Européennes : Pourquoi France 24 et RFI n'ont invité que six candidats pour leur débat du 9 avril ?

Partager l'article
Vous lisez:
Européennes : Pourquoi France 24 et RFI n'ont invité que six candidats pour leur débat du 9 avril ?
Par Florian Guadalupe Journaliste
Passionné de sport, de politique et des nouveaux médias, Florian Guadalupe est journaliste pour Puremédias depuis octobre 2015. Ses goûts pour le petit écran sont très divers, de "Quelle époque" à "L'heure des pros", en passant par "C ce soir", "Koh-Lanta", "L'équipe du soir" et "La France a un incroyable talent".
Débat pour les européennes le 9 avril prochain sur France 24 et RFI.
Débat pour les européennes le 9 avril prochain sur France 24 et RFI. © France 24
Les deux médias organiseront un débat mardi à 19h.

Ils seront moitié moins sur France 24 et RFI. Le mardi 9 avril prochain, les deux médias organiseront un débat à partir de 19h entre six têtes de liste aux élections européennes : Nathalie Loiseau (LREM), Yannick Jadot (EELV), Manon Aubry (LFI), Jordan Bardella (RN), François-Xavier Bellamy (LR) et Raphaël Glucksmann (Place Publique - PS). Retransmis sur les deux antennes et leurs plateformes numériques, le débat durera 1h30 et sera présenté par Frédéric Rivière (RFI) et Caroline de Camaret (France 24).

À lire aussi
"Hors de question de revivre les affres de l'ORTF" : Le SNJ signe une tribune contre le projet de Rachida Dati sur l'audiovisuel public
Politique
"Hors de question de revivre les affres de l'ORTF" : Le SNJ signe une tribune...
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry Ardisson
Politique
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry...
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement
Politique
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi...
Six primes sur France 2, un grand débat, une soirée électorale... France Télévisions dégaine son dispositif pour la campagne des européennes 2024
Politique
Six primes sur France 2, un grand débat, une soirée électorale... France...

Le Conseil d'Etat a annulé les invitations forcées

Les deux médias ont donc décidé de n'inviter que six têtes de liste pour ce débat, contrairement à France 2 qui après avoir convié sept candidats, a dû organiser hier soir un débat avec douze personnalités politiques. En effet, initialement absents, Ian Brossat et Jean-Christophe Lagarde avaient réussi à se faire inviter par France 2 après plusieurs protestations publiques. Après des recours victorieux devant le tribunal administratif de Paris, ce sont ensuite Benoît Hamon, Florian Philippot et François Asselineau qui avaient réussi mardi à se faire une place.

France 2 ayant fait appel, le Conseil d'Etat avait finalement annulé hier matin les invitations forcées de Benoît Hamon, Florian Philippot et François Asselineau. France Télévisions s'était alors félicité d'une décision "qui confirme et protège sa liberté éditoriale". Toutefois, la deuxième chaîne avait tout de même invité le trio Hamon-Philippot-Asselineau.

"Nous nous laissons la possibilité de faire un débat avec six autres candidats"

Contactée par puremedias.com, Vanessa Burggraf, directrice de la rédaction de France 24 explique les raisons pour lesquelles seuls six candidats participent à son débat. "Nous avons la possibilité de ne faire qu'un débat à six parce qu'on n'a pas l'espace pour faire un débat à douze. Nous n'avons pas les moyens de France Télévisions. On a pris les six candidats qui nous ont tout de suite dit oui", déclare-t-elle, confiant que France 24 se "laisse la possibilité de faire un autre débat avec six autres candidats".

Concernant le choix de ces six candidats pour ce premier débat sur France 24 et RFI, la journaliste précise que les deux médias ont "un peu choisi en fonction des sondages" : "Mais dans l'idéal, on aurait vraiment aimé le faire à douze". Par ailleurs, elle ajoute qu'aucune "demande particulière" n'a été faite du côté des candidats invités. "Ils ont accepté le format de l'émission qui sera un débat à six avec, à certains moments, des petits face-à-face à deux sur des thématiques particulières", détaille Vanessa Burggraf, rappelant les thèmes qui seront abordés : le chômage, l'économie, le social, la question du Brexit, les questions environnementales et la montée des populismes en Europe.

Des débats à venir sur CNews, franceinfo et BFMTV

Hier soir, France 2 a donc donné le grand coup d'envoi des émissions de débat pour les élections européennes. Mercredi 10 avril, ce sera au tour de CNews et d'Europe 1 d'organiser leur grande soirée politique, avec également six dirigeants de partis qui débattront sur le thème "Quelle France dans quelle Europe ?". Seront présents David Cormand (EELV), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Stanislas Guerini (LREM), Marine Le Pen (RN), Olivier Faure (PS) et Laurent Wauquiez (LR). En meeting le même soir, Jean-Luc Mélenchon a dû décliner l'invitation de la chaîne et de la radio.

Deux autres évènements ont également été annoncés sur d'autres médias. Le 23 mai prochain, franceinfo proposera une journée spéciale durant laquelle toutes les têtes de liste interviendront à tour de rôle sur ses antennes. Puis, le même soir, BFMTV organisera une soirée politique lors de laquelle les principales têtes de liste échangeront à trois jours du scrutin.

l'info en continu
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" :  Mohamed Bouhafsi raconte comment il a intégré Canal+
TV
"Il faut avoir du culot, n'ayez pas honte" : Mohamed Bouhafsi raconte comment il...
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes "dénoncent la brutalité de ces méthodes"
Presse
Incertitude autour d'une éventuelle cession de "Marianne" : Les journalistes...
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera pas la promo de son film "Deuxième acte" ?
Cinéma
"Il est temps pour moi de fermer mon clapet" : Pourquoi Quentin Dupieux ne fera...
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition vent debout contre la publicité télévisée pour les livres
TV
"Seuls les best-sellers peuvent supporter les coûts" : Le secteur de l'édition...
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur les violences sexistes à l'hôpital arrive bientôt sur M6
Programme TV
"Des blouses pas si blanches" : Le documentaire évènement de Marie Portolano sur...
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est "une référence à l'international"
TV
"On peut laisser libre cours à notre créativité" : Pourquoi "Top chef" sur M6 est...