Impôts : Françoise Hardy prend encore à partie François Hollande

Partager l'article
Vous lisez:
Impôts : Françoise Hardy prend encore à partie François Hollande
Françoise Hardy craint de ne pas pouvoir payer ses impôts
Françoise Hardy craint de ne pas pouvoir payer ses impôts © Abaca
Françoise Hardy annonce avoir mis en vente son appartement, craignant de pouvoir payer ses impôts. Elle ne décolère pas face au projet économique de François Hollande.

Elle l'avait annoncé en avril dernier. En cas de victoire de François Hollande, "je vais être obligée de déménager, de quitter Paris à cause de l'ISF. Je crois que la plupart des gens ne se rendent pas compte du drame que l'ISF cause aux gens de ma catégorie. Je suis forcée, à pas loin de 70 ans et malade, de vendre mon appartement et de déménager. Si Hollande passe, je ne suis pas certaine que mon revenu suffira à payer mes impôts" expliquait Françoise Hardy à Paris Match.

À lire aussi
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna, la sécurité intervient
TV
"Touche pas à mon poste" : Violente altercation sur le plateau de Cyril Hanouna,...
"On peut être français en mangeant du couscous ?" : L'étrange question de Christine Kelly à Eric Zemmour sur CNews
TV
"On peut être français en mangeant du couscous ?" : L'étrange question de...
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin Castaldi sur C8 ?
Audiences
Audiences "6 à 7 avec Casta" : Quel score pour la nouvelle émission de Benjamin...

"Je suis si peu certaine de pouvoir payer mes impôts que je cherche à déménager"

Pourtant, quelques jours à peine après cette déclaration, François Hollande avait tenu à rassurer la chanteuse sur le plateau de "Des Paroles et des actes", sur France 2. "Si les personnes qui sont à la rue payaient 40.000 euros d'ISF, elles seraient heureuses ces personnes. (...) Je veux rassurer Françoise Hardy, l'ISF ne sera pas multiplié par trois puisque je vais revenir exactement au barème qui existait l'année dernière avant qu'il soit baissé par Nicolas Sarkozy. De ce point de vue-là, elle ne sera donc pas à la rue" annonçait-il.

Thomas Dutronc, le fils de Françoise Hardy, avait même proposé d'héberger sa mère ! Mais interrogée cette semaine par Challenges, la chanteuse ne décolère pas. "Je suis si peu certaine de pouvoir payer mes impôts et mes charges avec un revenu hypothétique de 150.000 euros par an, que je cherche à déménager d'un grand appartement pour un appartement beaucoup plus petit" annonce-t-elle d'emblée.

"J'appelle de mes voeux une harmonisation fiscale européenne"

"Je trouve totalement injuste de taxer un bien, qui a coûté une vie d'efforts financiers considérables pour l'acquérir puis l'entretenir, et qui ne rapporte pas un clou. Il est très important de comprendre que l'ISF ne taxe pas les revenus du capital, mais le capital lui-même, comme votre résidence principale" explique Françoise Hardy, évoquant la vente de son appartement, "à un prix très inférieur à celui de la surévaluation du fisc".

Quant à la tentative de François Hollande de la rassurer, Françoise Hardy n'en a que faire. "J'ai eu la surprise de l'entendre dans l'émission Des Paroles et des actes, dire qu'il fallait que je me rassure car il se contenterait de ramener l'ISF à l'ancien barème. Mais cela revient à tripler les prélèvements de cet impôt inique, qui n'existe d'ailleurs qu'en France. J'appelle de mes voeux une harmonisation fiscale européenne, sans laquelle les eurobonds et la mutualisation de la dette ne seront pas possibles" peste-t-elle.

"L'argent sert à être autonome. Si on a la chance d'en gagner plus que d'autres, il sert à aider les gens autour de soi"

Mais il n'est pas question d'exil fiscal pour celle qui déclare avoir voté pour Nicolas Sarkozy. "Il faudrait que je sois beaucoup plus jeune et beaucoup plus fortunée que je ne le suis pour aller m'installer à Londres ou à New York. Je suis née à Paris, y ait toujours vécu et ne pourrais pas vivre ailleurs. Et puis on ne refait pas sa vie à 68 ans !" explique Françoise Hardy. "L'argent sert à être autonome. Si on a la chance, comme cela a souvent été mon cas, d'en gagner plus que d'autres, et si le fisc vous en laisse assez – ce qui ne va plus être le cas -, il sert à aider les gens autour de soi comme on peut" conclut-elle...

Sur le même thème
l'info en continu
"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes
TV
"Canal sports club" : Marie Portolano fait ses adieux en larmes
Audiences samedi : Record de saison pour "Les docs du week-end", "Cuisine ouverte" en baisse, Nikos au niveau de Nagui
TV
Audiences samedi : Record de saison pour "Les docs du week-end", "Cuisine ouverte"...
Audiences : "The Voice" leader en hausse, "Commissaire Magellan" toujours très haut, score bas pour la Coupe de France
TV
Audiences : "The Voice" leader en hausse, "Commissaire Magellan" toujours très...
Exclu de "The Voice", The Vivi sort du silence et s'en prend aux médias dans un clip
TV
Exclu de "The Voice", The Vivi sort du silence et s'en prend aux médias dans un clip
Agression d'un photo-reporter à Reims : Un deuxième suspect en garde à vue
Justice
Agression d'un photo-reporter à Reims : Un deuxième suspect en garde à vue
Eric Dupond-Moretti :  "'Les Marseillais', j'adore ! Je connais tout par coeur. Ça me fascine"
TV
Eric Dupond-Moretti : "'Les Marseillais', j'adore ! Je connais tout par coeur. Ça...
Vidéos Puremedias