France Télévisions : L'information va aussi devoir faire un effort budgétaire

Partager l'article
Vous lisez:
France Télévisions : L'information va aussi devoir faire un effort budgétaire
Thierry Thuillier
Thierry Thuillier © Abaca
En raison de la rigueur budgétaire générale à France Télévisions, la rédaction du groupe public va devoir faire 5 millions d'euros d'économies entre 2014 et 2015.

France Télévisions va devoir se serrer la ceinture. Vendredi, le groupe public a signé avec le gouvernement son contrat d'objectifs et de moyens (COM) qui garantit son financement jusqu'en 2015. Celui-ci prévoit une rallonge budgétaire de 49 millions supplémentaires par an dans son budget en raison de la hausse de 2 euros de la redevance (désormais de 131 euros par an).

À lire aussi
Nathalie Levy quitte BFMTV
Exclusivité
Nathalie Levy quitte BFMTV
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant hommage
Radio
RMC : Chloé Cambreling fait ses adieux, Jean-Jacques Bourdin lui rend un vibrant...
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)
Programme TV
Mort de Jean-Pierre Mocky : Les chaînes bousculent leurs programmes (MAJ)

Mais France Télévisions s'est engagé auprès du gouvernement à faire des économies en supprimant 650 postes, pour atteindre un effectif total de 10.700 salariés. Le groupe a également promis de réaliser des efforts dans sa gestion des droits sportifs (ce qui va relancer les interrogations quant à l'avenir de son contrat avec Roland Garros), sur le coût de ses émissions et a, par exemple, renoncé à transformer France 4 en chaîne jeunesse.

5 millions d'euros en deux ans

Cette réduction budgétaire touchera aussi l'information. Ce midi, lors d'un déjeuner devant l'association des journalistes médias, Thierry Thuillier, le directeur de l'information de France Télévisions, a confirmé qu'il va devoir économiser "5 millions d'euros sur deux ans".

"Nous avions déjà prévu de faire 2 millions d'économies en 2013. Nous devrons en faire de nouvelles en 2014/2015, à hauteur de 5 millions d'euros en 2 ans", a-t-il expliqué. "Il est un peu tôt pour que je vous détaille quelles seront les pistes d'économies mais les contenus seront préservés." Thierry Thuillier ne compte pas néanmoins diminuer la durée des journaux télévisés, ni le nombres de sujets diffusés, ni celui de magazines. Mais il devrait revoir l'organisation dans les rédactions pour dégager des foyers d'économie.

Par ailleurs, Thierry Thuillier n'a pas exclu un "partenariat stratégique" avec France 24. "Nous avons un partenariat stratégique à imaginer avec France 24 dans les années à venir. Il y a du sens à regrouper les forces du service public, en maintenant les lignes éditoriales", a-t-il indiqué, en indiquant, qu'à titre personnel, il était favorable à une intégration de France 24 au sein de France Télévisions.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Qui veut gagner des millions ?" : Une mini-série en préparation sur une tricherie intervenue dans le jeu
Séries
"Qui veut gagner des millions ?" : Une mini-série en préparation sur une tricherie...
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
TV
"La chanson challenge" : Quand Zazie reprend... "Basique" d'Orelsan !
"A tous les garçons que j'ai aimés" : Un troisième film annoncé pour Netflix
SVOD
"A tous les garçons que j'ai aimés" : Un troisième film annoncé pour Netflix
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos Aliagas en hausse
Audiences
Audiences samedi : Les JT de TF1 en forme, Nikos Aliagas en hausse
Audiences : "Commissaire Magellan" leader, "La chanson challenge" s'impose sur les ménagères
Audiences
Audiences : "Commissaire Magellan" leader, "La chanson challenge" s'impose sur les...
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Radio
Jean-Michel Larqué fait son retour sur RMC... un an après être parti en retraite !
Vidéos Puremedias