Edition : Eric Besson assigné pour contrefaçon

Partager l'article
Vous lisez:
Edition : Eric Besson assigné pour contrefaçon
En cause : son livre sur l'identité nationale.

Les hérités de Jean-Marc Varaut, un avocat disparu, ont décidé de poursuivre en justice Eric Besson, le ministre de l'immigration et de l'identité nationale. Une plainte a été déposée pour contrefaçon et concurrence déloyale.

Selon nos confrères de 20 Minutes, ils reprochent au ministre d'avoir publié, chez Grasset, un ouvrage consacré à l'identité nationale et ayant comme titre Pour la Nation. Or, Jean-Marc Varaut a déjà publié un ouvrage ayant le même titre... et le même thème.

Les héritiers de l'auteur demandent des dommages et intérêts mais aussi la non-réimpression de l'ouvrage du ministre.

Eric Besson
Eric Besson
Eric Besson : "La politique ne me manque pas"
Eric Besson quitte Twitter
Eric Besson : "Travailler et tweeter, il n'y a pas à choisir"
Nicolas Sarkozy regrette qu'Eric Besson "passe ses journées sur Twitter"
Voir toute l'actualité sur Eric Besson
l'info en continu
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Interview
Mohamed Bouhafsi : "L'empathie n'empêche pas de poser les bonnes questions"
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour Nathalie Renoux
TV
Audiences samedi : Anne-Claire Coudray domine la concurrence, records pour...
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
TV
Audiences : La demi-finale de "The Voice Kids" a-t-elle résisté à Cyril Féraud ?
Ce soir à la télé : Une spectaculaire comédie d'action à la française
Programme TV
Ce soir à la télé : Une spectaculaire comédie d'action à la française
Amazon : Ce petit bijou de science-fiction va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Amazon : Ce petit bijou de science-fiction va bientôt quitter la plateforme
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les appels au boycott de la Coupe du monde
TV
"Il faut arrêter de faire culpabiliser les gens" : Mohamed Bouhafsi agacé par les...