Daphné Bürki : "Je vais essayer de pimper 'Prodiges'"

Partager l'article
Vous lisez:
Daphné Bürki : "Je vais essayer de pimper 'Prodiges'"
Par Kevin Boucher Rédacteur
Chef de la rubrique audiences, Kevin Boucher est diplômé de lettres modernes et de sciences du langage. Passionné de télévision, de séries, de littérature et de cinéma.
Daphné Bürki en interview sur puremedias.com
Daphné Bürki en interview sur puremedias.com © NATHALIE GUYON /FTV
L'animatrice confirme à puremedias.com prendre les commandes du programme de France 2, après le départ de Marianne James.

C'est maintenant officiel. Après le départ de Marianne James pour M6, où elle rejoint le jury de "La France a un incroyable talent", de retour à l'antenne le 30 octobre, France 2 a décidé de confier les rênes de "Prodiges" à Daphné Bürki. L'animatrice, également à la tête de "Je t'aime, etc.", "Jean-Paul Gaultier fait son show" (13 octobre) et "Johnny Hallyday, vos plus grands souvenirs" (23 octobre), explique à puremedias.com pourquoi elle a accepté de présenter "Prodiges" et ce qu'elle compte apporter au programme.

À lire aussi
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui de 2017"
Interview
Thierry Thuillier (TF1) : "Le débat de mercredi sera forcément différent de celui...
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"
Interview
Gilles Bouleau (P2) : "Je n'ai jamais rencontré Nicolas de Tavernost"
Gilles Bouleau (P1) : "Je suis candidat à la présentation du débat de l'entre-deux-tours"
Interview
Gilles Bouleau (P1) : "Je suis candidat à la présentation du débat de...
Xavier Gandon (P2) : "Nous consacrerons notre soirée à la présidentielle le 24 avril sur TF1"
Interview
Xavier Gandon (P2) : "Nous consacrerons notre soirée à la présidentielle le 24...

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Vous succédez donc à Marianne James à la tête de "Prodiges". Avez-vous hésité avant d'accepter ?
Daphné Bürki : J'étais très étonnée en fait, lorsqu'ils m'ont appelée. J'étais super touchée. Déjà, dans "Le Tube", j'avais parlé de cette émission alors que personne n'en parlait encore. J'avais eu la chance de voir l'émission à peine le tournage terminé et je la trouvais très étonnante et très bien. Je ne m'attendais pas à devoir animer la saison 5... et je ne savais pas si j'étais capable de le faire, très franchement ! Pour tout vous dire, ce n'était pas du tout dans mon chemin de vie de me retrouver en prime ! (Rires) Je me suis donc posé la question, comme d'habitude, puisque je ne suis pas du tout une bouffeuse d'antenne. Je voulais savoir si je pouvais revisiter un peu le format, rencontrer les enfants... C'est bête mais ils m'ont dit qu'il y avait une grande mixité sociale dans les candidats et là, j'ai dit d'accord.

Ils ont dit
"Je vais essayer de mettre un peu de sourire et un peu de vie"
Daphné Bürki

Quelle va être la patte Bürki dans "Prodiges" ?
C'est l'émission préférée du service public selon les études. Donc c'est un format délicat, qu'il ne faut pas changer en profondeur. Je vais juste essayer de le pimper un peu. Nous tournons avec un orchestre et des enfants, autant dire les contraintes les plus compliquées puisque j'ai très peu de moments où je peux travailler avec eux. Je vais partir habiter dix jours à Montpellier pour pouvoir tourner des magnétos avec eux, montrer l'ambiance derrière et la vie de ces ados, du jury aussi. Je vais essayer de mettre un peu de sourire et un peu de vie dans tout cela, rencontrer aussi les parents que l'on ne voit jamais. D'apporter cela par touches lors des demi-finales et de la finale.

