Europe 1 : La motion de défiance contre Arnaud Lagardère votée

Partager l'article
Vous lisez:
Europe 1 : La motion de défiance contre Arnaud Lagardère votée
Par Pierre Dezeraud Journaliste
Journaliste à puremedias.com depuis octobre 2016, Pierre Dezeraud est diplômé en histoire, journalisme, sciences politiques et communication. Après un passage au sein du groupe TF1, il rejoint puremedias.com...
Arnaud Lagardère
Arnaud Lagardère © Abaca
L'actionnaire de la station doit s'exprimer dans "les prochains jours".

Un pour tous, tous contre Lagardère ! Réunis ce matin en assemblée générale, à l'initiative de l'intersyndicale CFTC-SNJ-CGT, les salariés d'Europe 1 ont adopté une motion de défiance à l'encontre d'Arnaud Lagardère, l'actionnaire de la station. Soumise au vote, la motion a été adoptée à l'unanimité, moins 7 votes contre, et 4 abstentions. Cette motion de défiance a été adoptée trois heures après la publication d'une nouvelle vague d'audience en baisse pour la station, qui se retrouve à nouveau à son plus bas niveau historique.

À lire aussi
"Un gros radin, une pince" : Philippe Caverivière se paye avec humour Nicolas de Tavernost avant le départ du dirigeant de M6
Radio
"Un gros radin, une pince" : Philippe Caverivière se paye avec humour Nicolas de...
"Le cauchemar c'était 'Loft Story'" : Avant son départ de M6, Nicolas de Tavernost revient sur 37 ans d'activité sur l'ancienne "petite chaîne qui monte"
Radio
"Le cauchemar c'était 'Loft Story'" : Avant son départ de M6, Nicolas de Tavernost...
Affaire Guillaume Meurice : Les plaintes pour "provocation à la violence et la haine" classées sans suite
Radio
Affaire Guillaume Meurice : Les plaintes pour "provocation à la violence et la...
"On se voit dans les couloirs et on se dit bonjour" : Inès Reg revient sur son altercation avec Natasha St-Pier dans "DALS" sur Europe 1
Radio
"On se voit dans les couloirs et on se dit bonjour" : Inès Reg revient sur son...

Dans le texte adopté ce matin, que puremedias.com vous propose de consulter, les salariés attribuent "la descente aux enfers de la station" à "l'absence criante de stratégie du groupe Lagardère depuis de trop longues années". Interrogée ce matin par nos confrères du "Parisien", la direction du groupe Lagardère a reconnu que la grille d'Europe 1 "n'a manifestement pas atteint ses objectifs d'audience", ainsi qu'une "divergence stratégique pour la suite". La direction du groupe a précisé qu'Arnaud Lagardère "s'exprimera dans les prochains jours".

Une prise de parole très attendue par les salariés alors que la station entre à nouveau dans une période de grande incertitude. Hier, dans les colonnes du "Canard Enchaîné", ils ont lu que la direction du groupe Lagardère envisagerait de remplacer Laurent Guimier, en poste depuis seulement un an. "Ça fait des semaines que tout le monde se demande ce que va devenir Laurent Guimier. L'année dernière, Arnaud Lagardère nous a dit qu'il était là pour trois ans, comme il l'avait fait l'année d'avant avec Frédéric Schlesinger. Depuis, il ne s'est plus exprimé devant les salariés", se désolait un salarié de la station hier dans nos colonnes.

Le texte de la motion de défiance adoptée ce matin :

Europe 1 sous la barre des 6 points d'audience avec plus d'1 million et demi d'auditeurs perdus depuis 5 ans ! Les salariés de la station n'acceptent pas cette descente aux enfers qu'ils attribuent à l'absence criante de stratégie du propriétaire d'Europe1, le groupe Lagardère, depuis de trop longues années. Comment interpréter autrement la valse des directions (trois directions en trois ans !), les bouleversements de grilles qui en ont découlé, l'arrivée chaque année de recrues extérieures, payées à des salaires à faire pâlir et qui s'en vont ailleurs l'année suivante, quand ce n'est pas au bout de seulement quelques mois, en prenant au passage de grosses indemnités ?

Les salariés d'Europe1 qui fabriquent la radio chaque jour, qui s'activent à longueur d'année pour enrichir l'offre de la station sur tous les supports, qui ne ménagent ni leur temps ni leur énergie pour faire vivre les grands événements (dernier exemple en date : l'incendie de Notre Dame de Paris)...

Les salariés d'Europe1 disent stop !

