Michel Field admet des "maladresses" après son passage sur Canal+

Partager l'article
Vous lisez:
Michel Field admet des "maladresses" après son passage sur Canal+
Michel Field, directeur exécutif en charge de l'information de France Télévisions.
Michel Field, directeur exécutif en charge de l'information de France Télévisions. © France 2
Dans un courriel adressé aux journalistes, le directeur exécutif en charge de l'information fait son mea culpa.

Son passage sur le plateau du "Supplément" de Canal+ n'a pas été du goût de tous les journalistes de France Télévisions. Certains lui ont reproché son manque d'élégance avec les animatrices de l'émission "Envoyé Spécial" ou encore sa plaisanterie douteuse à l'égard de Nicolas Poincaré, présentateur de "Complément d'Enquête". Dans un courriel adressé aux journalistes des rédactions que puremedias.com a pu consulter, le directeur exécutif en charge de l'information de France Télévisions tente d'éteindre l'incendie. "Mon passage au Supplément de Canal + a suscité de nombreuses réactions. Je les entends. Juste rappeler qu'il s'agit d'une émission d'humeur, d'humour et de mise en boîte", explique-t-il en préambule.

À lire aussi
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Presse
Photo du gouvernement : La mauvaise expérience d'un photographe de "Libération"
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois
Sport
Mediapro et Netflix vont proposer une offre commune à moins de 30 euros par mois

"Maladresses"

Michel Field reconnaît des "maladresses" qu'il "regrette". "Ce que je ne regrette pas, en revanche, c'est de m'être fait l'avocat passionné des capacités du service public à innover, créer, se donner de nouvelles ambitions et aller de l'avant, ce qui est ma conviction profonde et la raison même de mes responsabilités actuelles", écrit-il. Michel Field avait notamment ironisé sur les grèves récurrentes à France Télévisions.

"C'est parce que je connais votre engagement que votre réactivité me touche. J'en fais grand cas car elle est la preuve d'une rédaction vivante, voire frondeuse. C'est-à-dire indépendante. J'aime trop l'esprit critique pour ne pas l'accepter. Je tenais à vous le dire", conclut Michel Field. Il ne s'exprime pas en revanche sur la dernière polémique en date, certains journalistes l'accusant d'être "trop conciliant" avec l'Elysée dans la préparation de l'émission de jeudi avec François Hollande.

l'info en continu
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire devant les prud'hommes
Sport
Affaire Clémentine Sarlat : Deux journalistes licenciés annoncent porter l'affaire...
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
Programme TV
"Les mystères de l'amour" revient avec un prime time le 23 août
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Cinéma
"Dirty Dancing" va avoir une nouvelle suite avec Jennifer Grey
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La gaule d'Antoine" faible
Audiences
Audiences access 20h : Les "20 Heures" proches, "PBLV" double "En famille", "La...
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA", "Silence, ça pousse" en forme
Audiences
Audiences access 19h : "Le 19/20" et Nagui au coude-à-coude devant "DNA",...
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour "Cuisine impossible" sur TF1
Audiences
Audiences : "Maman a tort" en rediff leader devant "Reef Break", gros flop pour...
Vidéos Puremedias