Concentration des médias : Le Sénat lance sa commission d'enquête mercredi

Partager l'article
Vous lisez:
Concentration des médias : Le Sénat lance sa commission d'enquête mercredi
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
La mainmise de Vincent Bolloré sur le groupe Lagardère est l'un des événements médiatiques de cette année 2021.
La commission d'enquête s'attachera à "évaluer l'impact de cette concentration sur la démocratie".

La fusion annoncée entre TF1 et M6 et le rapprochement éditorial des antennes de CNews et Europe 1 seront deux des dossiers au coeur des discussions de la commission d'enquête sur la concentration des médias. Réclamée début novembre par le groupe socialiste, écologiste et républicain, celle-ci a été validée par le président du Sénat, Gérard Larcher vendredi dernier.

À lire aussi
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de BFMTV fustigent son "clair soutien" à Nicolas Sarkozy après une enquête de "Mediapart"
Politique
"Marc-Olivier Fogiel entache la crédibilité de la rédaction" : Les syndicats de...
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections législatives
Politique
"Ne stressez pas..." : Cyril Hanouna réagit aux résultats des élections...
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un texto de Rachida Dati face à Marine Tondelier sur BFMTV, Apolline de Malherbe se défend
Politique
"J'ai toujours été quelqu'un d'hyper transparent" : Critiquée pour avoir relayé un...
"Étonnement et inquiétude" : Au "Figaro", la colère gronde après un nouvel édito jugé pro-RN d'Alexis Brézet, directeur des rédactions
Politique
"Étonnement et inquiétude" : Au "Figaro", la colère gronde après un nouvel édito...

Aucun patron de presse ne pourra s'y soustraire

La chambre haute débutera mercredi prochain et jusqu'en février 2022, par conséquent en pleine campagne présidentielle selon le calendrier annoncé par "Paris Match", l'audition des grands patrons de presse et dirigeants de rédactions de journaux, radio et télévision. Au vu des pouvoirs conférés à une commission d'enquête, aucun d'entre eux ne pourra s'y soustraire. "L'obligation de répondre à leurs convocations" est, en effet, un des pouvoirs spécifiques conférés aux commissions d'enquête, rappelle le site vie-publique.fr. Le non-respect de ces obligations peut donner lieu à des poursuites pénales".

Pilotée par Laurent Lafon, sénateur UDI du Val-de-Marne et président de la commission de la culture et de l'éducation du Sénat, et David Assouline - le sénateur PS de Paris a été désigné rapporteur - la commission s'emploiera à "mettre en lumière les processus ayant permis ou pouvant aboutir à une concentration dans les médias en France, et d'évaluer l'impact de cette concentration sur la démocratie".

Dans une lettre publiée en début de mois pour justifier la création de cette commission d'enquête, les sénateurs s'inquiétaient du mouvement de concentration en cours sur le marché des médias français. "La presse d'information politique et générale se trouve désormais regroupée dans les mains d'un petit nombre d'hommes et de sociétés dont souvent l'activité principale est très éloignée du monde de l'information et de ses principes : 'Libération', 'L'Express' et le groupe BFM/RMC pour le groupe Drahi ; 'Le Monde' pour Xavier Niel qui possède l'essentiel des titres de presse quotidienne régionale du sud-est du pays..., énuméraient les sénateurs.

Un rapport commandé par le gouvernement

"Cette liste non exhaustive, poursuivaient-ils, démontre la situation préoccupante de la presse, livrée à des intérêts économiques qui peuvent s'éloigner des enjeux de pluralisme et de déontologie des médias. L'accélération de l'ensemble des regroupements opérés depuis deux décennies mérite d'être éclaircie quant aux conditions qui ont permis d'y procéder et de leurs effets sur nos territoires."

Cette initiative du Sénat n'est pas la première en la matière. Début novembre, Bercy et le ministère de la Culture ont discrètement commandé un rapport à leurs services pour revoir le dispositif appliqué lors des rachats dans les médias, révélait "Capital", tout en expliquant que ses conclusions ne s'appliqueraient pas au projet de fusion entre TF1 et M6...

Le mouvement de concentration est observé d'un oeil méfiant par la presse indépendante. "Inquiets de cette mainmise des fortunés sur les grands groupes médiatiques", 45 journaux indépendants, parmi lesquels "Basta !", "Alternatives économiques", "6 mois", "Mediapart" ou encore "Les Jours", se sont unis pour signer, le 27 octobre 2021, un appel au soutien de la presse libre et indépendante. Celle-ci, écrivent-ils, "est menacée par une concentration sans précédent des grands médias aux mains d'une petite dizaine de grandes fortunes qui recherchent ainsi protection et influence et, trop souvent, imposent leur agenda idéologique".

Gérard Larcher
Gérard Larcher
Zapping : Gérard Larcher s'endort dans le public de "Des paroles et des actes" sur France 2
Gérard Larcher "pas du tout" gêné par Nicolas Canteloup qui le caricature en "cochon"
Autour de Gérard Larcher
l'info en continu
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la plateforme dans le Top 10 des contenus les plus vus
SVOD
Netflix : Ce drame inspiré d'une histoire vraie se hisse dès sa sortie sur la...
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la mort de Nonce Paolini, ancien patron de TF1
Personnalités
Laurence Ferrari, Benjamin Castaldi, Nikos Aliagas... Pluie d'hommages après la...
"Rien que d'en parler, j'en ai encore des frissons" : Philippe Gougler raconte la scène qui l'a "marqué à vie" dans "Des trains pas comme les autres" sur France 5
Interview
"Rien que d'en parler, j'en ai encore des frissons" : Philippe Gougler raconte la...
Audiences access : le "20 Heures" de Karine Baste sur France 2 réduit l'écart avec celui de Julien Arnaud sur TF1
Audiences
Audiences access : le "20 Heures" de Karine Baste sur France 2 réduit l'écart avec...
Audiences : "La 7e compagnie" sur TF1, vainqueur dans un fauteuil, catastrophe pour "Des racines et des ailes" sur France 3
Audiences
Audiences : "La 7e compagnie" sur TF1, vainqueur dans un fauteuil, catastrophe...
Nonce Paolini, président de TF1 de 2008 à 2016, est mort à l'âge de 75 ans
Personnalités
Nonce Paolini, président de TF1 de 2008 à 2016, est mort à l'âge de 75 ans