Conflit TF1-Canal+ : Le président de l'Arcom veut faire évoluer la loi pour éviter la coupure du signal

Partager l'article
Vous lisez:
Conflit TF1-Canal+ : Le président de l'Arcom veut faire évoluer la loi pour éviter la coupure du signal
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
"Le groupe Canal ne doit pas rétablir la diffusion de TF1" : Cyril Hanouna parodie le clip des animateurs de la Une © Abaca
Le groupe Canal+ ne propose plus le signal des chaînes du groupe TF1 en zone blanche depuis le 2 septembre dernier et a rapppelé à plusieurs reprises qu'il n'existe aucune obligation légale en la matière.

"La loi n'offre pas au régulateur de levier juridique pour contraindre les opérateurs à remédier à cette situation dommageable". Telle est la réponse récemment apportée par Roch-Olivier Maistre, le président de l'Arcom (Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique) à l'Association des maires de France. Les élus avaient alerté le gendarme de l'audiovisuel concernant l'interruption par Canal+ de la diffusion des chaînes du groupe TF1 en zone blanche, suite au conflit qui oppose le groupe crypté à la filiale du groupe Bouygues concernant le renouvellement de leur contrat de distribution. Un bras de fer débuté le 2 septembre dernier.

À lire aussi
M6 : Le doc sur les trans de Karine Le Marchand dans le viseur d'une association de journalistes
TV
M6 : Le doc sur les trans de Karine Le Marchand dans le viseur d'une association...
"Il m'a conseillé un exorciste !" : Pascal Praud hilare après la parodie de CNews par Bertrand Chameroy
TV
"Il m'a conseillé un exorciste !" : Pascal Praud hilare après la parodie de CNews...
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous" après le passage de Sandrine Rousseau
TV
"Cette séquence est grave" : Julien Bayou fait une mise au point dans "C à vous"...
"Je m'en fous !" : Le ton monte entre Sébastien et Perrine dans "L'amour est dans le pré"
TV
"Je m'en fous !" : Le ton monte entre Sébastien et Perrine dans "L'amour est dans...

"Les téléspectateurs n'ont pas vocation à être pris en otage"

Signe que l'Arcom prend le sujet au sérieux, Roch-Olivier Maistre s'est exprimé sur le sujet mardi, lors d'une audition devant la commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale. "Les téléspectateurs n'ont pas vocation à être pris en otage des différends commerciaux entre les éditeurs et les distributeurs", a-t-il rappelé, selon des propos rapportés par "Satellifacts". Une référence à la déclaration faite par Maxime Saada, le patron de Canal+, dans "Le journal du dimanche" le 4 septembre dernier : "Nos relations avec le groupe TF1 s'inscrivent dans le cadre de relations commerciales privées, dans lesquelles les pouvoirs publics ne peuvent s'immiscer".

Le régulateur a donc appelé à "compléter la loi" pour éviter que de telles coupures de signal ne surviennent de nouveau à l'avenir. Une évolution qui pourrait aller selon le président de l'Arcom jusqu'à une obligation de portage des chaînes hertziennes pour les diffuseurs satellitaires.

Le service gratuit TNT Sat assuré par Canal+ dessert actuellement près de 2 millions de foyers situés en zone blanche. Les Français privés des cinq chaînes du groupe TF1 pourraient voir leur situation évoluer dès ce jeudi 22 septembre. Le tribunal de commerce de Paris doit en effet se prononcer concernant l'assignation en référé de Canal+ par TF1 pour obtenir le rétablissement de TNT Sat. Pour rappel, le groupe dirigé par Gilles Pélisson a demandé selon "Le Figaro" une "mesure provisoire de quatre mois" qui permettrait à Canal+ de rétablir les chaînes sur TNT Sat durant cette période, soit pour trouver un accord global avec TF1, soit pour permettre aux clients de TNT Sat de migrer vers l'offre satellite du groupe Eutelsat.

l'info en continu
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le dimanche 23 octobre
Programme TV
"Un dimanche à la campagne" : Frédéric Lopez fait son retour sur France 2 le...
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à "Blonde"
SVOD
Audiences Netflix : "Dahmer" s'envole devant "L'impératrice", "Athena" résiste à...
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception professionnelle"
Interview
Jacques Legros : "Jean-Pierre Elkabbach a été ma plus grande déception...
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Internet
Youtube : Mister V réussit sa reconversion dans la pizza
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce formidable film qui a marqué toute une génération va bientôt quitter...
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27 octobre sur TF1
Programme TV
"Addict" : Cécile Bois et Medi Sadoun héros d'une mini-série à compter du jeudi 27...