En avez-vous parlé avec Marianne James ?
Non, pas du tout puisque la dernière fois que j'ai vu Marianne James, c'était à Europe 1, où je l'avais interviewée pour son spectacle "Tatie Jambon". Et j'avais compris, entre les lignes, comme tout le monde, qu'elle était déjà partie sur M6 et qu'elle était très excitée par ce projet - par ailleurs, la bande-annonce de "La France a un incroyable talent" m'a fait mourir de rire. Mais elle le faisait hyper bien, elle était légitime. Moi, j'arrive, je suis nouvelle, je vais me présenter. Je vais faire un petit pot, je ne sais pas ! (Rires)

Se retrouver à la tête d'un gros barnum comme "Prodiges", qui bénéficie d'une très bonne image mais aussi d'un succès d'audience, est-ce que cela met de la pression ?
Non puisque c'est le format qui est important, pas la personne qui l'incarne. Je m'intègre dans un format déjà très fort. Ce n'est pas moi qui vais dire "Attention, il y a Daphné Bürki, on va tout changer !". Ce n'est pas une nouvelle émission, c'est un format adoré par les téléspectateurs et je suis juste là pour donner la main. Je n'ai aucune prétention. Et ce n'est pas vraiment une émission de télévision, c'est un spectacle vivant où de jeunes gens qui ont bossé toute leur jeune vie ont envie de montrer leur passion et ce n'est pas dans un studio de télévision.

Ils ont dit
"Pour la spéciale Johnny Hallyday, nous allons nous faire une soirée diapos"
Daphné Bürki

Avant "Prodiges", vous allez co-animer samedi "Jean-Paul Gaultier fait son show", avec Stéphane Bern...
C'était du délire ! Jean-Paul Gaultier est un fan de télévision, qui s'y connaît très, très, très bien. Quand on lui a proposé de faire une émission de variétés, il était comme un fou. C'est lui qui a tout fait : il a choisi les intervenants, les tenues, les coiffures, le maquillage... C'était vraiment l'émission de Jean-Paul Gaultier. Avec Stéphane, nous avons essayé de l'accompagner au mieux dans cet exercice. Nous l'avons tourné en deux jours, c'est un énorme barnum. Nous avons tourné 2h-3h le premier soir, avec Mylène Farmer notamment et des fans qui faisaient la queue depuis des heures devant, idem le lendemain avec Indochine. Il n'y avait même pas besoin de lancer la salle ! Chaque tableau est chorégraphié par Marion Motin, il y a des tenues de haute couture, des pièces rarissimes... On passe de Jeff Panacloc à Rossy de Palma, avec entre deux Demi-Mondaine pour un show hyper sexy. Même Stéphane Bern m'a dit qu'il n'avait jamais vu un tel plateau. Je m'en suis pris plein les yeux... et j'ai des courbatures partout, puisque j'ai porté un costume de 35 kilos pendant 2 heures ! (Rires)

D'un taulier à un autre, vous allez présenter également "Johnny Hallyday, vos plus grands souvenirs", le 23 octobre. On a l'impression d'avoir tout vu sur Johnny Hallyday, peut-on encore se démarquer ?
Là, cela n'aura rien à voir. Déjà, pour la blague, nous sommes un mardi soir... au milieu du choc des titans, entre "Good Doctor" et "Capitaine Marleau". Nous sommes la petite maison à New York entre deux gros buildings. Et en même temps, cela m'amuse. Nous avons pris un angle très différent. Nous sommes au Palais des Sports... sans plateau. Je suis au milieu des fans de Johnny Hallyday et nous allons nous faire une soirée diapo ! Nous allons regarder un écran dans lequel il n'y aura que Johnny Hallyday. Pas de reprises. Les internautes ont voté en masse sur le site du "Parisien" pour les moments qui les ont le plus marqués, et j'étais très étonnée du classement. Donc nous ne sommes pas sur un ordre chronologique. Et je ne voulais pas avoir des invités qui se tirent la bourre donc nous n'avons que des gens de l'ombre : son garde du corps, sa coiffeuse, le président de son fan club, les gars de chez Harley-Davidson... Que des gens que nous n'avons jamais vus et qui ont réellement côtoyé Johnny Hallyday, donc pas mal d'émotion. Cela n'a jamais été fait, je ne sais pas ce que cela va donner mais ce sera une émission très sincère et intime. Et je tiens à préciser qu'elle a été validée par les équipes de Johnny Hallyday. Ce n'est pas un documentaire de W9 fait à l'arrache avec des images achetées ! Enfin, nous révélerons deux titres de l'album posthume, mis en images par les proches.

