belle forme, "C à vous, la...
Audiences access 19h : Norbert Tarayre cale, Cyril Hanouna proche de son plus haut, Yann Barthès au million
Audiences
Audiences access 19h : Norbert Tarayre cale, Cyril Hanouna proche de son plus...
Audiences : "Une si longue nuit" leader en hausse, "Face à Baba" puissant sur C8 devant M6 et France 3
Audiences
Audiences : "Une si longue nuit" leader en hausse, "Face à Baba" puissant sur C8...
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle pense de 'Marianne'"
TV
Natacha Polony : "Caroline Fourest va prendre ses responsabilités sur ce qu'elle...
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique
TV
Départ de Clément Rémiens : "Ici tout commence" dévoile son nouveau générique