Dassault, propriétaire du Figaro, interrogé dans "Le Figaro" par Etienne Mougeotte

Partager l'article
Vous lisez:
Dassault, propriétaire du Figaro, interrogé dans "Le Figaro" par Etienne Mougeotte
"Le Figaro", daté du 12 décembre 2011.
"Le Figaro", daté du 12 décembre 2011. © DR
L'interview a des allures de grand entretien de Chef d'Etat. Une double page, une petite photo et 22 000 signes. Mais ce n'est ni Nicolas Sarkozy ni Barack Obama qui a les honneurs du Figaro ce matin mais Charles Edelstenne, PDG de Dassault Aviation et indirectement actionnaire du journal.

L'interview a des allures de grand entretien de Chef d'Etat. Une double page, une petite photo et 22 000 signes (soit près de 15 feuillets). Mais ce n'est ni Nicolas Sarkozy ni Barack Obama qui a les honneurs du Figaro ce matin mais Charles Edelstenne, PDG de Dassault Aviation. Dassault qui, petite précision importante, est par ailleurs actionnaire du journal. Pour les lecteurs qui l'ignorent encore, il faut aller au bout des quinze questions pour le savoir grâce à une mention apportée à la fin de l'entretien.

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse, "N'oubliez pas les paroles" très haut
TV
Audiences : Laurence Boccolini leader devant "Mask Singer" en forte baisse,...

Un dispositif aux petits oignons signé... Etienne Mougeotte, patron du quotidien. "Dassault Aviation vient de vivre une quinzaine de jours agités, durant lesquels ses produits et sa stratégie ont été remis en cause" écrit-il. Charles Edelstenne l'assure : "Quelles que soient les critiques de certains, le Rafale a, sans aucun doute possible, été le choix le plus raisonnable que la France pouvait faire dans le domaine des avions de combat." Et quoi de mieux que le journal maison pour dérouler sa stratégie ? C'est un peu comme si TF1 accordait un 52 minutes aux constructions faites par le groupe Bouygues, propriétaire de la Une. Ou si Canal + réalisait un sujet sur la position dominante de France Telecom en France alors que son propriétaire détient un concurrent, SFR.

Précédent

Ce n'est pas la première fois que la digue entre les intérêts industriels de l'actionnaire et le patron des rédactions rompt. Déjà en octobre 2008, la présence de Serge Dassault lors d'un déplacement en Russie d'Etienne Mougeotte pour une interview de Vladimir Poutine avait irrité la rédaction du journal. "J'ai obtenu une interview avec M. Poutine, seul. J'en ai parlé avec M. Dassault, qui m'a proposé de m'accompagner dans son avion. J'ai ensuite réalisé seul cette interview. Nous avons ensuite dîné avec M. Poutine, dîner au cours duquel M. Dassault était présent" s'était-il justifié à l'époque. Les journalistes du Figaro avaient alors dénoncé "l'omniprésence" de Serge Dassault. Contactée par puremedias.com ce matin, la Société des Journalistes du Figaro n'était pas immédiatement disponible pour répondre à nos questions.

Sur le même thème
l'info en continu
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe d'Estelle"
TV
Mort de Diego Maradona : Le chroniqueur Nabil Djellit en larmes dans "L'Equipe...
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Programme TV
"Plus belle la vie" : Les héros de France 3 reviennent en prime time le 15 décembre
Diego Maradona est mort
Sport
Diego Maradona est mort
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une question insistante de Guillaume Durand
Radio
"Vous devriez vendre des encyclopédies" : Roselyne Bachelot agacée par une...
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente évacuation des migrants de République
TV
"On a le droit à la brutalité" : Eric Zemmour justifie sur CNews la violente...
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16 décembre sur TMC
Programme TV
"Rétroscopie" : Hélène Mannarino voyage en 2050 avec Jean-Paul Rouve le 16...
Vidéos Puremedias