Frédéric Lopez : "J'arrête Panique dans l'oreillette"

Partager l'article
Vous lisez:
Frédéric Lopez : "J'arrête Panique dans l'oreillette"
Frédéric Lopez présente "Panique dans l'oreillette".
Frédéric Lopez présente "Panique dans l'oreillette". © France 2 - Scarella
L'animateur préfère arrêter l'émission qu'accepter des restrictions budgétaires.

Depuis plusieurs semaines, Frédéric Lopez et le responsable des divertissements de France Télévisions font des déclarations à la presse quant à l'avenir de l'émission Panique dans l'oreillette, diffusée un mercredi sur deux sur France 2, en deuxième partie de soirée. L'animateur, qui a crée le format et l'a développé avec Catherine Barma, refuse les restrictions budgétaires imposées par la chaîne publique. Au contraire, il a demandé une augmentation du budget. France 2, elle, affiche une volonté de fer.

Généralement, ces déclarations dans la presse servent à accroître la pression sur l'autre partie mais cette fois-ci, il n'en est rien. Frédéric Lopez a mis ses menaces à exécution en décidant d'arrêter purement et simplement l'émission. Il n'y aura donc pas de troisième saison de Panique dans l'oreillette. France 2 perd ainsi une émission qui réalisait quelques unes de ses meilleures audiences en deuxième partie de soirée. Hier soir encore, le divertissement a réuni 1,7 million de téléspectateurs.

« C'est une décision difficile au moment où les audiences sont au beau fixe et où la direction de la chaine nous propose de signer pour une nouvelle saison (…) Une émission comme Panique dans l'oreillette a besoin de moyens pour pouvoir se développer, continuer de convaincre, continuer de surprendre, pour être toujours au rendez-vous sans jamais se répéter. Au contraire, elle a dû faire face à deux années de réductions consécutives des budgets. Je comprends, bien sûr, les contraintes budgétaires de France Télévisions mais nous nous trouvions désormais dans un numéro d'équilibriste impossible à tenir, une sorte "d'échec et mat" qui nous amenait inévitablement à sacrifier un concept fort plutôt que de le développer », explique Frédéric Lopez dans un communiqué.

« L'une des propositions de la chaîne était de programmer Panique dans l'oreillette sur un rythme hebdomadaire plutôt que bimensuel, mais en baissant toujours plus le budget de chaque émission nous ne réglions pas le problème, et nous risquions de dégrader la création. Ceux qui travaillent avec moi le savent, j'ai toujours préféré proposer deux belles émissions, que quatre moins réussies. J'ai donc pris la décision d'arrêter ce programme en plein succès avant qu'il ne ressemble plus du tout à celui dont j'avais rêvé pendant toutes ces années », ajoute-t-il.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Titans" : Le tournage interrompu après le décès d'un technicien lors d'une cascade
Séries
"Titans" : Le tournage interrompu après le décès d'un technicien lors d'une...
Droits de Roland-Garros : Après son appel d'offres, la Fédération estime les propositions insuffisantes
Sport
Droits de Roland-Garros : Après son appel d'offres, la Fédération estime les...
"Clem" : Une saison 10 pour la série familiale de TF1
Séries
"Clem" : Une saison 10 pour la série familiale de TF1
Sénégal/Algérie : TMC diffusera la finale de la Coupe d'Afrique des nations ce soir
Sport
Sénégal/Algérie : TMC diffusera la finale de la Coupe d'Afrique des nations ce...
"Un jour, un générique" : "Y'a que la vérité qui compte"
TV
"Un jour, un générique" : "Y'a que la vérité qui compte"
"Mieux vaut tard que jamais" : Castaldi, Laffont, Lavil et Drevet partent en road trip pour France 3 dès ce soir
Programme TV
"Mieux vaut tard que jamais" : Castaldi, Laffont, Lavil et Drevet partent en road...
Vidéos Puremedias