Images retouchées sur France 3: Des "faits graves" qui appellent des "sanctions" selon Delphine Ernotte

Partager l'article
Vous lisez:
Images retouchées sur France 3: Des "faits graves" qui appellent des "sanctions" selon Delphine Ernotte
Delphine Ernotte
Delphine Ernotte © PAVIOT Tristan / FTV
La présidente de France Télé a réagi aux récentes images des Gilets jaunes retouchées avant leur diffusion sur France 3.

Delphine Ernotte monte au créneau. Selon des propos rapportés par "Le Monde", la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, a évoqué mercredi 19 décembre, lors d'un conseil d'administration de l'entreprise, les récentes affaires autour des images des Gilets jaunes retouchées avant leur passage à l'antenne sur France 3.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde de rugby 2019 : Le calendrier des retransmissions chaîne...
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
"Face à l'info" : Quelle audience pour la première d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?
Audiences
Audiences : Quel bilan pour la première semaine d'Eric Zemmour sur CNews ?

Samedi soir, le "19/20 national" de France 3 avait été pointé du doigt pour avoir tronqué une pancarte tenue par un Gilet jaune lors des manifestations du week-end dernier. Vers 19h35, la présentatrice Catherine Matausch s'apprêtait à donner la parole à l'un de ses journalistes présents sur les Champs-Elysées. En arrière-plan, en studio, les téléspectateurs pouvaient voir une photo avec des manifestants devant l'Opéra de Paris. Sur l'une des pancartes tenues par les Gilets jaunes était écrit "Macron" avec un espace blanc dessous. Le mot "dégage !" avait ainsi été effacé de la photo d'origine, prise par l'AFP.

C'est une erreur humaine. Nous en avons identifié l'origine. Cela ne se renouvellera pas", avait rapidement admis la chaîne, avant de présenter ses excuses aux téléspectateurs dès le lendemain. "Libération" avait par ailleurs révélé un autre cas de manipulation d'une image datant du 23 novembre. Un Gilet jaune portant l'inscription "Macron dégage" dans son dos avait cette fois été ajouté sur une photo montrée à l'antenne.

Des incidents qui "instillent le doute sur la qualité de notre information"

"Les deux incidents récents identifiés sur nos antennes sont des faits très graves", a admis Delphine Ernotte, selon des propos rapportés par son entourage. "Graves, parce qu'ils instillent le doute sur la qualité et la fiabilité de notre information. Graves, parce que tous nos journalistes sont engagés au quotidien pour cette qualité et cette fiabilité, et qu'ils s'exposent, y compris physiquement sur le terrain, tous les jours pour cela", a ajouté la présidente de France Télévisions. Lors de ce conseil d'administration, Delphine Ernotte s'est engagée à prendre des sanctions "après instruction précise des faits par la direction de la rédaction" et à "faire en sorte que ces erreurs ne se reproduisent pas".

Delphine Ernotte-Cunci
Delphine Ernotte-Cunci
Droits de Roland-Garros : Delphine Ernotte répond à la pression mise par la Fédération française de tennis
"Ca me rend dingue" : Delphine Ernotte agacée par la lenteur de l'administration européenne dans le dossier Salto
Delphine Ernotte ne veut plus que les programmes entiers de France Télévisions soient sur Youtube
Voir toute l'actualité sur Delphine Ernotte-Cunci
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Mario Mario

Ce qui est intéressant, c'est l'écart avec la réponse pour le moins légère de F3 ("il n'y a pas de volonté humaine", faites les "complotistes" en ce moment).
Sur un autre média, elle désavoue encore plus la réponse de sa rédaction.



NorbertGabriel

Mais ces pratiques de bidouillage de photos sont aussi vieilles que la photo.. Et dans la domaine de la photo de presse, l'URSS a été the best dans ces tripatouillages.. La Chine de Mao pas loin derrière.. mais à l'époque c'était moins facile qu'avec photoshop ... Et je pense que ça va pas s'arranger..



EiffelNord

qu'elle agisse alors !

Faut sanctionner :
_ durement les commanditaires (et pas le faiseur s'il n'a fait qu'obéir) : licenciement pour faute grave ?
_ pour le principe, ceux qui ont minimisé en parlant l'erreur : un bon blâme !

Et agir :
_ prôner les bonnes pratiques, re-préciser les interdits, favoriser la capacité de ceux qui on demande de bidouiller de pouvoir dénoncer leurs responsables hiérarchiques commanditaires (écoute et soutien).



NorbertGabriel

Tiens voila un de nos "amis" qui va devoir trouver un nouveau pseudo .. Le 50 ème ? Le 60 ème?? C'est un boulot à plein temps ... :)



poupinae

Si cela n'avait pas été découvert et dénoncé, Delphine Ernotte ne serait pas abaissée à sanctionner.



José

Delphine Ernotte fait la bonne analyse sur les incidents à l'antenne de France 3 et des conséquences qu'elles peuvent engendrer.
Sa décision de sanctionner les responsables de ces bévues est donc logique et juste.



antipseud0

Drucker n'y est pour rien, mais il faut que ce soit lui qui ramasse pour les autres.



NorbertGabriel

https://uploads.disquscdn.c... Et d'ailleurs j'en ai vu un dans mon coin, le seul d'ailleurs depuis 15 jours, le voilà, c'est full yellow ...



NorbertGabriel

""Selon des propos rapportés par "Le Monde",..."

Elle n'a pas convoqué Le Monde, mais s'est exprimée dans le conseil d'administration



Jon75

C'est une vraie utilité au lieu de jouer les soixante-huitards ou les révolutionnaires.



LeMoi

Moi j'ai un gilet jaune dans ma voiture en cas d'accident !



Emrata.

D’autant plus que « gilet jaune » ça ne veut pas dire grand chose puisqu’il n’y a aucun organisme officiel. N’importe qui peut mettre un gilet jaune et faire n’importe quoi.



Pfff

Euh... Gilets jaunes, c'est le nom qu'on donne au mouvement. Donc, dans le cadre de ce mouvement, qqun a été agressé. En aucune façon, le titre dit qu'un Gilet jaune a agressé qui que ce soit

Ceci dit, bon, c'est de la precaution d'usage, c'est comme quand des vegans campent devant un abattoir qui brule, il est interdit d'ecrire sans preuves mais on n'a pas trop de doutes

Ce n'est pas parce qu'il y a des abrutis chez les GJ que tous le sont, arretez de faire vos vierges effarouchees et condamnez plutot ce qui s'est passé



MauriceO

Pourquoi passer par le monde pour nous raconter sa vie ? Qu'elle utilise sa chaîne d' info qui serait pour une fois utile...



Spontex

Demandons l'avis du premier concerné :
➡ Emmanuel Macron

comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Programme TV
"In the Dark" : RMC Story lance la mini-série britannique ce soir
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator" au plus bas
Cinéma
Premières séances : "Hors Normes" démarre fort devant "Abominable", "Terminator"...
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur NRJ 12
Programme TV
"Le bêtisier des Camille(s)" : Camille Lacourt devient animateur dès ce soir sur...
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
Séries
Stéphane Plaza invité d'"Alice Nevers" sur TF1 !
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
Politique
La France insoumise boycottera CNews tant qu'Eric Zemmour sera à l'antenne
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le 14 novembre
Programme TV
"Escape : 21 jours pour disparaître" bascule sur RMC Story pour sa saison 2 dès le...
Vidéos Puremedias