Ils ont dit
"Les Victoires de la Musique ? C'était costaud l'année dernière mais cela s'est bien passé donc nous verrons"
Daphné Bürki

Outre ces primes, "Je t'aime, etc." réussit sa rentrée avec 443.000 téléspectateurs en audience veille, selon Médiamétrie, soit 7,2% du public. L'émission gagne 70.000 curieux et 1,6 point de PDA.
Il n'y a pas de mystère. Nous avons compris que l'émission pouvait coller à l'actualité, à ce qui se passe dans notre beau pays. Nous avons aussi beaucoup plus de rythme, pas de mièvreries, pas de testimonial. Nous sommes là pour rentrer dans le dur, c'est le cas de le dire. Et comme nous recevons beaucoup de questions, nous construisons l'émission pour ceux qui la regardent.

France 2 semble miser sur vous en prime time sur les primes musicaux. Vous êtes en train de devenir la Madame Musique de la chaîne ?
Je ne pense pas. Le prime Jean-Paul Gaultier, c'est un format inédit plutôt que musical, même s'il y a de la variété. A mon sens, nous faisons plutôt de la culture que de la musique pure en général. La direction sait que je suis journaliste, c'est bon, ils l'ont compris, mais ils ont envie de me tester en divertissement. Nous essayons et nous verrons. Sinon il faut demander à Takis Candilis et Caroline Got ce qu'ils pensent, puisque je ne suis qu'un bébé, cela ne fait qu'un an que je suis là.

Et les Victoires de la Musique, vous rempilez ?
Il faut leur demander... Je suis très sage, j'attends qu'on me confie les émissions. Et j'ai à peine le temps de me poser des questions actuellement puisque tout se tourne ce mois-ci. C'était costaud l'année dernière mais cela s'est bien passé donc nous verrons !

L'an dernier, vous étiez sur Europe 1. Avez-vous jeté une oreille à la nouvelle grille ?
J'en ai même jeté deux au début, puisque c'est plus pratique ! (Rires) Je ne vous cache pas que j'ai très peu écouté. C'est comme lors d'une rupture amoureuse, vous n'allez pas prendre des nouvelles de l'autre dans la seconde... Je leur souhaite une bonne rentrée en tout cas. J'ai écouté un tout petit peu Nikos Aliagas, que j'aime beaucoup et qui a une très belle voix, et Wendy Bouchard, qui est un peu à la même heure que "Bonjour la France" l'an dernier. Ils ont ouvert le standard comme nous le faisions déjà. Après, nous n'avons fait qu'une saison. Autant "La nouvelle édition" il y avait énormément d'affect, là il n'y a pas eu le temps d'en avoir autant. C'est plus pour les auditeurs, le lien avec les 2.000 personnes que nous avons eues en ligne...

Daphné Bürki
Daphné Bürki
"Cannes Festival" : Daphné Bürki à l'animation de l'émission de Culturebox, Louise Ekland sur le tapis rouge
"Culturebox, l'émission" : Daphné Bürki et Raphäl Yem arrivent en quotidienne sur la future chaîne éphémère
"Secours Pop : La grande soirée" : Daphné Bürki bientôt aux commandes d'un show caritatif et festif sur France 2
France 2 : Daphné Bürki fait ses adieux aux téléspectateurs de "Je t'aime, etc..."
Voir toute l'actualité sur Daphné Bürki
Autour de Daphné Bürki
l'info en continu
Ligue des champions : Canal+ rafle tout
Sport
Ligue des champions : Canal+ rafle tout
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime Video en juillet 2022 ?
SVOD
Chris Pratt, Channing Tatum, Liam Neeson... : Quelles nouveautés sur Amazon Prime...
Programmes de rentrée : La chaîne M6 mise sur la continuité... et quelques nouveautés
Programme TV
Programmes de rentrée : La chaîne M6 mise sur la continuité... et quelques...
"Stranger Things", "Better Call Saul", "Resident Evil"... : Quelles sorties sur Netflix en juillet 2022 ?
SVOD
"Stranger Things", "Better Call Saul", "Resident Evil"... : Quelles sorties sur...
Dana Hastier quitte Radio France
Radio
Dana Hastier quitte Radio France
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir
TV
"Drag Race France" : France 2 diffusera finalement l'émission chaque samedi soir