Eric Zemmour convoqué hier par la direction de Paris Première

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour convoqué hier par la direction de Paris Première
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Eric Zemmour samedi
Eric Zemmour samedi © Abaca
L'essayiste a prononcé un discours polémique samedi à la "Convention de la droite" organisée par Marion Maréchal.

Eric Zemmour convoqué. Selon nos informations, le polémiste a été convoqué hier par la direction de Paris Première, chaîne payante du groupe M6 pour laquelle il participe au talk hebdomadaire "Zemmour et Naulleau" depuis 2011. Cette convocation avait pour but de revenir sur sa participation récente à "des évènements politiques et sur les propos particulièrement choquants et provocateurs tenus dans le discours introductif de la Convention de la droite", précise la chaîne. "Il lui a été rappelé fermement les conditions de sa participation à l'émission 'Zemmour et Naulleau' avant la reprise de la nouvelle saison", fait également savoir Paris Première, qui était représentée lors de cette rencontre par son président, Philippe Bony.

À lire aussi
La danse hilarante et endiablée de Bertrand Chameroy sur une bande-annonce de BFMTV
TV
La danse hilarante et endiablée de Bertrand Chameroy sur une bande-annonce de BFMTV
"The Voice" : Un ancien coach emblématique de retour pour l'étape des "Super Cross-Battles"
TV
"The Voice" : Un ancien coach emblématique de retour pour l'étape des "Super...
Jean-Luc Lemoine hérite de la case de "Plus belle la vie" dès ce soir
TV
Jean-Luc Lemoine hérite de la case de "Plus belle la vie" dès ce soir
Les Français changent trop souvent de téléviseur
TV
Les Français changent trop souvent de téléviseur

Cette remontrance sans sanction fait suite à celle d'un autre employeur d'Eric Zemmour : "Le Figaro". Hier, le directeur des rédactions du quotidien a répondu aux protestations de la Société des journalistes de son journal. "Les propos d'Eric Zemmour ne sont pas prononcés au nom du 'Figaro' et n'engagent en rien 'Le Figaro'. Ils ne reflètent pas la ligne éditoriale du journal", a tenu à rappeler Alexis Brézet. Avant d'ajouter : "Les propos d'Eric Zemmour, par leur caractère volontairement provocateur, ont pu choquer un certain nombre de lecteurs du 'Figaro', ou des journalistes de la rédaction. Je le regrette". Le directeur des rédactions a ensuite précisé avoir fait part de sa "réprobation" à l'intéressé, et l'avoir rappelé "à la mesure qui s'impose dans l'exercice de sa liberté d'expression". Et de souligner : "La ligne qui sépare le journalisme professionnel de l'action politique partisane et/ou électorale ne saurait être franchie sans conséquence. Il est évident que la place d'un journaliste du 'Figaro' n'est pas sur une tribune de meeting politique."

Hier, Eric Zemmour et les médias qui le diffusent ont par ailleurs été visés par un éditorial du journal "Le Monde" intitulé "Eric Zemmour et la haine télévisée". Comparant la rhétorique du polémiste à celle de certains auteurs antisémites du XIXe siècle et de l'entre-deux-guerres, le quotidien a déploré l'exposition médiatique dont il bénéficie. "Eric Zemmour doit cesser d'être un 'bon client' pour les journalistes et les médias qui les emploient. Il doit être traité pour ce qu'il est : un délinquant et un pyromane", assène "Le Monde".

1.500 signalements au CSA, ouverture d'une enquête par le parquet de Paris

Depuis son discours prononcé devant la "Convention de la droite" samedi à Paris, Eric Zemmour est au coeur d'une vive polémique. Diffusée sur LCI qui a reconnu par la suite "une erreur", son intervention condamnée par Edouard Philippe et François Hollande a généré plus de 1.500 signalements au Conseil supérieur de l'audiovisuel. Hier, le parquet de Paris a par ailleurs annoncé l'ouverture d'une enquête pour "injures publiques en raison de l'origine ou de l'appartenance ou de la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée" et "provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence". Les investigations ont été confiées à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Eric Zemmour
Eric Zemmour
Présidentielle 2022 : Eric Zemmour perd 200.000 euros de remboursement de frais de campagne à cause de CNews
"Une taxe anti-Zemmour" : Un député veut surtaxer les médias qui diffusent les propos pour lesquels il a été condamné
Propos d'Eric Zemmour : CNews définitivement condamnée à une amende de 200.000 euros
Zemmour faisant enlever son voile à une femme sur CNews : Pas de manquement de la chaîne selon l'Arcom
Voir toute l'actualité sur Eric Zemmour
Autour de Eric Zemmour
l'info en continu
La danse hilarante et endiablée de Bertrand Chameroy sur une bande-annonce de BFMTV
TV
La danse hilarante et endiablée de Bertrand Chameroy sur une bande-annonce de BFMTV
Audiences access 20h : Quel score pour le lancement de la quotidienne de Jean-Luc Lemoine sur France 3 ?
Audiences
Audiences access 20h : Quel score pour le lancement de la quotidienne de Jean-Luc...
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" remonte la pente
Audiences
Audiences access 19h : "Demain nous appartient" remonte la pente
Audiences : Quel accueil pour les agriculteurs de "L'amour est dans le pré" saison 18 sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel accueil pour les agriculteurs de "L'amour est dans le pré" saison...
Quel "Astérix" a signé le meilleur box-office au cinéma ?
Cinéma
Quel "Astérix" a signé le meilleur box-office au cinéma ?
"The Voice" : Un ancien coach emblématique de retour pour l'étape des "Super Cross-Battles"
TV
"The Voice" : Un ancien coach emblématique de retour pour l'étape des "Super...