Droits de la Ligue 1 : Après la claque, quelles options pour Canal+ ?

Partager l'article
Vous lisez:
Droits de la Ligue 1 : Après la claque, quelles options pour Canal+ ?
Maxime Saada, le président du directoire de Canal+
Maxime Saada, le président du directoire de Canal+ © CANAL+
Canal+ a été évincée hier de la Ligue 1, une compétition qu'elle diffusait depuis 1984.

Après le choc, place à la com'... de crise. Dès hier soir et le résultat de l'appel d'offres des droits TV de la Ligue 1 connu, Canal+ a tenté de minimiser le tournant historique que représente sa sortie de la compétition de football. Dans un mail envoyé aux équipes de Canal hier soir, puis sur Europe 1 ce matin, Maxime Saada, le président du directoire de Canal+, a déclaré étudier toutes les "options" sur la table après cette décision. Quelles sont-elles ?

À lire aussi
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
TV
"Je suis une célébrité, sortez-moi de là" : Les 11 célébrités du jeu de TF1
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
SVOD
Après "The Office", Netflix perd les droits d'une série mythique
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte puissante avec "Coup de foudre"
Audiences
Audiences : Carton pour "Le Roi Lion" leader devant "Camping Paradis", Arte...

Racheter une partie des droits à MediaPro

C'est la principale solution avancée par Canal+. "Pour la période postérieure à l'été 2020, le Groupe examinera les possibilités de sous-licence qui sont prévues et autorisées par le règlement de l'appel d'offres", a expliqué la filiale de Vivendi dès hier soir. Dans son message aux équipes, Maxime Saada réaffirme la "possibilité pour Canal+ de récupérer indirectement" une partie des droits de la Ligue 1.

Canal+ se fonde ici sur le droit de "sous-licence" créé par la Ligue de football professionnel (LFP) à l'occasion de ce nouvel appel d'offres. Ce marché secondaire des droits, s'il se crée, ne devrait cependant concerner que MediaPro, qui a acquis 75% des matchs de Ligue 1. On voit en effet mal beIN Sports, qui n'a réussi à s'adjuger qu'un seul lot, le revendre et ainsi acter sa sortie de la Ligue 1.

Canal+ veut croire que le prix exorbitant mis sur la table par MediaPro - estimé entre 800 et 850 millions d'euros - poussera l'Espagnol à se décharger d'une partie de ses matchs. Canal fonde aussi ses espoirs sur la nature des activités de MediaPro, présenté par Maxime Saada comme "un courtier" en droits plutôt qu'un véritable diffuseur. Reste que l'agence espagnole a annoncé à la LFP sa volonté d'être diffuseur de la Ligue 1 en France, via la création d'une chaîne dédiée.

Cette option d'un rachat par Canal d'une partie des droits de la Ligue 1 à MediaPro présente par ailleurs un grand inconvénient pour la chaîne cryptée : celui de ne pas avoir la main. Dans cette affaire, c'est MediaPro qui sera le seul décisionnaire des droits qu'elle remettra ou non à la vente. Et Canal ne sera peut-être pas le seul acteur intéressé...

Pour limiter la casse, Canal+ peut aussi espérer, comme elle le fait déjà avec beIn Sports, distribuer la future chaîne de télé de MediaPro. L'opérateur espagnol pourrait cependant être tenté de s'associer plutôt avec beIN, qui continuera à diffuser la Ligue 1 à partir de 2020, et dont il est déjà partenaire en Espagne pour la diffusion de la Liga.

Miser sur une défaillance de MediaPro d'ici 2020

Canal mise aussi ouvertement sur une explosion en vol de MediaPro. "Moi je pose la question de la survie de MediaPro", a ainsi déclaré tout de go Maxime Saada ce matin sur Europe 1. Le président du directoire a ainsi martelé que le prix payé hier par l'opérateur détenu par des Chinois était selon lui "déraisonnable". "J'ai vu TPS mourir de ça", a-t-il ajouté, rappelant un peu plus tard les millions d'euros investis en pure perte dans la Ligue 1 par Orange et beIN Sports.

Canal+ est d'autant plus renforcée dans cette conviction que MediaPro a récemment essuyé une sérieuse déconvenue en Italie, où l'attribution des droits à l'Espagnol a été suspendue, faute de garantie bancaire suffisante. "On verra dans deux ans. Il peut se passer tellement choses en deux ans", veut ainsi croire Maxime Saada.

