Geneviève de Fontenay : "J'ai un gros problème avec la gauche cette année"

Partager l'article
Vous lisez:
Geneviève de Fontenay : "J'ai un gros problème avec la gauche cette année"
Geneviève de Fontenay est "déçue" de François Hollande
Geneviève de Fontenay est "déçue" de François Hollande © Abaca
Interrogée par Marc-Olivier Fogiel sur RTL, Geneviève de Fontenay s'est exprimée sur le concours Miss France, la politique de François Hollande, Valérie Trierweiler et le mariage pour tous.

Geneviève de Fontenay ne connaît pas la langue de bois et elle le prouve encore une fois. Après avoir abandonné le comité Miss France suite aux scandales autour des photos osées de Valérie Bègue en 2008 et Kelly Bochenko en 2009, la femme au chapeau a organisé son propre concours, Miss Prestige National. Invitée hier soir de Marc-Olivier Fogiel sur RTL à quelques heures de l'élection d'Auline Grac, Geneviève de Fontenay a encore une fois épinglé le concours Miss France et a évoqué la politique de François Hollande.

À lire aussi
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
TV
"Koh-Lanta" : Les 24 candidats des "4 Terres"
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1

"Miss France, pour moi, c'est cassé, c'est fini"

Bien que deux années ont passé depuis son départ du comité Miss France, Geneviève de Fontenay garde toujours une certaine amertume de cette période. "C'était un beau gâchis. Mais je vois la vie comme elle est. Et avec tout ce qui se passe en ce moment, il faut relativiser. On ne parle là que d'un concours de Miss. On ne va pas faire un drame pour un concours" reconnaît-elle. Néanmoins, elle n'envisage pas de revenir dans le comité Miss France si on lui proposait.

"Pour moi, c'est cassé, c'est fini. On ne recolle pas les morceaux comme ça. J'ai mon avenir derrière moi, à mon âge si ça continue comme ça quelques années, ce sera bien, pas besoin d'autre chose" lâche Geneviève de Fontenay. Et lorsque Marc-Olivier Fogiel évoque les 3 Miss qui ont été dans le viseur du comité pour des photos dénudées, la dame au chapeau confie avoir "bien fait de partir". "On ne peut jamais savoir évidemment. Mais trois ça fait beaucoup quand même" lance-t-elle.

"Je suis contre le mariage pour tous"

Geneviève de Fontenay revient également sur la politique de François Hollande, qu'elle avait soutenu lors de la campagne présidentielle. "Je suis en opposition. J'ai un gros problème avec la gauche cette année. Je fais partie des déçus" avoue-t-elle. Ses raisons ? "Je ne comprends pas Hollande. Il fait un pas en avant, deux pas en arrière. D'abord j'avais été très impressionnée par sa photo officielle qui est complétement ratée. Je ne comprends pas comment on a laissé passer ça, comment Depardon a pu faire un truc aussi moche. C'est un ratage complet. Je me suis dit que c'était un mauvais présage".

Et ne lui parlez surtout pas du mariage pour tous ! "Je suis contre. Parce que le premier mariage, il date d'Adam et Eve. C'est à dire l'union d'un homme et d'une femme pour donner la vie. Les homos ne donneront jamais la vie. On n'est pas du tout homophobe au contraire, mais on devrait trouver un autre nom par exemple 'le pariage', ce serait pas mal ça" se justifie Geneviève de Fontenay, qui est également contre l'adoption par les couples de même sexe. "L'enfant a besoin d'être materné. La femme fait l'enfant en elle. Elle donne son sang. Elle donne tout. Un homme ne peut pas donner ça" explique-t-elle.

"J'aurais fait le même tweet que Valérie Trierweiler"

En revanche, si François Hollande l'a déçue, Geneviève de Fontenay apprécie beaucoup Valérie Trierweiler. Concernant le célèbre tweet de soutien à Olivier Falorni, la dame au chapeau confie qu'elle "aurait fait la même chose qu'elle". "C'est une jolie femme mais Hollande n'a eu que de belles femmes. C'est pour ça que je n'en voyais pas une à l'Assemblée Nationale et l'autre en bas. Ségolène Royal aurait dit 'Bon bah tu fermes ta gueule, c'est moi qui suis au perchoir et toi tu restes en bas'. Ça prouve que Trierweiler est intelligente parce qu'elle s'est dit qu'elle allait être provoquée constamment. Et quand elle a lancé son scud, ça a tout arrêté. J'aurais fait pareil" lâche Geneviève de Fontenay.

Sur le même thème
l'info en continu
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
Programme TV
"Les enquêtes du commissaire Van der Valk" démarre le 23 août sur France 3
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Programme TV
"Le silence de l'eau" : Une nouvelle série italienne ce soir sur France 3
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Audiences
Audiences : Journée noire hier pour TF1
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Cinéma
Axel Duroux (Endemol, RTL, TF1) prend la tête d'EuropaCorp
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à 20h, "50' inside" au plus bas
TV
Audiences samedi : Jean-Baptiste Marteau réduit l'écart avec Audrey Crespo-Mara à...
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck Dubosc
TV
Audiences : "Fort Boyard" devancé par "Roches noires", TF1 au plus bas avec Franck...
Vidéos Puremedias