France Inter renonce à recruter Henri Guaino comme débatteur

Partager l'article
Vous lisez:
France Inter renonce à recruter Henri Guaino comme débatteur
Henri Guaino
Henri Guaino © Abaca
Face à la colère des syndicats, la station annule un nouveau rendez-vous où le conseiller de Nicolas Sarkozy devait débattre avec Laurent Joffrin.

Ce devait être un énième débat de "polémistes" comme les médias en sont friands depuis quelques années, à la différence près qu'un des débatteurs devait être un conseiller spécial du chef de l'Etat. Parmi ses nouveautés de la rentrée, France Inter souhaitait proposer dès ce samedi un débat hebdomadaire de quelques minutes opposant Laurent Joffrin, le patron du Nouvel Observateur, à Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy.

À lire aussi
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de France 2
TV
Audiences : Lancement en baisse pour "The Voice", flop pour le divertissement de...
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Politique
"Zone interdite" : Emu après le reportage de M6, le gouvernement prend des mesures
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter, Cauet en forme, Vacher souffre sur Fun
Audiences
Audiences radio : "Les Grosses Têtes" deux fois plus fortes que France Inter,...

Mais, finalement, ce débat n'aura pas lieu. Dans un bref communiqué publié hier, la station publique annonce renoncer à ce rendez-vous. "Devant les questions soulevées par le décompte du temps de parole et la période électorale, le Nouvel Observateur et France Inter ont décidé de ne pas donner suite à leur projet de débat entre un intellectuel de gauche, Laurent Joffrin et un intellectuel au coeur du pouvoir, Henri Guaino" explique France Inter.

Plus qu'une question de décompte de temps de parole, c'est bien la présence même de la plume du président sur l'antenne d'Inter qui a provoqué un rétropédalage de la direction. Pour les syndicats, l'installation de ce rendez-vous n'était rien d'autre qu'un signe de perte d'indépendance de France Inter. "Que vont penser nos auditeurs ? Que la radio publique redevient la radio d'Etat ? Que l'actionnaire 'qui n'était pas très bien traité par la station' a trouvé une manière de mieux faire entendre sa voix ?" fustige par exemple le SNJ, un syndicat de journalistes, dans un communiqué. Rien de tel pourtant du côté de la direction de la rédaction qui s'enthousiasmait d'avoir trouvé une idée de débat "assez innovante".

Henri Guaino
Henri Guaino
Henri Guaino viré de Sud Radio
Henri Guaino devient éditorialiste pour Sud Radio
Législatives : Henri Guaino clashe ses électeurs "à vomir" sur BFMTV
Henri Guaino à Jean-Jacques Bourdin : "Le moindre des devoirs des journalistes est de dire la vérité"
Voir toute l'actualité sur Henri Guaino
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Elise Lucet (P3) : "On fait à France Télévisions des enquêtes que l'on ne pourrait pas faire sur une télé privée"
Interview
Elise Lucet (P3) : "On fait à France Télévisions des enquêtes que l'on ne pourrait...
6ter : "Les Mamans" remplace "Norbert : Commis d'office" le 27 janvier à 19h35
TV
6ter : "Les Mamans" remplace "Norbert : Commis d'office" le 27 janvier à 19h35
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
TV
"Envoyé spécial" fête ses 30 ans toute la nuit ce soir sur France 2
"Burger Quiz" : Alain Chabat se retire de la présentation du jeu de TMC
TV
"Burger Quiz" : Alain Chabat se retire de la présentation du jeu de TMC
Le magazine "Glamour" va arrêter de paraître en France
Presse
Le magazine "Glamour" va arrêter de paraître en France
"Welcome zis mornigue" : Pascal Praud se moque de l'accent anglais d'Emmanuel Macron
TV
"Welcome zis mornigue" : Pascal Praud se moque de l'accent anglais d'Emmanuel Macron
Vidéos Puremedias