Estelle Denis : "Je me fiche de mon image"

Partager l'article
Vous lisez:
Estelle Denis : "Je me fiche de mon image"
Estelle Denis
2 photos
Lancer le diaporama
Entretien avec la nouvelle animatrice de "Nouvelle Star, ça continue".

Estelle Denis
Dès ce soir, 15 candidats arrivent à Baltard pour les directs de Nouvelle star sur M6. Mais cette année, la chaîne diffusera dans la foulée Nouvelle star, ça continue diffusée auparavant sur W9. Pour l'occasion, l'émission proposera une nouvelle formule désormais pilotée par Estelle Denis. Après le sport, la politique et le magazine, la journaliste se frotte donc au divertissement. Ne risque-t-elle pas de brouiller son image ? Pour Ozap, l'animatrice s'explique et évoque aussi son avenir et ses envies à la télé. Entretien.

Ozap : Comment êtes-vous arrivée à la tête de Nouvelle star, ça continue ?
Estelle Denis : On me l'a proposé et j'ai dit oui, voilà ! (rires)

Avez-vous été étonnée par cette proposition ?
Je ne sais pas. En tout cas, j'ai été ravie parce que j'avais vraiment envie de retrouver ce que j'appelle du « direct direct », c'est-à-dire du sans filet. Et, je suis aussi contente de retrouver une petite bande. J'avais aussi envie de retrouver les interviews et d'avoir des gens qui venaient sur le plateau donc j'ai dit oui tout de suite.

Vous suiviez beaucoup Nouvelle star les précédentes saisons ?
Oui, j'adore, c'est vraiment un programme qui me plait. C'est aussi pour ça que j'ai accepté tout de suite.

Il y a eu le sport, puis les magazines et maintenant du divertissement...
Je tiens quand même à dire que 100% mag est divertissant même s'il y a des sujets sérieux.

« Il n'y a pas de plan de carrière, je ne suis pas comme ça »



Oui mais ça reste un magazine. C'est que vous avez envie de vouloir toucher un maximum de genres de programmes ?

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex


Pas du tout. M6 me l'a proposé et j'avais envie de le faire. Il n'y a pas de plan de carrière, je ne suis pas comme ça. C'est ou j'ai envie, ou je n'ai pas envie. Et là, j'avais envie. C'est aussi simple que ça.

Et dans tous les genres télévisuels, lesquels vous font envie et lesquels ne vous font pas envie ?
Honnêtement, je n'ai pas d'idée préconçue. Mes envies viennent avec les propositions. Tant qu'on ne me propose pas quelque chose, je n'en ai pas envie. Après, je n'ai pas de plan de carrière et je ne me dis pas qu'il faudrait que je fasse telle ou telle chose. Et là, 100% mag me va très bien, je m'éclate en arrivant le matin au bureau, j'adore cette émission et les gens avec qui je bosse. Mais c'est vrai que, quand on m'a proposé Nouvelle star, ça continue, j'avais quand même dans un coin de ma tête l'idée de revenir un jour avec une bande, un peu comme dans 100% Foot. Et j'aime bien aussi l'idée que ce soit sur un temps donné : ça va durer deux mois et ça me plait bien aussi.

Autre exemple. Et si on vous propose de la télé-réalité, un genre qui va revenir sur M6 ?
Franchement, on ne me l'a jamais proposé et je n'y ai jamais pensé. Là, comme ça, je suis incapable de vous dire. Ça dépend... Ça ne fait pas partie de ce que je regarde à la télé... Mais je suis incapable de vous dire.

Mais en France, à la télé, on aime bien les étiquettes...
Et moi je n'aime pas les étiquettes et je n'aime pas les cases.

« Ce n'est pas parce qu'on est journaliste spécialisé au départ qu'on ne peut pas faire autre chose après »



Mais il n'y a quand même une petite appréhension de trop brouiller son image ?
Je m'en fiche de mon image. Brouiller mon image ? Mon image, je ne sais même pas ce qu'elle est. Je m'en fiche, je ne travaille pas pour l'image. Je fais de la télé parce que j'ai envie de faire ça et que je fais des émissions qui me plaisent. Après, l'image... Oui, je fais une émission de foot, de cinéma puis de politique, un magazine... Tant mieux ! Vous êtes à Ozap et peut-être que dans dix ans vous n'y serez plus, et peut-être que vous ne serez plus journaliste télé... Voilà, il n'y a pas de case. Ce n'est pas parce qu'on est journaliste spécialisé au départ qu'on ne peut pas faire autre chose après. Regardez Michel Drucker ou Michel Denisot : ils ont commencé par le sport avant de se diversifier. Il y a plein d'exemples comme ça... Christophe Hondelatte a fait du faits divers, de la culture, le JT, RTL... J'adore les gens qui ont plein d'envies différentes. C'est un métier de touche-à-tout et c'est ce qui me plait.

