France Inter lourdement condamnée pour le "licenciement abusif" de Didier Porte

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter lourdement condamnée pour le "licenciement abusif" de Didier Porte
Didier Porte, humoriste.
Didier Porte, humoriste. © Abaca
Après Stéphane Guillon, la radio publique France Inter a perdu face aux prud'hommes et doit payer à Didier Porte 250 000 euros pour "licenciement abusif".

Stéphane Guillon et Didier Porte avaient tous les deux été licenciés de l'antenne de France Inter en juin 2010. Le premier, qui proposait un billet d'humeur chaque jour dans la matinale de la radio du service public, avait obtenu suite à un procès aux prud'hommes 212 000 euros d'indemnités en janvier 2011. Aujourd'hui, c'est au tour de son camarade de remporter sa bataille judiciaire. "France Inter condamnée à 250 000 boules pour licenciement abusif" annonce l'humoriste sur son compte Twitter.

À lire aussi
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV
TV
Découvrez le nouvel habillage de BFMTV

Didier Porte avait été écarté de France Inter en juin 2010. Selon Jean-Luc Hees, président du groupe Radio France, c'est une chronique de l'humoriste mettant en scène Dominique De Villepin et Nicolas Sarkozy qui avait provoqué son éviction. "Ca vient de beaucoup plus loin, ça fait dix ans que je fais des chroniques engagées et on me le reproche aujourd'hui... Je sais que Christian Estrosi a récemment écrit à la direction pour se plaindre d'une de mes chroniques, où je me moquais de lui" avait-il dénoncé sur le plateau du site "Arrêt sur images".

Aux frais du contribuable

Les licenciements abusifs sous la direction de Philippe Val commencent à coûter cher à l'Etat actionnaire et donc, au contribuable. En 2010, le journaliste Florent Chatain, animateur du 5-7 l'été avait dû plier bagages après sept ans de CDD au sein de la maison. Il attaque et gagne, France Inter est condamnée à lui payer 263.000 euros.

Au total, les indemnités des licenciements de ces trois salariés atteignent 725.000 euros ! "C'est vous qu'allez payer, les amis, désolé..." a ironisé Didier Porte sur Twitter. L'humoriste qui officiait aussi dans l'émission de Stéphane Bern sur France Inter avant de se faire licencier, a depuis retrouvé son confrère (qui l'avait publiquement soutenu à l'époque) sur RTL dans l'émission "A la bonne heure".

Didier Porte
Didier Porte
Pub : Didier Porte refuse une campagne Peugeot à 340.000 euros
Justice : Arthur perd contre Didier Porte
Zapping : Didier Porte retrouve Stéphane Bern sur RTL
Voir toute l'actualité sur Didier Porte
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Rentrée télé : Quelles nouveautés sur les chaînes info ?
TV
Rentrée télé : Quelles nouveautés sur les chaînes info ?
Philippe Vandel ("Europe 1 Culture Médias") : "On va traiter de médias et de culture au sens large"
Interview
Philippe Vandel ("Europe 1 Culture Médias") : "On va traiter de médias et de...
Audiences : Quel bilan pour les JT de l'été ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour les JT de l'été ?
Rentrée radio : Quelles nouveautés sur les musicales ?
Radio
Rentrée radio : Quelles nouveautés sur les musicales ?
Rentrée radio : LE guide des grilles 2019/2020 de France Inter, RTL, RMC et Europe 1
Radio
Rentrée radio : LE guide des grilles 2019/2020 de France Inter, RTL, RMC et Europe 1
Audiences samedi : Le 20 Heures de France 2 devant TF1 impactée par un bug, Nagui en forme
Audiences
Audiences samedi : Le 20 Heures de France 2 devant TF1 impactée par un bug, Nagui...
Vidéos Puremedias