Denis Olivennes n'est pas candidat à la présidence de France Télévisions

Partager l'article
Vous lisez:
Denis Olivennes n'est pas candidat à la présidence de France Télévisions
Denis Olivennes, patron de Lagardère Active
Denis Olivennes, patron de Lagardère Active © Abaca
Le patron de Lagardère Active a officiellement annoncé qu'il n'était pas candidat à la succession de Rémy Pflimlin.

La course à la présidence de France Télévisions entre dans sa dernière ligne droite. Le CSA doit ainsi se pencher aujourd'hui sur la procédure de nomination du prochain patron du groupe audiovisuel public qui interviendra en avril ou mai. Parmi les questions à trancher, celle de l'éventuel anonymat des candidatures qui pourrait permettre à plusieurs grands patrons des médias privés de se présenter sans risque de représailles. Le CSA devrait faire connaître prochainement la procédure de nomination qu'il a finalement adoptée.

À lire aussi
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas sur France 2
TV
"Télématin" : Charlotte Bouteloup quitte à son tour l'émission de Laurent Bignolas...
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort
Internet
Grégoire Hussenot, youtubeur et animateur sur France 5, est mort

Une chose est sûre, Denis Olivennes ne fera pas partie des candidats. Longtemps annoncé parmi les favoris, le président du directoire de Lagardère Active a fait savoir dans une interview aux Echos qu'il ne souhaitait pas succéder à Rémy Pflimlin. "J'ai la chance de travailler en parfaite harmonie avec Arnaud Lagardère, dans un groupe indépendant, efficace et rapide, avec des équipes que j'aime" a-t-il expliqué au quotidien économique. Denis Olivennes a ajouté être totalement occupé à remplir les objectifs fixés par son actionnaire, à savoir augmenter la rentabilité et la part du numérique dans le chiffre d'affaires de Lagardère Active. "Ces défis sont fantastiques. Ils me mobilisent et me motivent à 1.000 %" a commenté l'ancien patron de la Fnac.

Alexandre Bompard pas intéressé non plus

Denis Olivennes n'est pas le premier à annoncer qu'il n'est pas intéressé par la présidence de France Télévisions. En octobre dernier, l'actuel PDG de la Fnac, Alexandre Bompard avait fait de même. "Je ne suis pas et ne serai pas candidat à France Télévisions", avait-il ainsi assuré. Cela n'empêche pas, à mesure que l'échéance approche, de voir les rumeurs de candidatures se multiplier, qu'il s'agisse de Christopher Baldelli (président du directoire de RTL), Rodolphe Belmer (directeur général de Canal+) ou encore Bibiane Godfroid (ancienne directrice des programmes de M6), entre autres.

Denis Olivennes
Denis Olivennes
Denis Olivennes nommé à la tête du groupe de médias de Daniel Kretinsky en France
Denis Olivennes répond aux attaques de Jean-Pierre Elkabbach
Denis Olivennes : "Le départ de Laurent Ruquier a cassé et inversé la dynamique de croissance d'Europe 1"
Voir toute l'actualité sur Denis Olivennes
Autour de Denis Olivennes
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
wanou

C'est vrai pour France 2 quand elle était présente les audiences ont explosés forcément il y avait les 10 points d'audience de la cinq à se répartir...
La période ou elle était présente à canal+ ont été les plus mauvaises de l'histoire de la chaine avec le premier exercice en déficit (sans tout début). C'est pas sa faute mais elle porte la guigne !!!
Enfin et là et c'est un jugement personnel on ne peut pas dire qu'entre 2007 et 2015 la chaine se soit démarqué... on dirait une chaine thématique "way of life" américaine au rabais et absolument pas la troisième chaine de France... ça a marché un temps mais ce n'est plus le cas aujourd'hui et la chaine semble paralysé dans cette thématique !



starlight1

Pour les programmes, le nom du directeur général des antennes sera aussi important voire plus important encore que celui du PDG.
Rodolphe Belmer n'est pas le seul à avoir des capacités à diriger un grand groupe et je ne pense pas qu'il quitte Canal+ où il a vu son périmètre s'élargir et où il est bien mieux payé (il faut le dire aussi).
Quant à Olivennes, son action ne se résume pas à sa phrase sur Morandini.



strik-strikkk2

Il faut que ce soit Rodolphe Belmer. France Télévisions a besoin d'un coup de jeune et il est, je pense, le plus crédible pour apporter au groupe ce petit coup de pep's dont il a besoin.
Puis, à mon avis, il n'y a plus trop de suspens, c'est même assez rassurant de ne pas avoir à la direction de France Télévisions celui qui pense Morandini crédible pour mener 1 débat d'actualité...



Spontex

J'annonce ici officiellement ma candidature à la présidence de FTV.
Mon objectif principal sera de faire en sorte que F2 nique TF1.



mellown

En espérant que ce soit Rodolphe Belmer qui je pense va apporter la touche de modernité dont souffre Francetv tant sur le point éditorial, animateurs, images et habillages. Le BBC à la française est très loin, même si nos cultures sont différentes et le budget allouée au groupe public bien plus faible, le chantier pour le nouveau PDG reste énorme.



starlight1

Son bilan à M6 sur la durée de son mandat reste tout à fait convenable et elle a aussi occupé d'autres postes à responsabilité dans le passé sur d'autres chaînes dont France 2 au début des années 1990 sous la présidence d'Hervé Bourges et sous l'autorité du DG des antennes Pascal Josèphe (une période faste pour la chaîne).
D'ailleurs, on cite aussi beaucoup Pascal Josèphe pour la présidence.



wanou

ah bah oui tient bibiane... elle a flingué M6 et W9 maintenant elle pourrait flinguer France TV.. à la limite avec sa politique de programmes au rabais elle va faire baisser le coût des grilles !!!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Interview
L'année médias 2019 vue par... Marie-Aline Meliyi
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans "L'Equipe du soir"
Sport
Marquinhos papa : Le PSG s'insurge contre des "propos immatures et blessants" dans...
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
TV
Téléthon 2019 : Des promesses de dons en hausse sur un an
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle", "L'atelier" continue de baisser
TV
Audiences samedi : Records de saison pour "50 min inside" et "De quoi j'me mêle",...
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
TV
Audiences: "Mongeville" large leader, le concert de Patrick Bruel peu suivi
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Interview
L'année médias 2019 vue par... Pascal Praud
Vidéos Puremedias