Delphine Ernotte annonce un plan d'économies à France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
Delphine Ernotte annonce un plan d'économies à France Télévisions
Delphine Ernotte, nouvelle présidente de France Télévisions
Delphine Ernotte, nouvelle présidente de France Télévisions © Abaca
Dans un message adressé aux salariés, la nouvelle présidente annonce un plan d'économies.

Ni, fromage, ni dessert... mais plan d'économies ! Dans un courriel adressé aux salariés lundi, Delphine Ernotte, la nouvelle présidente de France Télévisions, annonce la mise en place "d'un plan d'économies à l'exclusion de tout plan de départs". Cette décision fait suite au refus par Fleur Pellerin d'augmenter la redevance ou d'ouvrir la publicité après 20h.

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version

"La ministre de la Culture a rendu public hier un arbitrage. Celui-ci ne permettra pas d'augmenter à court terme les ressources pour France Télévisions et je le regrette", écrit-elle. Déjà, dès dimanche, la nouvelle présidente du groupe public avait critiqué la décision de sa ministre de tutelle sur Twitter. Car la simple augmentation de la taxe sur les FAI ne suffira pas à renflouer les caisses de l'audiovisuel public en 2016, dont le déficit pourrait atteindre 50 millions d'euros.

Delphine Ernotte indique qu'il est "indispensable d'assainir" les comptes de France Télévisions. Une préconisation avancée par les groupes privés, très hostiles au retour de la pub après 20h sur le service public. "Les principaux défis de France Télévisions ne sont pas tant la collecte de nouvelles ressources qu'une meilleure gestion de celles-ci", écrivaient-il dans une lettre à Manuel Valls.

Delphine Ernotte affirme une nouvelle fois son indépendance, estimant que France Télévisions "ne pouvait pas dépendre uniquement des décisions de son actionnaire". Traduction : si l'Etat n'est pas prêt à nous aider, nous allons trouver des solutions ailleurs et sans lui. "Nous devons trouver en nous les voies d'un retour à l'équilibre financier sans mettre à mal l'équilibre social", écrit-elle. Delphine Ernotte devrait présenter ce plan d'économies devant les instances du personnel dans les prochaines semaines.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mlle_N

Pas de soucis. Honnetement, FTV n'a pas la gestion la plus optimale qui soit, mais ils se font quand même pas mal avoir depuis pas mal d'années.



Bubble

Je ne sais pas pourquoi, mais D. Ernotte ne m'inspire aucune confiance !
Quelque chose de faux cul, de laid......



Eliot

Très bien. J'étais persuadé que les mesures prises permettaient de compenser intégralement la baisse de la dotation. Visiblement, non. Situation regrettable. Merci pour les explications.



Il n'y en a qu'une

Ça sent le renouvellement à la pige, cette affaire. Puisqu'ils ne peuvent pas fusionner les rédactions de France 2 et de France 3 sous peine de grève de cette dernière, ce qui pourtant permettrait de faire bien plus d'économies qu'une remise de fréquences au CSA des canaux 14 et 19 (ce qui aboutit à un appel à candidatures où le privé va placer leur chaîne de téléachat et IDF1 en national en plus des "Houzelotteries").



Mlle_N

La hausse de la redevance ne va pas intégralement dans la poche de FTV, et surtout est insuffisante pour couvrir les baisses de revenus. Y a déja eu un plan massif il y a quelques temps, et comme dit starlight, les cmptes etaient a l'équilibre.
Je ne dis pas qu'il faut couper, mais a un moment donné ils ne peuvent pas remplir leur obligation ET etre a l'équilibre quand ils ont de moins en moins d'argent. On (le gouvernement en particulier) donne souvent l'exemple de la BBC, mais la BBC n'a pas du tout le meme modele économique.

Le budget présenté par Ernotte peut aussi etre vu comme un constat du genre "si vous voulez qu'on tienne nos engagements, voila l'impact sur le budget". Cela m'arrivait quand je bossais sur des budgets ou on nous demandait la lune avecaucun soutien financier: je faisais un budget ou je disais "voila ce qu'on peut faire avec ce qu'on a" ( = rien), et un autre avec "voila ce qu'il faudrait faire pour atteindre les objectifs" ( = mega déficit).



Eliot

Oui, je vois ce que tu veux dire, mais pour moi le choix qui avait été fait par France Télévision était de compenser intégralement (!) la baisse de la dotation de l'Etat pour moitié avec des hausses de la redevance, et de l'autre moitié avec des mesures d'économies (de fonctionnement). Un compte qui devait donc être à l'équilibre.



Eliot

Merci pour les explications. Justement, je pensais très précisément que les multiples hausses de la redevance au cours de ces dernières années, avaient permis à France Télévision de compenser la moitié de la baisse de la dotation de l'Etat, et que, dans le même temps, des mesures d'économies avaient été actées pour compenser l'autre moitié du manque à gagner (de la baisse de la dotation). C'était pourtant ça le deal il me semble ! Face à la baisse de la dotation, France TV répercutait l'effort entre la redevance et des économies. L'objectif présenté devait pourtant être stable... Donc je comprend totalement que Delphine Ernotte envisage de nouvelles économies, car il doit encore être possible d'en faire.



