Denis Olivennes répond aux attaques de Jean-Pierre Elkabbach

Partager l'article
Vous lisez:
Denis Olivennes répond aux attaques de Jean-Pierre Elkabbach
Denis Olivennes © Abaca
Le PDG d'Europe 1 réagit ce dimanche aux propos tenus par l'ancien intervieweur de la matinale de la station de la rue François 1er.

Il veut adoucir la situation. Ce dimanche, Denis Olivennes, le président-directeur général d'Europe 1, a accordé une interview dans les colonnes du Parisien. Le dirigeant de Lagardère Active a commenté les dernières sorties dans les médias de l'ex-intervieweur de la station de la rue François 1er, Jean-Pierre Elkabbach qui l'avait attaqué frontalement.

À lire aussi
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur cibles, retour en hausse pour "La lettre"
TV
Audiences: "La malédiction du volcan" large leader, "Ninja Warrior" devant sur...
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk sur Europe 1
Radio
Affaire Olivier Duhamel : Jack Lang dit "basta !" aux questions de Sonia Mabrouk...
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts corrects pour "Symphonissime"
TV
Audiences : "Meurtres à Albi" très large leader devant "Ninja Warrior", débuts...

"Gouverner par le mépris et par la peur"

En effet, ce vendredi, le nouveau journaliste de CNews était l'invité d'Anne-Sophie Lapix dans "C à vous" sur France 5. Il a profité de cette émission pour régler ses comptes : "Arnaud Lagardère a estimé avoir été abusé par celui qui lui a raconté les raisons de ma nomination aux week-ends, que je n'ai pas accepté", avant de préciser qu'il s'agissait du "président d'Europe 1". "Il a présenté des programmes avec lesquels je n'étais en accord. Je pensais que ça pouvait conduire à un certain échec, et jusqu'à présent, je ne me trompe pas", a balancé Jean-Pierre Elkabbach.

L'ancien patron de France Télévisions en a remis une couche : "Dans la vie, il y a des rivalités, des jalousies. Je pense qu'on ne peut pas gouverner, en étant l'homme qui défend d'abord ses propres intérêts, ensuite qui peut gouverner par le mépris, par l'indifférence et par la peur (...) C'est parce que je suis attaché à Europe 1 que je n'ai pas voulu assister à son déclin."

"Je ne lui en veux pas"

Ainsi, dans Le Parisien de ce jour, Denis Olivennes répond à son ex-employé "qu'il lui souhaitait beaucoup de succès à CNews". "Moi j'ai beaucoup d'admiration pour Jean-Pierre. Je
comprends qu'arrêter l'interview du matin après tant d'années soit une cause d'amertume. Je ne lui en veux pas. Le temps aplanira tout cela", assure le patron de Lagardère Active.

 

Sur le même thème
l'info en continu
"Au bout de l'enquête" : Le nouveau magazine de faits divers de France 2 arrive le 13 février
Programme TV
"Au bout de l'enquête" : Le nouveau magazine de faits divers de France 2 arrive le...
"TPMP" : Echange tendu avec Jimmy Mohamed, Francis Lalanne en rage quitte le plateau
TV
"TPMP" : Echange tendu avec Jimmy Mohamed, Francis Lalanne en rage quitte le plateau
En 2020, les Français ont repris goût à l'actualité tout en déplorant l'omniprésence de la COVID-19
Presse
En 2020, les Français ont repris goût à l'actualité tout en déplorant...
"Tous complotistes ?" : L'interview lunaire du patron de "France Soir" par Martin Weill
Presse
"Tous complotistes ?" : L'interview lunaire du patron de "France Soir" par Martin...
Audiences access 20h : "Scènes de ménages" en forme, "Quotidien" sous les 2 millions, "C à vous, la suite" en hausse
Audiences
Audiences access 20h : "Scènes de ménages" en forme, "Quotidien" sous les 2...
Audiences access 19h : Le "19/20" en hausse, "Demain nous appartient" et "C à vous" en recul, "Quotidien" (P1) en forme
Audiences
Audiences access 19h : Le "19/20" en hausse, "Demain nous appartient" et "C à...
Vidéos Puremedias