Faire de Canal une "HBO à la française"

C'est l'option la plus radicale à la disposition de Canal+ : "se réinventer" comme l'a expliqué Maxime Saada. Après avoir historiquement marché sur deux jambes - le sport et le cinéma - la chaîne cryptée pourrait être tentée de se concentrer uniquement sur le 7e art et les séries originales. Maxime Saada expliquait d'ailleurs à la mi-mai qu'en cas de perte de la Ligue 1, sa chaîne aurait deux ans et 550 millions d'euros, soit ce qu'elle paye chaque année pour la Ligue 1 actuellement, pour se transformer en "HBO à la française". Cette option est risquée à plus d'un titre. Canal+ ferait en effet une croix définitive sur le sport, son levier principal depuis sa naissance pour générer de l'abonnement. Par ailleurs, Canal dépendrait intégralement d'un marché de la fiction de plus en plus concurrentiel et déjà dominé par des géants américains aux moyens bien supérieurs aux siens comme Netflix.

Des recours administratifs ou judiciaires

C'est l'une des options qui reste aussi à Canal+. La filiale de Vivendi va étudier dans les jours qui viennent la validité de la procédure complexe imaginée par la Ligue de football professionnel pour attribuer les droits de la Ligue 1. "C'est possible. On va regarder comment les choses se sont faites", a d'ailleurs confirmé Maxime Saada. Reste que la Ligue s'est assuré les services du renommé cabinet d'avocats d'affaires international, Clifford Chance, pour border juridiquement l'appel d'offres organisé hier.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
vincetv

Ok ;)



Mr Red

Tu as constaté que c’etait ce dont il etait objet ici ? Pas de réponse là dessus, bizarre.
Quant à ce « encore » je n’ai tout simplement jamais commenté sur Bolloré. Je vais mettre ça sur la confusion avec d’autres contributeurs mais c’est la démonstration parfaite que tu ne reconnaitra jamais la moindre petite erreur. Ce qui ne te grandis pas beaucoup ;)



Mr Red

C’est en fait le sujet. De l’article mais surtout du commentaire en question....
Je vais dire que tu as lu trop vite et pas lu sur quoi portait la réponse...
Même si c’est minable, surtout ce « vous lisez les commentaires » qui prend tout son sens.



vincetv

Encore besoin de tout revenir à Bolloré ? Vous lisez un peu les commentaires ?



Mr Red

D’accord et ça fait cb de tps que Bolloré est à la tête pour refonder ce modèle en effet désuet ?
Défense irrationnelle, encore



vincetv

Le problème c'est pas Bolloré, le problème c'est le modèle désuet de la chaîne payante. C'est dépassé depuis un moment et ça date de bien avant Bolloré à la fin de l'ère Lescure...



Starlight

Non, TF1 est juste intéressée par les cérémonies et les sports collectifs. Tout le reste ira théoriquement à France TV car l'Etat et les fédérations vont faire pression pour que tout l'événement soit diffusé en clair.



Furious Angel

Sauf que s'ils avaient parlé de cet aspect, ils auraient parlé de Netflix plus que de HBO...



nick5975

Avec un service comme HBO Go, HBO a su aussi se moderniser. Idem pour Canal avec MyCanal. A part le direct, on n'est pas obligé d'être branché à l'heure H pour suivre un programme, que ce soit sur HBO ou les chaines de Canal.

Moi je suis abonné à Canal, à part le foot, je ne regarde jamais rien en "linéaire" pour ce qui est des films, séries et autres docs. Je me branche sur l'appli MyCanal et je choisi ce que je veux regarder. C'est pas trop "passéiste" comme pratique je trouve. :-)



Jagent

La Ligue 2 est une division inférieure en dessous de la Ligue 1 avec des équipes plus faibles. Donc largement moins d'intérêt que la Ligue 1.



Pfff

Ok, là je te suis



Furious Angel

Où tu vois que je me réjouis ?

Je suis atterré par la nullité des dirigeants de Canal, qui coulent totalement le groupe. Il suffit de voir ce que Charles Biétry, qui connaît extrêmement bien Canal ET les négociations de droit, a dit dans L'Equipe du Soir mardi soir et dans Quotidien hier. Il ne comprend pas comment ils ont pu se rater à ce point.

C'est plutôt triste de voir un groupe s'auto-détruire. Y'a 3 ans ça m'emmerdait parce que ça représentait la télé que j'aime. Aujourd'hui cette télé est partie ailleurs donc j'en ai plus rien à foutre. Tant pis pour eux. Et je suis pas le seul, les audiences se cassent la gueule et les abonnés se barrent.



avatar

moi a titre perso, suis pas abonné à canal pour le foot,si je peux payer 10 euros par mois de moins pour ne plus participer au financement de ce sport ca me va tres bien,le foot coute à canal pas loin de 700 millions euros par an droits et prod compris, ca correspond à environ 1.5 millions abonnés, pas forcement un mal donc..



