Gaumont lance sa plateforme SVOD consacrée aux films en noir et blanc

Partager l'article
Vous lisez:
Gaumont lance sa plateforme SVOD consacrée aux films en noir et blanc
Par Ludovic Galtier Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
La bande-annonce des "Tontons flingueurs". © Gaumont
200 oeuvres sont accessibles sur Gaumont classique pour un montant mensuel de cinq euros.

Un nouvel entrant sur le marché ultra-concurrentiel des plateformes SVOD. Le producteur et distributeur de films Gaumont s'est à son tour lancé dans le streaming avec dans l'oeil de la caméra un angle tout trouvé : le cinéma en noir et blanc.

À lire aussi
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en décembre 2022 ?
SVOD
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en...
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la...
Netflix : Un film français cumule 43 millions d'heures de visionnage dans le monde en seulement 10 jours
SVOD
Netflix : Un film français cumule 43 millions d'heures de visionnage dans le monde...
Salto : Ce film coup de poing va bientôt quitter la plateforme
SVOD
Salto : Ce film coup de poing va bientôt quitter la plateforme

Une collection Sacha Guitry et des raretés

La plateforme compte environ 200 oeuvres "pour la plupart invisibles en télévision et introuvables sur les plateformes", note sur Twitter Jules Le Hénand, le chargé de marketing de Gaumont Classique, service accessible ici. Au programme, ajoute-t-il : "Des comédies populaires et cinéma d'auteur, des films primés et oeuvres censurées, des classiques et des raretés". Le tout pour un abonnement mensuel de cinq euros.

La page d'accueil est éditorialisée avec, par exemple, les incontournables, des films estampillés "Festival de Cannes" et une collection Sacha Guitry. Les cinéphiles pourront aussi dénicher des oeuvres classées par décennie, des années 1930 aux années 1960, par genre mais aussi des suppléments d'une durée de 70 heures et des films muets, dont certains datent de plus d'un siècle, à l'image de "Fantômas" (1913).

"En lançant Gaumont Classique ce mardi 10 mai, date symbolique de la naissance de Léon Gaumont (ingénieur visionnaire et fondateur du studio), nous poursuivons notre ambition entamée dès 1980 : celle de la transmission du cinéma de patrimoine sur tous les nouveaux supports vidéo", conclut Jules Le Hénand. "Un seul objectif : rendre ces films accessibles. Nulle ambition d'arrêter le support physique (la fracture numérique reste une réalité) ou la vente aux autres diffuseurs. Face aux majors qui verrouillent leurs catalogues, notre souhait est que chacun·e puisse découvrir le nôtre".

l'info en continu
"Une caricature du Juif dans les années 40" : Jean-Pierre Elkabbach accuse "Les Guignols" d'antisémitisme sur i24News
TV
"Une caricature du Juif dans les années 40" : Jean-Pierre Elkabbach accuse "Les...
Coupe du monde 2022 au Qatar : Le calendrier complet des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Coupe du monde 2022 au Qatar : Le calendrier complet des retransmissions chaîne...
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en décembre 2022 ?
SVOD
"Week-End Family", "Encanto", "Star Wars 9" : Quelles sorties sur Disney+ en...
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la plateforme
SVOD
Netflix : Ce film avec Leonardo DiCaprio qui a divisé la presse va quitter la...
Sébastien Thoen : "'Touche pas à mon poste' est une caméra cachée sur pattes"
Interview
Sébastien Thoen : "'Touche pas à mon poste' est une caméra cachée sur pattes"
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la venue de Michel Polnareff sur France 2
TV
"On n'avait pas le droit de le voir" : Laury Thilleman révèle les coulisses de la...