Emma de Caunes dénonce la "diffusion chaotique" de "Lanester" sur France 2

Partager l'article
Vous lisez:
Emma de Caunes dénonce la "diffusion chaotique" de "Lanester" sur France 2
Emma de Caunes ne comprend pas la décision de France 2
Emma de Caunes ne comprend pas la décision de France 2 © Abaca
Interrogée dans "Télé Star" cette semaine, Emma de Caunes regrette la décision de la chaîne de ne pas prolonger la série policière "Lanester".

Une série policière prometteuse tuée dans l'oeuf ? C'est ce que pense la comédienne Emma de Caunes, interrogée cette semaine dans "Télé Star" à l'occasion de la diffusion du 3e épisode de "Lanester" le 9 mars prochain sur France 2, dans lequel elle incarne une jeune chauffeur de taxi aux côtés de Richard Berry, un commandant de police devenu aveugle. Il s'agit du dernier épisode de la série, comme l'avait annoncé la production en septembre dernier.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

Pour sa part, Emma de Caunes confie ne pas comprendre "la logique de la chaîne", face à la diffusion erratique de "Lanester". "La diffusion a été chaotique, avec des épisodes programmés longtemps après le tournage", rappelle-t-elle. Pour mémoire, "Lanester" a été lancée en janvier 2014 sur France 2 et les téléspectateurs ont dû patienter deux ans, soit en janvier 2016, pour découvrir la suite, et encore deux ans de plus pour ce nouveau volet.

Des audiences très satisfaisantes pour France 2

Pour la comédienne, le traitement réservé à la série va à l'encontre de qui avait été convenu au départ. "On nous avait vendu, à Richard et à moi, une série régulière avec des personnages qui allaient se développer. C'était chouette sur le papier", se souvient-elle. "Mais il n'y a pas eu de suivi malgré de très bonnes audiences. Il y a un truc qui m'échappe...", ajoute-t-elle. En audiences veille, le premier épisode de "Lanester" avait été suivi le 22 janvier 2014 par 4,3 millions de téléspectateurs selon Médiamétrie, soit 16,9% du public. Le deuxième, programmé le 25 janvier 2016, avait fait encore mieux en réunissant 5,3 millions de personnes (21,2% de PDA), devenant par là-même leader des audiences de la soirée.

A la rentrée dernière, suite à un coup de gueule de Richard Berry, le partenaire d'Emma de Caunes à l'écran, qui avait déclaré "Je crois que (France 2) veut arrêter. Ça marchait trop bien !", la production avait confirmé l'information. "Nous avons tourné les trois épisodes qui correspondent aux trois romans. Pour tourner une suite, il faudrait écrire des scénarios originaux et France 2 ne semble pas en avoir envie", avait-elle expliqué à puremedias.com.

Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire devant les prud'hommes
Sport
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire...
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
Programme TV
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Cinéma
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La gaule d'Antoine" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La...
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA", "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA",...
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour "Cuisine impossible" sur TF1
Audiences
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour...
Vidéos Puremedias