Éric Dupond-Moretti : "Les méthodes d'Edwy Plenel et de 'Médiapart' sont abjectes"

Partager l'article
Vous lisez:
Éric Dupond-Moretti : "Les méthodes d'Edwy Plenel et de 'Médiapart' sont abjectes"
Eric Dupont-Moretti dans "Le Divan" sur France 3, le 3 mars 2015 © Youtube
Dans une interview parue aujourd'hui, la star du barreau s'en est pris au site d'information et aux médias en général.

Eric Dupont-Moretti ne mâche pas ses mots. Lors d'une longue interview accordée à Acteurs de l'économie – La Tribune, le célèbre avocat a ainsi pointé du doigt à plusieurs reprises l'influence néfaste des médias sur la société française.

À lire aussi
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C à vous"
TV
Le chauffeur d'Alain Weill licencié pour faute grave... après son passage dans "C...
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
TV
Pascal Praud : "France Inter, c'est de la propagande !"
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire sur France 3
Exclusivité
COVID-19 : Une comédienne de "Plus belle la vie" remplacée de manière temporaire...

"La télé-réalité abêtit la pensée des enfants"

Interrogé sur le sentiment d'insécurité, il a ainsi souligné la responsabilité des médias dans ce domaine. "La criminalité est une réalité, mais qui est aussi 'victime' d'un double phénomène : d'une part l'insuffisante fiabilité des statistiques et l'interprétation voire l'instrumentalisation auxquelles elles se prêtent, d'autre part l'effet amplificateur, extraordinairement anxiogène, que produisent les médias et particulièrement les chaînes d'information en continu". Avant de déplorer : "Désormais, via la télévision, internet et les réseaux sociaux, chaque crime commis 'entre' dans nos foyers, et la surexposition comme la superposition de ces crimes donnent le sentiment qu'ils nous encerclent et peuvent nous frapper à tout instant".

Pourtant habitué des plateaux télé, Eric Dupont-Moretti a ensuite vivement attaqué la télévision, un média qui illustre selon lui le déclin actuel de notre société. "L'offre télévisuelle est une excellente démonstration de ce déclin. La télé-réalité abêtit la pensée des enfants et conforte l'extrême pauvreté du vocabulaire et des expressions, surtout elle met en exergue et même honore l'élimination des faibles", a-t-il estimé.

"Pas une seule émission de ce type n'est pas fondée sur ce principe. Et ainsi sont imposées aux (jeunes) téléspectateurs une double dictature, une double règle simultanée et consubstantielle : la loi du fort et le rejet du vulnérable, la sacralisation des vainqueurs et l'ostracisation, d'ailleurs souvent humiliante, des perdants. Célébrer la 'réussite' - professionnelle, humaine, etc. - est essentiel ; mais disqualifier et stigmatiser l'échec est délétère", a ensuite jugé Eric Dupont-Moretti. Et de s'interroger : "Comment, dans de telles conditions, peut-on espérer faire vivre la solidarité et la fraternité ? Comment peut-on cultiver l'empathie et l'altruisme ? Comment peut-on 'faire' société ?".

"Depuis quand adule-t-on des journalistes transformés en policiers ?"

"Acquitator" a cependant réservé ses mots les plus durs pour le site "Médiapart" et son patron Edwy Plenel. Il leur reproche ainsi "l'emploi de pratiques qui salissent" selon lui la profession de journaliste. "Micro caché, caméra déguisée, délations (enregistrements illicites dans l'affaire Bettencourt) et même démarches entreprises auprès du Procureur pour demander des poursuites (dans l'affaire Cahuzac) : les méthodes, héroïsées, d'Edwy Plenel et de ses séides sont en réalité abjectes, et reflètent l'état d'une société qui s'affranchit de règles de conduite, d'éthique et de courage les plus élémentaires", a-t-il taclé. Avant de lancer : "Depuis quand adule-t-on des journalistes transformés en policiers ?". puremedias.com vous propose de revoir un extrait du numéro du "Divan" du 3 mars 2015 sur France 3 où Eric Dupont-Moretti était invité.

Sur le même thème
l'info en continu
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux mesures sanitaires
TV
COVID-19 : Nicolas Bedos assume son "texte excessif" appelant à résister aux...
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au cinéma (et en ruines !)
TV
"Les aventuriers" : Quand le fort Boyard faisait son apparition à l'écran... au...
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint dans les médias
TV
Deuxième vague : Les analyses contradictoires du "rassuriste" professeur Toussaint...
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
TV
Après sa lourde opération, Michel Drucker absent au moins jusqu'au début 2021
Audiences access 20h : Lapix et Moulins au plus haut, "Scènes de ménages" passe la barre des 5 millions
Audiences
Audiences access 20h : Lapix et Moulins au plus haut, "Scènes de ménages" passe la...
Audiences access 19h : Nagui leader, "DNA" au plus bas, record pour Etchebest, Barthès de retour en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui leader, "DNA" au plus bas, record pour Etchebest,...
Vidéos Puremedias