Frédéric Taddeï : "Jamais personne dans mon émission n'a franchi les limites de l'insupportable"

Partager l'article
Vous lisez:
Frédéric Taddeï : "Jamais personne dans mon émission n'a franchi les limites de l'insupportable"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
Frédéric Taddéi dans "Le Supplément" de Canal+ © DR, Canal+
Invité du "Supplément" de Canal+, Frédéric Taddéi a répondu à ceux qui lui reprochent d'inviter des personnages trop sulfureux dans son émission culturelle sur France 2 "Ce soir (ou jamais !)".

Séquence explications aujourd'hui dans "Le Supplément" de Maïtena Biraben sur Canal+. L'animatrice recevait son confrère de France 2, Frédéric Taddeï qui présente chaque vendredi en deuxième partie de soirée l'émission culturelle "Ce soir (ou jamais !)". Au cours de cet entretien, Maïtena Biraben est notamment revenue sur les rumeurs de déprogrammation planant sur l'émission de Frédéric Taddeï.

À lire aussi
Après "Complément d'enquête" et l'Olympique de Marseille, Jacques Cardoze rebondit dans un nouveau média
Personnalités
Après "Complément d'enquête" et l'Olympique de Marseille, Jacques Cardoze rebondit...
Paco Rabanne est mort
Personnalités
Paco Rabanne est mort
Philippe Tesson est mort
Personnalités
Philippe Tesson est mort
Constance, humoriste sur France Inter, se met en retrait de la vie publique
Personnalités
Constance, humoriste sur France Inter, se met en retrait de la vie publique

La presse révélait en effet la semaine dernière que la France 2 réflechissait à déplacer "Ce soir (ou jamais!)" du vendredi au jeudi, en troisième partie de soirée (23h30) après "Envoyé Spécial" (ou "Des paroles et des actes") et "Complément d'enquête". Un changement synonyme de mise à mort de l'émission pour certains. Un moyen au contraire selon France 2 de donner une plus grande cohérence à ses soirées du jeudi. Un tel changement de case se justifierait également par le projet de la chaîne publique de voir prochainement arriver Alessandra Sublet le vendredi en deuxième partie de soirée.

"C'est pas du tout une punition"

Interrogé à ce sujet, l'animateur a nié toute déprogrammation de son émission. Il a seulement reconnu discuter actuellement avec le directeur des programmes de France 2, Thierry Thuillier, à un possible changement de case de "Ce soir (ou jamais !)". "C'est pas du tout une punition. C'est comment faire pour que cette émission ait le plus de téléspectateurs possible" a-t-il précisé. Maïtena Biraben est par la suite revenue sur le reproche régulièrement fait à Frédéric Taddeï de donner la parole dans son émission à des personnages sulfureux. Cela lui avait été notamment reproché par Patrick Cohen qui avait accusé l'animateur de France 2 d'inviter dans "Ce soir (ou jamais !)" des "cerveaux malades"comme Dieudonné, Alain Soral, Marc-Edouard Nabe ou Tarik Ramadan.

Frédéric Taddeï a une nouvelle fois assumé ces invitations décriées. "C'est une émission culturelle qui a maintenant huit ans. On a a fait près de 700 émissions qui n'ont jamais rencontré la moindre animosité. Cherchez un article qui dise du mal de 'Ce soir (ou jamais!)'. Vous n'en trouverez pas" a-t-il fait valoir dans un premier temps. Relancé sur le "trouble"que pouvait provoquer la présence de certains invités dans son émission, Frédéric Taddeï a réaffirmé sa position de principe sur la question. "Il y a des lois en France, elles sont bien faites" a-t-il expliqué, faisant valoir que la seule limite à la liberté d'expression dans son émission était celle fixée par la loi. "Jamais personne dans mon émission n'a franchi les limites de l'insupportable. Ça n'est jamais arrivé et si c'était arrivé, je l'aurais viré du plateau immédiatement" a-t-il affirmé.

"Contextualiser c'est prendre parti"

Invité par la suite par Maïtena Biraben à réagir au propos de Caroline Fourest qui affirmait que le principe de "Ce soir (ou jamais!)", "c'est 5 minutes pour les juifs, 5 minutes pour Hitler", Frédéric Taddeï a vivement réagi. "Comment peut-on dire des choses aussi diffamatoires et scandaleuses !" a-t-il protesté, outré. "Vous vous rendez compte ! Dire ça comme ça. C'est déshonorant pour moi ! C'est une intention de nuire que je n'arrive pas à comprendre".

L'animateur de France 2 a fini par refuter toute possibilité de contextualiser davantage ses invités avant qu'ils ne prennent la parole sur son plateau. "Contextualiser c'est prendre parti. C'est ce que je refuse de faire" a-t-il lancé à Maïtena Biraben. "Ce n'est pas moi, présentateur, qui vais désigner les bons et les méchants. Je suis sur le service public" a conclu Frédéric Taddeï. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence.

Frédéric Taddeï
Frédéric Taddeï
Crise en Ukraine : Frédéric Taddeï arrête son émission sur RT France "par loyauté" pour la France
"Interdit d'interdire" : Frédéric Taddeï arrive sur RT France à 19h
Frédéric Taddéi : "RT France est la seule chaîne qui m'ait donné carte blanche"
Frédéric Taddéï rejoint... RT France !
Voir toute l'actualité sur Frédéric Taddeï
Autour de Frédéric Taddeï
l'info en continu
Netflix dégaine aujourd'hui la suite de l'une de ses séries les plus attendues de 2023
SVOD
Netflix dégaine aujourd'hui la suite de l'une de ses séries les plus attendues de...
"TPMP" : Cyril Hanouna exclut une partie de ses chroniqueurs sur demande de Francis Lalanne, Raymond en colère
TV
"TPMP" : Cyril Hanouna exclut une partie de ses chroniqueurs sur demande de...
Audiences : Quel bilan pour la saison 3 de "Qui veut être mon associé ?" sur M6 ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la saison 3 de "Qui veut être mon associé ?" sur M6 ?
"J'ai tellement honte" : Gêné, Laurent Ruquier s'excuse après une énorme bourde dans "Les grosses têtes"
Radio
"J'ai tellement honte" : Gêné, Laurent Ruquier s'excuse après une énorme bourde...
Audiences : Record pour "Les 12 coups de midi" de Jean-Luc Reichmann et Estelle Denis sur RMC Story
Audiences
Audiences : Record pour "Les 12 coups de midi" de Jean-Luc Reichmann et Estelle...
Netflix : La France ne sera pas concernée avant mars par le partage payant des comptes
Plateforme
Netflix : La France ne sera pas concernée avant mars par le partage payant des...