Europe 1 : La motion de défiance contre Arnaud Lagardère votée

Partager l'article
Vous lisez:
Europe 1 : La motion de défiance contre Arnaud Lagardère votée
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca
L'actionnaire de la station doit s'exprimer dans "les prochains jours".

Un pour tous, tous contre Lagardère ! Réunis ce matin en assemblée générale, à l'initiative de l'intersyndicale CFTC-SNJ-CGT, les salariés d'Europe 1 ont adopté une motion de défiance à l'encontre d'Arnaud Lagardère, l'actionnaire de la station. Soumise au vote, la motion a été adoptée à l'unanimité, moins 7 votes contre, et 4 abstentions. Cette motion de défiance a été adoptée trois heures après la publication d'une nouvelle vague d'audience en baisse pour la station, qui se retrouve à nouveau à son plus bas niveau historique.

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express", TF1 battue par France 3 en FRDA-50 !
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" écrase la concurrence loin devant "Pékin Express",...

Dans le texte adopté ce matin, que puremedias.com vous propose de consulter, les salariés attribuent "la descente aux enfers de la station" à "l'absence criante de stratégie du groupe Lagardère depuis de trop longues années". Interrogée ce matin par nos confrères du "Parisien", la direction du groupe Lagardère a reconnu que la grille d'Europe 1 "n'a manifestement pas atteint ses objectifs d'audience", ainsi qu'une "divergence stratégique pour la suite". La direction du groupe a précisé qu'Arnaud Lagardère "s'exprimera dans les prochains jours".

Une prise de parole très attendue par les salariés alors que la station entre à nouveau dans une période de grande incertitude. Hier, dans les colonnes du "Canard Enchaîné", ils ont lu que la direction du groupe Lagardère envisagerait de remplacer Laurent Guimier, en poste depuis seulement un an. "Ça fait des semaines que tout le monde se demande ce que va devenir Laurent Guimier. L'année dernière, Arnaud Lagardère nous a dit qu'il était là pour trois ans, comme il l'avait fait l'année d'avant avec Frédéric Schlesinger. Depuis, il ne s'est plus exprimé devant les salariés", se désolait un salarié de la station hier dans nos colonnes.

Le texte de la motion de défiance adoptée ce matin :

Europe 1 sous la barre des 6 points d'audience avec plus d'1 million et demi d'auditeurs perdus depuis 5 ans ! Les salariés de la station n'acceptent pas cette descente aux enfers qu'ils attribuent à l'absence criante de stratégie du propriétaire d'Europe1, le groupe Lagardère, depuis de trop longues années. Comment interpréter autrement la valse des directions (trois directions en trois ans !), les bouleversements de grilles qui en ont découlé, l'arrivée chaque année de recrues extérieures, payées à des salaires à faire pâlir et qui s'en vont ailleurs l'année suivante, quand ce n'est pas au bout de seulement quelques mois, en prenant au passage de grosses indemnités ?

Les salariés d'Europe1 qui fabriquent la radio chaque jour, qui s'activent à longueur d'année pour enrichir l'offre de la station sur tous les supports, qui ne ménagent ni leur temps ni leur énergie pour faire vivre les grands événements (dernier exemple en date : l'incendie de Notre Dame de Paris)...

Les salariés d'Europe1 disent stop !

Ils disent stop à la persistance d'importantes poches de précarité là où, en droit, le seul contrat possible est le CDI car les salariés concernés sont affectés à l'activité pérenne de l'entreprise. C'est le cas des journalistes pigistes du site Europe1.fr qui se sont mis en grève, le 9 avril dernier pour être reconnus comme journalistes en poste. C'est le cas aussi de journalistes de la rédaction radio (pigistes eux aussi) et de nombreux programmateurs et assistants d'émissions indûment employés en CDD d'usage alors qu'ils travaillent sur des tranches pérennes de l'antenne depuis parfois 8 ou 10 ans.

Ils disent stop à l'absence de visibilité sur la stratégie numérique d'Europe1. A ce stade, les seules informations données par la direction font état d'une réduction prochaine du nombre de piges (et donc de postes) affectés au traitement de l'information sur le site et à la reprise de séquences de l'antenne. Ce n'est pas seulement le sort de la rédaction numérique qui est dans la balance... c'est aussi la vitrine donnée sur le web au travail de l'ensemble des équipes d'Europe1 (information et programmes). Tout le monde est concerné.

Ils disent stop au " deux poids – deux mesures " à l'oeuvre dans l'entreprise depuis longtemps avec un serrage de vis salarial pour le plus grand nombre tandis que l'on découvre que les salaires les plus élevés bénéficient de généreuses augmentations.

Ils disent stop au management insuffisamment respectueux des personnes : changements d'organisation imposés sans dialogue, refus de prendre en compte l'expertise des salariés, décisions guidées par le copinage...

Autant de griefs qui, ajoutés à l'absence de stratégie dénoncée ci-dessus, plombent les chances de redressement de l'audience d'Europe1.

Pour ces multiples raisons, réunis en Assemblée générale, les salariés d'Europe1 expriment leur défiance à l'égard de leur président, Arnaud Lagardère, qu'ils jugent responsable au premier chef de la situation dans laquelle se trouve l'entreprise aujourd'hui.

Motion votée par 86 personnes, soit 88,6% des votants. 7 se sont exprimées contre et 4 se sont abstenues.

Paris le 18 avril 2019.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Yvonne Pras

Perso, ça fait des mois que j'écris sur ce site qu'Arnaud Lgardère est un glandeur! Du coup, je ne peux qu'être d'accord avec votre commentaire!



stef38

Quand on se désintéresse à l'une de ses sociétés et qu'on préfère pavaner avec son "épouse"... ça finit par se voir !
Qu'il vende à un vrai pro qui saura garder les équipes de professionnels et remettre en place une direction qui tient la route et qui saura remettre l'âme d'Europe 1 en marche.



Marc Paget 7️⃣5️⃣

Sans oublier Ramzi Khiroun, très influent parait-il.



ElRom16

Arnaud Lagardère n'est pas fait pour diriger un groupe aussi important que Lagardère, encore moins un groupe axé sur les médias. Depuis qu'il est arrivé, le groupe s'est énormément dégradé. Quand on voit l'état de Europe 1, Virgin Radio, RFM, MCM et ces dérivés, à l'époque de son père et maintenant, la comparaison fait très mal (même économiquement avec des CA et bénéfices qui ont fondus).



bigtv

Est ce qu'ils disent stop aussi au salaire exorbitant de certains ???



Jean Pierre Wacquez

En fait ,la patronne se nomme Costence Benqué,DG des Medias Lagardère,Europe va encore changer de patron c est certain,tout va encore changer!!!



Withnail

Ça devait bien arriver un jour. La gestion de la station est totalement chaotique depuis des années. Arnaud Lagardère a hérité du groupe et donc d'Europe 1 mais il n'est pas fait pour prendre les décisions stratégiques pour cette radio. Le voir se retirer pour nommer quelqu'un a sa place est certainement la meilleure solution pour tout le monde.



Marc Paget 7️⃣5️⃣

Bon courage aux salariés de E1.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
TV
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
Programme TV
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la bande-annonce de Canal+
Cinéma
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la...
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France Télévisions
TV
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France...
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Politique
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Vidéos Puremedias