Château de Boigne

Le meilleur moyen de faire des économies ? Fusionner Radio France, France Télévisions et France Médias Monde pour constituer un grand pôle audiovisuel public français à l'image de la BBC (qui reste le modèle du genre). L'explosion de l'ORTF fut une bêtise monumentale ; on peut remercier le Premier ministre de l'époque, Jacques Chirac, pour cette bévue historique.



tamo

Demander plus de moyens quand on est à la tête de FranceTV c'est tout SAUF être une rebelle. Rebelle de pacotille oui !



starlight1

Les ressources publiques n'ont cessé de baisser depuis trois ans : la hausse de la redevance est un trompe-l'œil car d'une, France Télé n'en est pas la seule bénéficiaire et de deux, parce que sa hausse n'a jamais compensé la baisse de la dotation budgétaire créée en 2009 pour financer la suppression de la publicité après 20h. La crise économique et l'accroissement de la concurrence (TNT + Internet) ont en outre raboté les recettes publicitaires en journée et les obligations se sont alourdies avec 400 millions a minima de commandes à la création contre 360 en 2005. Ce sont des dépenses obligatoires que le groupe ne peut baisser d'un claquement de doigts (sauf à changer la réglementation) et sans qu'il puisse y avoir de retour sur investissement (comme je l'ai dit précédemment, le groupe ne peut développer des recettes de diversification car il n'est pas détenteur des droits des programmes qu'il finance).
Maintenant, c'est sans doute vrai aussi qu'il reste des marges de manœuvre en interne liées au fonctionnement des services et à la gestion du personnel mais ça ne pourra sans doute plus suffire d'autant qu'un plan d'économies de 300 millions avait déjà été engagé avec des centaines de départs.



MOTREAU de MONTCHEUIL

il faut reprendre Patrick Sabatier comme animateur
à 20H30 et confier une seul émission à chaque animateurs



Mlle_N

Tout est dit.



Mlle_N

Justement, les regles ne sont pas inchangées... Si on te dit que tu dois acheter x, y et z trucs, et qu'on te donnera 100 pour le faire, et qu'au final on t'en donne 50, bah tu te retrouves avec un déficit.

FTV souffre depuis longtemps d'une baisse de ses revenus car bien trop a la merci des volontés des gouvernements, qui peuvent décider de baisser les fonds ou de se les approprier quand il y a un excédent, ce qui est déja arrivé par le passé. Cf le tres bon commentaire de starlight ci-dessous.



Eliot

Quelques économies sont réalisées, plusieurs hausses importantes de la redevance sont décidées, et pourtant le groupe parvient à faire grossir son déficit !? Vous comprenez qu'il y a un problème dans la gestion. France Télévision a des contraintes supplémentaires par rapport aux chaînes privées, mais elles n'ont pas vraiment évoluées ces dernières années... Donc comment expliquer que le groupe en arrive à avoir un déficit de cet ordre, à partir de règles inchangées... Un problème de gestion entre en compte, inévitablement. Et cela peut arriver à n'importe quel groupe télévisuel.



starlight1

A l'équilibre et même en excédent en 2010, 2011 et 2012. Mais ces excédents ont été honteusement récupérés par l'Etat pour financer son propre déficit au lieu de permettre à France Télé de se prémunir en cas de conjoncture plus difficile comme en ce moment.
Sans retour de la pub et sans augmentation de redevance, il faut maintenant que l'Etat allège les obligations assignées à France Télé si les moyens ne sont pas alignés en face et qu'il ouvre la voie à un développement massif des recettes de diversification qui ne pèsent aujourd'hui que 3 % des recettes totales (contre 25 % chez la BBC).



dark-vador

Vous dites vraiment n'importe quoi cela voit que vous ne savez pas de quoi vous parlez ! France télé a des obligations bcp plus importantes que les chaines privées et deux jusqu'en 2006 FT a tjrs était à l'équilibre ce qui n'est pas le cas de bcp d'entreprises .... Mais bon le défouloir bas de gamme



Eliot

Des moyens considérables (par rapport aux chaînes privées) et pourtant France Télévision arrive à avoir plusieurs dizaines de millions d'euros de déficit... Donc avant de vouloir une quelconque chaîne d'infos, il faut maitriser ses comptes.



Flo76600

Dit donc la tv va bien cette an ci je me trompe?!...



Flo76600

Mystère et boule de chewing-gum...



lampeapetrole2

Plan d'économies mais une nouvelle chaine info indispensable…On sent encore le bon choix pour FranceTV.



valentony

Et une orange à Noël...



mmalicorne

Comment un groupe comme France tv peut il laisser dans un prévisionnelle un trou de 50 M d euros et prévoir en plus une nouvelle chaine d info ?



comments powered by Disqus
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Louis Laforge
Interview
L'année médias 2019 vue par... Louis Laforge
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant leader des talks, "C à vous, la suite" à un bon niveau
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" puissant leader des talks, "C à vous, la suite"...
Audiences access 19h : "DNA" leader en baisse, "Objectif Top Chef" et "Quotidien" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader en baisse, "Objectif Top Chef" et "Quotidien"...
Audiences : "Balthazar" très large leader devant "Envoyé spécial", petit démarrage pour "Chef contre chef" sur M6
Audiences
Audiences : "Balthazar" très large leader devant "Envoyé spécial", petit démarrage...
"Le Grand Restaurant" de Pierre Palmade va revenir sur M6
TV
"Le Grand Restaurant" de Pierre Palmade va revenir sur M6
Julien Degroote : "'Mask Singer' aura une saison 2"
Interview
Julien Degroote : "'Mask Singer' aura une saison 2"
Vidéos Puremedias