On a l'impression que c'est une spécificité de M6 de permettre cela. Je pense à Stéphane Rotenberg qui balaie des genres très différents. Ça veut dire que c'est possible ici et pas ailleurs ?
Je ne sais pas comment ça se passe ailleurs mais ici, oui, il n'y a pas de barrière. C'est vrai que j'ai eu des propositions très différentes et c'est ça qui m'éclate.

On voit aussi beaucoup d'animateurs faire de la comédie comme Valérie Damidot sur M6. Ca vous tente ?
J'ai fait une mini-apparition dans Off prime et franchement, je n'étais pas bonne et j'ai trouvé ça très difficile. Je suis admirative de Valérie Damidot ou de Virginie Efira parce que j'ai trouvé ça très dur.

On a aussi beaucoup parlé d'un talk-show pour vous qui aurait pu être diffusé en début de soirée. Il y a eu plusieurs pilotes mais M6 a plutôt remis de la fiction dans cette case. Où en est ce projet ?
On avait travaillé là dessus et, à un moment, faire 100% mag en quotidien demande beaucoup de travail... Pourquoi pas un jour mais c'est vrai que c'est vraiment en stand-by. Et, le fait qu'il y ait plus d'intervenants dans 100% mag et que je fasse Nouvelle star, ça continue assouvissent mes envies de bande donc je suis très heureuse !

« Je ne suis pas du genre à tout prévoir et tout organiser »



Mais vous redites que vous n'avez pas envie d'orienter malgré tout votre carrière vers le divertissement. On peut le percevoir comme ça...
Mais rien que le mot d'orienter... Je n'ai pas envie de m'orienter, j'ai envie de faire ce que j'ai envie de faire. J'ai envie de faire 100% mag, Nouvelle star, ça continue et là, point barre. Je ne sais pas ce que je ferai dans une semaine, où je vais partir en vacances cet été et honnêtement, je m'en fiche. Je ne suis pas du genre à tout prévoir et tout organiser.

On imagine que la Coupe du monde de football sera un événement important pour vous. Thierry Roland aura sa chronique quotidienne sur M6 et vous, allez-vous parler du Mondial sur l'antenne ?
Non, pas du tout. Le foot sur M6, c'est Vincent Coueffë dans 100% foot et c'est très bien comme ça. Je suis passé à autre chose et ça me va très bien.

Estelle Denis
100% mag continue de bien fonctionner, notamment sur les ménagères. On remarque souvent que M6 met en avant et décline ses émissions qui marchent. Réfléchissez-vous à des spéciales ou même des prime times ?
On a déjà fait une spéciale au salon de l'agriculture et on va peut-être recommencer. On réfléchit à faire des spéciales ou peut-être délocaliser l'émission dans des villes.

Et partir sur un format plus long en prime ?
Je ne sais pas du tout et on n'en a encore jamais parlé.

Le mercato télé va débuter... TF1 cherche de nouveaux visages féminins ces derniers mois...
En tout cas, ils ne m'ont jamais appelé (rires). Je suis bien à M6 parce qu'on me donne à faire plein de choses différentes. Tant que je serai contente de venir au bureau le matin, je n'aurais pas de raisons d'aller voir ailleurs.

On doit quand même venir vous voir...
Non.

Qu'est-ce qu'il passe ? (rires)
Je ne sais pas mais ça ne manque pas (rires). Ça doit se voir que je suis heureuse ici.

On vous a aussi beaucoup vu jouer au poker. Comme beaucoup d'autres médias, M6 se lance dans les jeux en ligne. Allez-vous être un visage de M6 sur ce terrain ?
J'espère !

Et ça peut se manifester comment ?
Je ne sais pas encore. Le poker me tient à cœur et j'avais déjà fait une émission sur Paris Première donc s'il y a quelque chose sur M6 ou une chaîne du groupe, ça m'intéresse.

Et sur internet ?
Je ne sais pas, c'est encore trop tôt pour en parler mais c'est vrai que le poker est une de mes grandes passions donc j'espère que ça va arriver.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
Presse
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
Interview
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
TV
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur France 2
Politique
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur...
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien Lévêque de retour
Sport
Football : Kader Boudaoud quitte les commentaires à France Télévisions, Fabien...
Le Cas Pucine ("La France a un incroyable talent") : "Avoir une chronique dans 'Quotidien', ce serait mon rêve absolu !"
Interview
Le Cas Pucine ("La France a un incroyable talent") : "Avoir une chronique dans...
Vidéos Puremedias