Zapping : Les confessions de Jean-Luc Delarue

Partager l'article
Vous lisez:
Zapping : Les confessions de Jean-Luc Delarue
Par Julien Bellver Rédacteur en chef

Co-rédacteur en chef de puremedias.com, Julien Bellver est diplômé de l'Institut Pratique de Journalisme (IPJ). Passionné par les nouvelles technologies et les médias, il a collaboré à plusieurs émissions...

Capture Puremédias
Capture Puremédias © Jean-Luc Delarue dans Complément d'enquête.
Invité exceptionnel de "Complément d'enquête" sur France 2, l'ex-gendre idéal du PAF est revenu longuement sur son addiction à la drogue et à l'alcool. Extraits.

Dans le divan de Benoit Duquesne, Jean-Luc Delarue s'est confié très longuement hier soir sur France 2 dans Complément d'enquête. Sur son enfance, son addiction à la cocaïne et à l'alcool, son travail d'animateur, sa jeunesse. Entre opération de réhabilitation médiatique et confession intime, il prévient en préambule : « Si mon interview peut aider quelqu'un à s'en sortir, ne serait-ce qu'une seule personne ».

L'animateur-producteur, visiblement mieux dans ses baskets, est revenu sur ses dernières semaines d'addiction : « C'était une consommation très lourde, à la fin c'était 20 grammes par semaine, c'est beaucoup de drogue. C'est cet été où cela s'est accéléré, les périodes où je n'avais pas mon fils ». Les prémisses de son addiction à la cocaïne remontent à « une vingtaine d'années ». Pour lui, la drogue « n'a jamais été une drogue festive mais une drogue de solitaire ».

L'alcool comme déclencheur



L'ex-gendre idéal du PAF a aussi confié être tombé dans l'alcool très jeune, pendant ses années collège. De l'alcool à la drogue, il n'y avait qu'un pas selon lui : « Je me suis beaucoup occupé des autres et pas assez de moi-même. Moi c'est l'alcool qui m'a toujours conduit à la cocaïne et qui m'a ramené à la cocaïne ». Il a détaillé sa garde à vue, « un choc salutaire », sa nouvelle fondation et son projet de parcourir la France pour sensibiliser les jeunes à ces graves problèmes d'addiction.

Son récent traitement dans un centre de désintoxication a été couronné de succès même s'il reconnait être toujours en danger. « J'ai appris que c'était une maladie incurable, progressive et mortelle (...) C'est fini à vie, je n'ai pas le choix, c'est une question de vie ou de mort ». Puremédias vous propose plusieurs extraits de cette longue interview diffusée hier soir :



>> Pour voir l'intégralité de l'entretien

Benoît Duquesne
Benoît Duquesne
France 2 rend un dernier hommage à Benoît Duquesne
France 2 rend hommage à Benoît Duquesne ce soir à 22h30
Hommage de BHL à Benoît Duquesne après son dernier "Complément d'enquête"
Le journaliste Benoît Duquesne (France 2) est décédé
Voir toute l'actualité sur Benoît Duquesne
l'info en continu
Quel "Astérix" a signé le meilleur box-office au cinéma ?
Cinéma
Quel "Astérix" a signé le meilleur box-office au cinéma ?
"The Voice" : Un ancien coach emblématique de retour pour l'étape des "Super Cross-Battles"
TV
"The Voice" : Un ancien coach emblématique de retour pour l'étape des "Super...
Amazon : Cette immense réussite du cinéma hollywoodien va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Amazon : Cette immense réussite du cinéma hollywoodien va bientôt quitter la...
Jean-Luc Lemoine hérite de la case de "Plus belle la vie" dès ce soir
TV
Jean-Luc Lemoine hérite de la case de "Plus belle la vie" dès ce soir
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce jeudi sur France 2 ?
Déprogrammation
Pourquoi "Un si grand soleil" est déprogrammé ce jeudi sur France 2 ?
"Formula 1 : Pilotes de leur destin", "Interstellar", "Demon Slayer" : Quelles sorties sur Netflix en février 2023 ?
SVOD
"Formula 1 : Pilotes de leur destin", "Interstellar", "Demon Slayer" : Quelles...