Guillaume Peltier (LR) veut créer une nouvelle "chaîne des territoires" sur la TNT

Partager l'article
Vous lisez:
Guillaume Peltier (LR) veut créer une nouvelle "chaîne des territoires" sur la TNT
Guillaume Peltier
Guillaume Peltier © Abaca
Le député du Loir-et-Cher proposera cette résolution ce jeudi après-midi.

Il réclame l'attribution d'un canal de la TNT à la PQR et aux télévisions locales privées. Ce jeudi, le député du Loir-et-Cher Guillaume Peltier va proposer à l'Assemblée nationale une résolution - il s'agit d'un avis et non d'une loi ou d'un décret - visant à créer une "chaîne des territoires" sur la TNT. L'élu Les Républicains fera cette proposition à la suite de longues rencontres avec les représentants du Réseau Vià, du syndicat des Locales TV et de la presse quotidienne régionale.

À lire aussi
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

"La France ne se réduit pas à Paris"

Dans sa proposition de résolution, que puremedias.com s'est procurée, Guillaume Peltier déclare vouloir "réparer une profonde injustice en posant les termes d'une revendication légitime" : "La diffusion des 50 chaînes de télévision locales et de la presse quotidienne régionale sur un Canal TV". "Le spectre hertzien est une ressource rare qui appartient à la Nation. L'Etat, en étant le garant de sa bonne utilisation, devrait pouvoir accorder une fréquence aux territoires sur les 32 disponibles", a poursuivi le député LR. Et d'ajouter : "La France ne se réduit pas à Paris et nos programmes audiovisuels devraient davantage refléter la magnifique diversité de nos territoires, de métropole et d'Outre-mer".

Le parlementaire décrit alors cette "chaîne des territoires" comme l'opposition au "centralisme jacobin", avec deux objectifs. Le premier est de "décliner l'actualité nationale au niveau régional, par des journaux télévisés et des reportages" et le second consiste à "célébrer l'histoire, les racines, les traditions, les coutumes, la gastronomie, les paysages et les savoir-faire de chacune des provinces françaises". Guillaume Peltier propose donc que la production d'informations et de programmes de ce nouveau canal soit accordée aux télévisions locales et aux presses quotidiennes régionales.

"Une attribution d'un canal TNT sans passer par le CSA"

Toutefois, il rappelle que l'attribution d'un canal TNT pour une chaîne de télévision privée passe systématiquement par une décision du Conseil supérieur de l'audiovisuel à la suite d'un appel d'offres, contrairement aux chaînes de télévision publiques. "Or, les chaînes de télévision locales ne sont pas juridiquement des chaînes de télévision publiques, puisqu'elles sont détenues par des collectivités locales et des sociétés privées, et non par l'Etat. En l'état actuel du droit, elles seraient contraintes de se soumettre à un appel d'offres du CSA, dont l'issue est par définition incertaine", poursuit le fondateur de La Droite Forte, parti politique dissous en 2018. Il souhaite ainsi mettre en oeuvre un statut de "chaîne des territoires" rassemblant une cinquantaine de chaînes locales et de presses quotidienne régionales, afin que "soit rendue possible l'attribution d'un canal TNT à celles-ci sans passer par un appel d'offres du CSA". Cette résolution sera proposée ce jeudi à l'Assemblée nationale.

Cette résolution de Guillaume Peltier est rendue publique alors que France Télévisions est engagé depuis trois ans dans un renforcement significatif de son offre de programmes régionaux sur France 3. Ceux-ci ont ainsi doublé depuis 2016. France 3 propose aussi depuis l'année dernière des matinales réalisées conjointement avec le réseau public radiophonique France Bleu.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Simsoland2

le soucis cest que les chaines locales ont fermé les unes après les autres, en paca on en est à au moins 3 chaines successives depuis la création de la tnt



TéléQuaNon

Tais-toi, Ozappons de mes noix!



Cyril du 33

Oui cette chaîne s'appelle France 3. C'est la chaîne des territoires (avec des magazines et documentaires consacrés aux régions de métropole mais aussi à l'outre mer), du cinéma et des séries télé, de l'information et des jeux. Plutôt une bonne chaîne. Longue vie à France 3 !



Didier Chagny

Qu'il commence par trouver des financements pour les télévisions locales !



Fab75o

Des propos qui commencent par « Il n’y a pas que Paris » par un député plus souvent à Paris qu’ailleurs ne mérite même pas une poursuite de la lecture.



Texar

La relève de L.R...



#Gilet LREM

Tout est bon pour se faire remarquer. Et dire qu'on l'avait déjà oublié ce futur prodige des LR



Téléquanon

J'ai cru lire "des terroristes"... Il en est capable!



comments powered by Disqus
l'info en continu
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
Justice
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
Programme TV
"Atypical" s'arrêtera sur Netflix après la saison 4
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
TV
"Faites entrer l'accusé" quitte France 2 ce soir
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
TV
RT France recrute Alain Juillet, ancienne figure de la DGSE
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Séries
"Un si grand soleil" : Une comédienne historique quitte le feuilleton de France 2
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
SVOD
Disney+ dévoile son premier spot publicitaire en France
Vidéos Puremedias