Fleur Pellerin "fière de son bilan d'action", moins de son "bilan de communication mitigé"

Partager l'article
Vous lisez:
Fleur Pellerin "fière de son bilan d'action", moins de son "bilan de communication mitigé"
Fleur Pellerin, ministre de la Culture.
Fleur Pellerin, ministre de la Culture. © Abaca
L'ancienne ministre de la Culture a réagi pour la première fois à son départ forcé du gouvernement la semaine dernière.

Fleur Pellerin parle. Après son éviction du gouvernement jeudi dernier, l'ancienne ministre de la Culture a accordé une interview à L'Obs. Elle y explique avoir été "choquée par la nouvelle" de son éviction. "Dire que je n'ai pas accusé le coup (...) serait mentir. Mais je n'ai pas pleuré, comme je l'ai aussitôt entendu raconter ici ou là", précise-t-elle. Fleur Pellerin égratigne aussi le président de la République. Après avoir rappelé son action rue de Valois, l'ancienne ministre explique avoir vu "très souvent le président, et il ne m'a jamais signifié que je faisais fausse route". Elle regrette que "va au spectacle et flatte !" ait été la seule "feuille de route" délivrée par l'Elysée.

À lire aussi
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV
Politique
Accusation d'agression sexuelle : Yannick Jadot annule son interview chez...
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx dans "Complément d'enquête"
Politique
"Ca suffit !" : Eric Dupond-Moretti exaspéré par les questions de Tristan Waleckx...
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son pouvoir
Politique
Concentration des médias : Face aux sénateurs, Vincent Bolloré minimise son...
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe sur les effets indésirables des vaccins
Politique
Covid-19 : Le gouvernement critique France Télé après une émission en Guadeloupe...

Entresoi

La désormais ex-ministre estime devoir son départ à l'action "d'un milieu parisien, autocentré". "Je n'ai pas voulu être la ministre de l'entresoi", explique celle qui rappelle que "toute transformation implique de bouleverser des rentes, et donc suscite des résistances et des rancoeurs". Elle lance : "Quand je lis que j'ai un bilan mitigé, que je ne suis pas très populaire dans les milieux culturels, je me demande de qui on parle. De ceux qui sont très présents sur les plateaux de télévision et dans les cocktails parisiens ? Ou de ceux qui participaient aux Assises de la jeune création que j'ai organisées ?".

"J'ai essayé de m'adresser à un public jeune"

Fleur Pellerin revient aussi sur les couacs de sa communication dont la séquence, un brin ridicule, où elle tente de faire visiter son bureau à une équipe du "Petit Journal". "J'ai essayé de m'adresser à un public jeune. Il me semblait important de toucher ceux qui ne regardent pas le JT et les émissions politiques traditionnelles. Je ne dis pas que tout était parfait...", estime-t-elle a posteriori. Et de conclure sur ce sujet : "Mon grand regret est d'avoir mal su expliquer ce que j'étais en train de faire à la tête de ce ministère. Je suis fière de mon bilan d'action. C'est mon bilan de communication qui est mitigé".

Pellerin
Pellerin
Festival de Cannes des séries : Fleur Pellerin nommée présidente
Fleur Pellerin dit adieu à la politique et monte son entreprise
Fleur Pellerin évoque en chansons son départ du gouvernement
Voir toute l'actualité sur Pellerin
l'info en continu
Jean-Jacques Bourdin retiré "temporairement" de l'antenne de BFMTV
TV
Jean-Jacques Bourdin retiré "temporairement" de l'antenne de BFMTV
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par Jadot jusqu'à Macron"
Radio
Laurent Ruquier veut "voter utile" : "Mon choix va de Mélenchon en passant par...
Zapping : Bourdin s'explique, un "patron incognito" en colère, Blanquer dans la tourmente
TV
Zapping : Bourdin s'explique, un "patron incognito" en colère, Blanquer dans la...
"C dans l'air" reçoit les candidats à la présidentielle dès ce soir sur France 5
Programme TV
"C dans l'air" reçoit les candidats à la présidentielle dès ce soir sur France 5
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Radio
Léa Salamé : "France Inter n'est pas une radio bobo parisienne"
Audiences samedi : Records pour Anne-Claire Coudray et Alex Goude, Jean-Luc Lemoine en hausse
TV
Audiences samedi : Records pour Anne-Claire Coudray et Alex Goude, Jean-Luc...