Ils disent stop à la persistance d'importantes poches de précarité là où, en droit, le seul contrat possible est le CDI car les salariés concernés sont affectés à l'activité pérenne de l'entreprise. C'est le cas des journalistes pigistes du site Europe1.fr qui se sont mis en grève, le 9 avril dernier pour être reconnus comme journalistes en poste. C'est le cas aussi de journalistes de la rédaction radio (pigistes eux aussi) et de nombreux programmateurs et assistants d'émissions indûment employés en CDD d'usage alors qu'ils travaillent sur des tranches pérennes de l'antenne depuis parfois 8 ou 10 ans.

Ils disent stop à l'absence de visibilité sur la stratégie numérique d'Europe1. A ce stade, les seules informations données par la direction font état d'une réduction prochaine du nombre de piges (et donc de postes) affectés au traitement de l'information sur le site et à la reprise de séquences de l'antenne. Ce n'est pas seulement le sort de la rédaction numérique qui est dans la balance... c'est aussi la vitrine donnée sur le web au travail de l'ensemble des équipes d'Europe1 (information et programmes). Tout le monde est concerné.

Ils disent stop au " deux poids – deux mesures " à l'oeuvre dans l'entreprise depuis longtemps avec un serrage de vis salarial pour le plus grand nombre tandis que l'on découvre que les salaires les plus élevés bénéficient de généreuses augmentations.

Ils disent stop au management insuffisamment respectueux des personnes : changements d'organisation imposés sans dialogue, refus de prendre en compte l'expertise des salariés, décisions guidées par le copinage...

Autant de griefs qui, ajoutés à l'absence de stratégie dénoncée ci-dessus, plombent les chances de redressement de l'audience d'Europe1.

Pour ces multiples raisons, réunis en Assemblée générale, les salariés d'Europe1 expriment leur défiance à l'égard de leur président, Arnaud Lagardère, qu'ils jugent responsable au premier chef de la situation dans laquelle se trouve l'entreprise aujourd'hui.

Motion votée par 86 personnes, soit 88,6% des votants. 7 se sont exprimées contre et 4 se sont abstenues.

Paris le 18 avril 2019.

Europe 1
Europe 1
"Non mais là je pense que c'est une blague" : Pascal Praud piégé par Julien Courbet sur Europe 1
En écoutant Pascal Praud, "j'ai commencé à avoir des boutons" : Jean-Luc Hees claque la porte du comité d'éthique d'Europe 1 un mois à peine après sa nomination
Conflit entre Inès Reg et Chantal Ladesou dans "Mask Singer" ? Cyril Hanouna s'emporte violemment dans "TPMP" contre un papier d'Europe 1, l'article supprimé du site
Pascal Praud, Aymeric Pourbaix, Laurence Ferrari... Jusqu'où ira la co-diffusion des programmes de CNews sur Europe 1 ?
Voir toute l'actualité sur Europe 1
Autour de Europe 1
  • Michel Drucker
  • Bruce Toussaint
  • Patrick Cohen
  • Jean-Marc Morandini
  • Jean-Pierre Elkabbach
  • Taratata
  • Nicolas Canteloup
  • Jean-Luc Lemoine
  • Anne Roumanoff
  • Valérie Benaïm
  • Groupe Lagardère
  • Ariane Massenet
  • Jérôme Commandeur
  • Pierre Bellemare
  • Denis Olivennes
l'info en continu
"C'est comme des moutons..." : Une stratégie secrète entre 2 aventuriers donne lieu à une nouvelle élimination surprise dans "Koh-Lanta" 202'
TV
"C'est comme des moutons..." : Une stratégie secrète entre 2 aventuriers donne...
"Secret Story" 2024 : Où et comment suivre le live des candidats dans la maison des secrets en temps réel ?
TV
"Secret Story" 2024 : Où et comment suivre le live des candidats dans la maison...
"Koh Lanta" 2024 : Quel aventurier été évincé lors de l'épreuve d'immunité à élimination directe ?
TV
"Koh Lanta" 2024 : Quel aventurier été évincé lors de l'épreuve d'immunité à...
"Will Trent" : TF1 annonce la date de diffusion d'une nouvelle série américaine avec Ramon Rodriguez
TV
"Will Trent" : TF1 annonce la date de diffusion d'une nouvelle série américaine...
"Ils ont dû parler d'oseille et ça a dû coincer": Benjamin Castaldi a son explication à l'absence de la Voix dans "Secret Story"
TV
"Ils ont dû parler d'oseille et ça a dû coincer": Benjamin Castaldi a son...
"On en discute" : Marine Delterme évoque le retour de la série "Alice Nevers"
TV
"On en discute" : Marine Delterme évoque le retour de la série "Alice Nevers"