France Télévisions : L'information va aussi devoir faire un effort budgétaire

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : L'information va aussi devoir faire un effort budgétaire
Thierry Thuillier
Thierry Thuillier © Abaca
En raison de la rigueur budgétaire générale à France Télévisions, la rédaction du groupe public va devoir faire 5 millions d'euros d'économies entre 2014 et 2015.

France Télévisions va devoir se serrer la ceinture. Vendredi, le groupe public a signé avec le gouvernement son contrat d'objectifs et de moyens (COM) qui garantit son financement jusqu'en 2015. Celui-ci prévoit une rallonge budgétaire de 49 millions supplémentaires par an dans son budget en raison de la hausse de 2 euros de la redevance (désormais de 131 euros par an).

À lire aussi
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à vous"
TV
"Vous êtes fatigant !" : Thomas Piketty exaspéré par Patrick Cohen dans "C à...
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
TV
France Télévisions : "C'est pas sorcier" revient dans une nouvelle version
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex
TV
Grève : Une journaliste de CNews embrassée de force durant un duplex

Mais France Télévisions s'est engagé auprès du gouvernement à faire des économies en supprimant 650 postes, pour atteindre un effectif total de 10.700 salariés. Le groupe a également promis de réaliser des efforts dans sa gestion des droits sportifs (ce qui va relancer les interrogations quant à l'avenir de son contrat avec Roland Garros), sur le coût de ses émissions et a, par exemple, renoncé à transformer France 4 en chaîne jeunesse.

5 millions d'euros en deux ans

Cette réduction budgétaire touchera aussi l'information. Ce midi, lors d'un déjeuner devant l'association des journalistes médias, Thierry Thuillier, le directeur de l'information de France Télévisions, a confirmé qu'il va devoir économiser "5 millions d'euros sur deux ans".

"Nous avions déjà prévu de faire 2 millions d'économies en 2013. Nous devrons en faire de nouvelles en 2014/2015, à hauteur de 5 millions d'euros en 2 ans", a-t-il expliqué. "Il est un peu tôt pour que je vous détaille quelles seront les pistes d'économies mais les contenus seront préservés." Thierry Thuillier ne compte pas néanmoins diminuer la durée des journaux télévisés, ni le nombres de sujets diffusés, ni celui de magazines. Mais il devrait revoir l'organisation dans les rédactions pour dégager des foyers d'économie.

Par ailleurs, Thierry Thuillier n'a pas exclu un "partenariat stratégique" avec France 24. "Nous avons un partenariat stratégique à imaginer avec France 24 dans les années à venir. Il y a du sens à regrouper les forces du service public, en maintenant les lignes éditoriales", a-t-il indiqué, en indiquant, qu'à titre personnel, il était favorable à une intégration de France 24 au sein de France Télévisions.

Thierry Thuillier
Thierry Thuillier
Thierry Thuillier (#QHM") : "Nous souhaitons renforcer les longs formats dans les JT de TF1"
Réorganisation à la direction de l'info du groupe TF1
Thierry Thuillier sur le "20 Heures" de TF1 : "Nous devons aller plus loin, nous réinventer"
TF1 : Thierry Thuillier remplace Catherine Nayl à la direction de l'information
Voir toute l'actualité sur Thierry Thuillier
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Radio Notes 2019 : Votez pour vos voix féminines et masculines préférées !
Radio
Radio Notes 2019 : Votez pour vos voix féminines et masculines préférées !
Premières séances : "Une vie cachée" démarre bien, "Les Envoûtés" déçoit
Cinéma
Premières séances : "Une vie cachée" démarre bien, "Les Envoûtés" déçoit
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
Presse
Greta Thunberg désignée "personnalité de l'année" par le "Time"
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
Interview
L'année médias 2019 vue par... Salhia Brakhlia
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
TV
CNews : Un syndicaliste quitte le plateau après un échange musclé dans "Punchline"
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur France 2
Politique
Réforme des retraites : Edouard Philippe ce soir sur TF1, Laurent Berger sur...
Vidéos Puremedias