Florian Philippot : "J'ai été victime d'une atteinte gravissime à ma vie privée"

Partager l'article
Vous lisez:
Florian Philippot : "J'ai été victime d'une atteinte gravissime à ma vie privée"
Florian Philippot © Dailymotion
Invité ce matin sur France Inter, Florian Philippot a réagi pour la première fois aux photos publiées vendredi dans "Closer".

L'heure de la contre-attaque a sonné pour Florian Philippot. Paparazzé par "Closer" en fin de semaine dernière avec un homme, le vice-président du Front national a tenu à prendre la parole ce matin sur France Inter. Interrogé par Léa Salamé, il a ainsi fait part de sa "colère". "Je suis en colère parce que j'ai été victime d'une atteinte gravissime à ma vie privée", a-t-il commencé. "Quelle est cette société où on peut être traqué, pisté pendant plusieurs jours, pris en photo à votre insu, les photos livrées au grand public sans votre accord évidemment... C'est une dérive grave, très grave", a estimé le bras droit de Marine Le Pen.

À lire aussi
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent Ruquier en justice
TV
Arrêt d'"On n'est pas couché" : Catherine Barma envisage de poursuivre Laurent...
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous virent"
Radio
Thomas Hugues fait ses adieux à RTL : "On peut remercier les patrons qui nous...
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette semaine
Cinéma
"Le Retour du grand blond" : Les films prévus sur France 3 l'après-midi cette...

"La presse de caniveau fait ça pour des raisons de fric"

"C'est une sorte de fuite en avant vers l'américanisation à laquelle on avait échappé en France et qu'on a tant condamnée avec justesse parce que c'est une régression terrible. Et je vois qu'on est en plein dedans pour des raisons de fric ! Parce qu'évidemment ces magazines de la presse torchon, la presse de caniveau, font ça pour des raisons bassement matériel, de fric. Je trouve ça assez triste", a lâché Florian Philippot.

Alors que Léa Salamé lui faisait part des arguments développés dans cette affaire par Laurence Pieau, la patronne de "Closer", Florian Philippot a taclé : "Ça me fait assez rire que cette dame avance des justifications politiques. Elle est dans une démarche purement commerciale. Son objectif, c'est la rentabilité, le buzz, et tout cela, c'est du maquillage", a-t-il estimé. Et le responsable FN de poursuivre : "J'ai toujours prôné la séparation stricte entre vie privée et engagement politique. Je pense que c'est une ligne de conduite à laquelle il faut se tenir parce que sinon nous tombons dans des dérives extrêmement grave. On voit bien que dans ce raisonnement, il n'y a plus aucune limite et ce qu'on appelle transparence devient tyrannie".

"Des milliers de messages de soutien"

Florian Philippot a enfin estimé qu'il n'était pas "plus difficile de se dire homosexuel au Front national" que dans un autre parti. "On a de tout au Front national. Nous avons même cette chance au Front national de ne pas être dans une logique communautariste" a-t-il vanté. "Vous trouvez que le Front national est gay friendly ?", a alors questionné Léa Salamé. "Non, il n'est pas gay friendly. Il n'est pas l'inverse non plus. Il est juste French friendly", a répondu Florian Philippot.

Florian Philippot a conclu en saluant la réaction de la classe politique française. "Je suis assez heureux de la quasi-unanimité de la classe politique française sur cette affaire-là et des milliers de messages de soutien, anonymes ou célèbres, que j'ai reçus. Cela démontre qu'il y a encore en France une espèce de résistance vis-à-vis de cette américanisation hideuse et de cette régression terrible", a-t-il expliqué. Florian Philippot a enfin fait savoir qu'il avait demandé à son avocat de "saisir le juge en urgence afin de faire sanctionner cette atteinte à (sa) vie privée et à (son) droit à l'image". puremedias.com vous propose de réécouter cette séquence.

A lire également sur puremedias.com

> "Closer" : Florian Philippot paparazzé avec un homme en Une du magazine people
> Florian Philippot en Une de "Closer" : Marine Le Pen dénonce le laxisme des magistrats
> Photos de Florian Philippot : "Closer" franchit un nouveau pas dans "l'outing" des politiques
> Laurence Pieau ("Closer") : "Il n'y a plus de différence entre couple hétéro et couple homo"

Sur le même thème
l'info en continu
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
TV
Audrey Crespo-Mara rejoint "Sept à Huit"
LCI : Marie-Aline Meliyi remplace Audrey Crespo-Mara la saison prochaine
TV
LCI : Marie-Aline Meliyi remplace Audrey Crespo-Mara la saison prochaine
"Fort Boyard" : De Cyril Gossbo à Little Boo, découvrez les nouveaux personnages de la saison 31
TV
"Fort Boyard" : De Cyril Gossbo à Little Boo, découvrez les nouveaux personnages...
Patrick Balkany fait condamner "Paris Match" après la publication de photos volées
Justice
Patrick Balkany fait condamner "Paris Match" après la publication de photos volées
14 juillet : Gilles Bouleau et Léa Salamé pour interviewer Emmanuel Macron
TV
14 juillet : Gilles Bouleau et Léa Salamé pour interviewer Emmanuel Macron
Historique : M6 va diffuser un film ce samedi soir !
TV
Historique : M6 va diffuser un film ce samedi soir !
Vidéos Puremedias