Hollande à "Charlie Hebdo" après l'attentat : Une "affaire de communication" selon Michel Onfray

Partager l'article
Vous lisez:
Hollande à "Charlie Hebdo" après l'attentat : Une "affaire de communication" selon Michel Onfray
Michel Onfray © Canal+
Invité du "Petit Journal", Michel Onfray a dénoncé l'exploitation de l'attentat contre "Charlie Hebdo" par le chef de l'Etat.

Michel Onfray tacle de nouveau François Hollande pour sa gestion des attentats de janvier contre "Charlie Hebdo". Comme il l'avait déjà fait sur le plateau de "On n'est pas couché" en janvier dernier, l'intellectuel a critiqué hier sur le plateau du "Petit Journal" de Canal+ l'instrumentalisation des évènements par le chef de l'Etat.

À lire aussi
Willie Garson ("Sex and the City") est mort
Personnalités
Willie Garson ("Sex and the City") est mort
René Malleville est mort
Personnalités
René Malleville est mort
Marthe Mercadier est morte
Personnalités
Marthe Mercadier est morte
Raoul Cauvin ("Les Tuniques bleues", "Cédric") est mort
Personnalités
Raoul Cauvin ("Les Tuniques bleues", "Cédric") est mort

"Quand les attentats ont lieu à 'Charlie', on apprend que Hollande quitte l'Elysée toute affaire cessante, et qu'il est accompagné par son conseiller en communication. Pas le chef d'état-major, pas le patron de la police... On apprend qu'il est accompagné du personnage chargé de sa communication, de son image. C'est à dire que le chef de l'Etat va faire de cette histoire une affaire de communication", a expliqué Michel Onfray. "Et on le voit bien. Qu'est-ce qu'il a fait ? Rien. Il a dit 'manifester'. Manifester pour quoi ? Pour dire qu'on n'est pas d'accord ?", a-t-il déploré.

Yann Barthès lui a alors demandé si le chef de l'Etat aurait dû s'abstenir d'aller sur place. "Sûrement pas comme ça. Enfin je n'en sais rien, je ne suis pas chef de l'Etat", a répondu Michel Onfray. Et d'ajouter : "Là, on a le personnage qui se dit : 'C'est peut-être bon pour ma prochaine réélection, la prochaine présidentielle'. Donc on essaie de faire quelque chose avec ça".

"François Hollande a exploité les attentats de 'Charlie Hebdo'"

"C'est de la comédie ?" a alors relancé Yann Barthès. "Je ne dis pas que c'est de la comédie mais il y a de la communication chez ces gens-là qui n'ont d'intérêt que d'être élus ou, quand ils sont élus, d'être réélus", a taclé Michel Onfray. Lorsque l'animateur du "Petit Journal" lui a demandé s'il accusait François Hollande d'avoir exploité les attentats de "Charlie Hebdo", l'intellectuel a rétorqué : "Oui, disons-le comme ça". Avant de poursuivre : "Mais tout le monde a fait ça. Il y a des gens qui ont fait du papier, de la presse, du non-stop. Il y a pas mal de gens qui ont fait ce genre de choses pas très jolies. Il y a peu de gens qui ont invité à penser ou à réflechir. On a très peu pensé, très peu réfléchi. On a dit beaucoup de bêtises" a regretté Michel Onfray.

Le philosophe a conclu sur ce sujet en se livrant à une dénonciation en règle des médias : "Quand je dis des médias qu'ils formatent une pensée, une réflexion, ils nous invitent effectivement à ne pas penser. Parce qu'il faut aller vite, il faut être drôle, malin, marrant, hyper-réactif. On n'a pas le temps de développer une pensée, d'aller jusqu'au bout d'une phrase. Au bout du compte, ça marche à l'émotion. La plupart du temps, l'émission est montée. On garde les engueulades, les coups de gueule, les coups de griffe, les coups de patte. Si quelque chose est un peu complexe, ça disparaît parce que sinon les gens zappent et passent à autre chose".

Michel Onfray
Michel Onfray
Michel Onfray dénonce "le climat de terreur intellectuelle" à France Inter
Michel Onfray défend "Valeurs actuelles" : "On a le droit à la fiction !"
Michel Onfray répond aux critiques d'Emmanuel Macron sur les intellectuels
"L'Emission politique" : Michel Onfray se retire à quinze jours du retour de l'émission
Voir toute l'actualité sur Michel Onfray
l'info en continu
Fabrice Luchini confie être "allé avec inquiétude" dans "On n'est pas couché" sur F2
Radio
Fabrice Luchini confie être "allé avec inquiétude" dans "On n'est pas couché" sur...
Nicolas Cage jouera Dracula au cinéma
Cinéma
Nicolas Cage jouera Dracula au cinéma
"Le tour du monde en 80 jours" : L'adaptation du roman de Jules Verne avec David Tennant le lundi 20 décembre sur F2
Programme TV
"Le tour du monde en 80 jours" : L'adaptation du roman de Jules Verne avec David...
"Le code" : La nouvelle série judiciaire de France 2 arrive ce soir
Programme TV
"Le code" : La nouvelle série judiciaire de France 2 arrive ce soir
"Prodiges" : Faustine Bollaert aux commandes de la saison 8 dès le jeudi 23 décembre sur France 2
Programme TV
"Prodiges" : Faustine Bollaert aux commandes de la saison 8 dès le jeudi 23...
"La Casa de Papel" : Netflix annonce un spin-off sur le personnage de Berlin
Séries
"La Casa de Papel" : Netflix annonce un spin-off sur le personnage de Berlin