Sechery_K

Si je ne dis pas de bêtise, ce sera le groupe M6.



gwen craft

Parler de futures négociations avec MediaPro et en même temps parier sur une explosion en plein vol de ce média est une opération très risquée!



Pfff

Tu devrais devenir dirigeant de chaine, tu sais tout :-)

Tout ce que dis Canal est ridicule avec toi. Encore heureux que Canal rappelle qu'il a les droits jusqu'en 2020, c'est ni ridicule, ni idiot, c'est plutot intelligent

Ensuite, Mediapro que tu as l'air de connaitre par coeur, a evidemment 1 milliard (droits + production + redaction) à investir à perte. Ben voyons

Tout n'est ptet pas si simple. A moins que Mediapro ne soit le faux nez d'autres acteurs qui ont prévu de les luir acheter plus tard sans faire hurler leurs actionnaires aujourd'hui (BeIn ou SFR ou GAFA)

Pari très risqué en tt cas

Je vois pas en tt cas en quoi les soucis de Canal, qui permettent un cine de qualité en France depuis 30 ans te rejouissent autant, faudrait que tu te remettes du depart de Barthes... Ce serait un drame pour la creation française, quand bien meme Bolloré est une ordure

Je vois pas non plus en quoi devoir se contenter de plate-formes americaines qui deversent leur culture mainstream degoulinante serait necessaire de nous rejouir

Y a rarement de choses binaires, oui, y a de plus en plus d'acteurs, de là à dire que seuls les nouveaux seront habilites à nous ensevelir de daube, n'allons pas trop vite



Furious Angel

https://abonnes.lequipe.fr/...



Simsoland

ben évidemment c'est bien lui le responsable notamment, que je sache c'est bien lui qui a coulé la chaine par ses décisions aberrantes, les faits sont pourtant clairs



Furious Angel

Il y a eu des garanties financières insuffisantes, parce que MédiaPro n’est plus certain de vouloir payer, pas parce qu’ils n’ont pas les moyens.

Un tribunal italien a remis en question la façon dont MediaPro voulait revendre les droits, suite à une demande de Sky. Ce qui remet en cause tout ce que MediaPro avait anticipé.



Honomatopic

Vu que je n'y connais rien en sport d'une manière générale, ils pourraient se positionner sur la ligue 2



Furious Angel

C’est pas exactement ça en Italie. MediaPro a l’air d’hésiter à y rester parce qu’ils ne peuvent pas redistribuer les droits comme ils veulent...

Mais oui c’est impossible à rentabiliser. C’est une bulle sui explosera



arnaud68800

Il me semble que M6 a acheté la moitié des droits des Bleus, donc TF1 ne sera plus que co-diffuseur avec M6.



vincetv

Ah voilà c'est la faute à Bolloré ça faisait longtemps !
"vous allez pas nous dire que c'est la fete à canal sérieusement ?" Il y a une différence entre relater un fait et en faire des dizaines d'articles limite à l'obsession. Les rédacteurs du site ont une nostalgie d'un Canal qui n'existe plus depuis bien avant l'arrivé de Bolloré. Sauf qu'il fallait bien trouver un bouc émissaire pour soulager cette frustration. Il n'y a qu'à cliquer sur la petite loupe et faire une recherche "Bolloré" pour comprendre la fixette de Puremédias et de Webedia à son encontre. A la longue c'est devenu gavant. Alors si vous aimez lire le même article (et les commentaires) méprisant sur le groupe Canal une fois par jour c'est votre problème mais ce n'est pas mon délire.



Lemoussaillon

Ça sera qui dorénavant ?



Lemoussaillon

C8 l'a acheté à la maison mère (Groupe Canal) donc l'argent reste dans le groupe.

comments powered by Disqus
l'info en continu
Les groupes Les Echos - Le Parisien et Canal+ acquièrent les chaînes Mezzo
TV
Les groupes Les Echos - Le Parisien et Canal+ acquièrent les chaînes Mezzo
Le CSA donne son feu vert au rachat de Gulli par M6
Business
Le CSA donne son feu vert au rachat de Gulli par M6
Premières séances : Carton du "Roi Lion" qui écrase la concurrence
Box-office
Premières séances : Carton du "Roi Lion" qui écrase la concurrence
Le Monde : La tension monte entre Xavier Niel et le tandem Pigasse/Kretinsky
Presse
Le Monde : La tension monte entre Xavier Niel et le tandem Pigasse/Kretinsky
"Un jour, un générique" : "Les Aventures de Tintin"
TV
"Un jour, un générique" : "Les Aventures de Tintin"
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de la saison 10
TV
"Danse avec les stars" : Elsa Esnoult, Azize Diabaté et Ladji Doucouré au cast de...
Vidéos Puremedias