Impôts : Françoise Hardy prend encore à partie François Hollande

Partager l'article
Vous lisez:
Impôts : Françoise Hardy prend encore à partie François Hollande
Françoise Hardy craint de ne pas pouvoir payer ses impôts
Françoise Hardy craint de ne pas pouvoir payer ses impôts © Abaca
Françoise Hardy annonce avoir mis en vente son appartement, craignant de pouvoir payer ses impôts. Elle ne décolère pas face au projet économique de François Hollande.

Elle l'avait annoncé en avril dernier. En cas de victoire de François Hollande, "je vais être obligée de déménager, de quitter Paris à cause de l'ISF. Je crois que la plupart des gens ne se rendent pas compte du drame que l'ISF cause aux gens de ma catégorie. Je suis forcée, à pas loin de 70 ans et malade, de vendre mon appartement et de déménager. Si Hollande passe, je ne suis pas certaine que mon revenu suffira à payer mes impôts" expliquait Françoise Hardy à Paris Match.

À lire aussi
"Ce qu'ils ont dit est faux" : Grand Corps Malade "déçu" de son absence aux Victoires de la musique 2022
Musique
"Ce qu'ils ont dit est faux" : Grand Corps Malade "déçu" de son absence aux...
"L'odeur de l'essence" : Orelsan critique les "débats stériles" des médias et "les gratteurs de buzz"
Musique
"L'odeur de l'essence" : Orelsan critique les "débats stériles" des médias et "les...
"La fête de la musique" : France 2 plante sa scène sur le court central de Roland-Garros ce soir
Musique
"La fête de la musique" : France 2 plante sa scène sur le court central de...
Victoires de la musique : Bénabar pousse un coup de gueule et dénonce une cérémonie "parfaitement corrompue"
Musique
Victoires de la musique : Bénabar pousse un coup de gueule et dénonce une...

"Je suis si peu certaine de pouvoir payer mes impôts que je cherche à déménager"

Pourtant, quelques jours à peine après cette déclaration, François Hollande avait tenu à rassurer la chanteuse sur le plateau de "Des Paroles et des actes", sur France 2. "Si les personnes qui sont à la rue payaient 40.000 euros d'ISF, elles seraient heureuses ces personnes. (...) Je veux rassurer Françoise Hardy, l'ISF ne sera pas multiplié par trois puisque je vais revenir exactement au barème qui existait l'année dernière avant qu'il soit baissé par Nicolas Sarkozy. De ce point de vue-là, elle ne sera donc pas à la rue" annonçait-il.

Thomas Dutronc, le fils de Françoise Hardy, avait même proposé d'héberger sa mère ! Mais interrogée cette semaine par Challenges, la chanteuse ne décolère pas. "Je suis si peu certaine de pouvoir payer mes impôts et mes charges avec un revenu hypothétique de 150.000 euros par an, que je cherche à déménager d'un grand appartement pour un appartement beaucoup plus petit" annonce-t-elle d'emblée.

"J'appelle de mes voeux une harmonisation fiscale européenne"

"Je trouve totalement injuste de taxer un bien, qui a coûté une vie d'efforts financiers considérables pour l'acquérir puis l'entretenir, et qui ne rapporte pas un clou. Il est très important de comprendre que l'ISF ne taxe pas les revenus du capital, mais le capital lui-même, comme votre résidence principale" explique Françoise Hardy, évoquant la vente de son appartement, "à un prix très inférieur à celui de la surévaluation du fisc".

Quant à la tentative de François Hollande de la rassurer, Françoise Hardy n'en a que faire. "J'ai eu la surprise de l'entendre dans l'émission Des Paroles et des actes, dire qu'il fallait que je me rassure car il se contenterait de ramener l'ISF à l'ancien barème. Mais cela revient à tripler les prélèvements de cet impôt inique, qui n'existe d'ailleurs qu'en France. J'appelle de mes voeux une harmonisation fiscale européenne, sans laquelle les eurobonds et la mutualisation de la dette ne seront pas possibles" peste-t-elle.

"L'argent sert à être autonome. Si on a la chance d'en gagner plus que d'autres, il sert à aider les gens autour de soi"

Mais il n'est pas question d'exil fiscal pour celle qui déclare avoir voté pour Nicolas Sarkozy. "Il faudrait que je sois beaucoup plus jeune et beaucoup plus fortunée que je ne le suis pour aller m'installer à Londres ou à New York. Je suis née à Paris, y ait toujours vécu et ne pourrais pas vivre ailleurs. Et puis on ne refait pas sa vie à 68 ans !" explique Françoise Hardy. "L'argent sert à être autonome. Si on a la chance, comme cela a souvent été mon cas, d'en gagner plus que d'autres, et si le fisc vous en laisse assez – ce qui ne va plus être le cas -, il sert à aider les gens autour de soi comme on peut" conclut-elle...

Francoise Hardy
Francoise Hardy
Françoise Hardy flingue "The Voice" : "Ils chantent fort, et pas toujours si bien que ça"
Gêne dans "On n'est pas couché" quand Françoise Hardy raconte sa coloscopie et ses lavements
Françoise Hardy : "Je suis toujours à Paris mais je vis dans un 3 pièces"
Voir toute l'actualité sur Francoise Hardy
Autour de Francoise Hardy
  • Julien Clerc
  • Benjamin Biolay
  • Etienne Daho
  • Sylvie Vartan
  • Thomas Dutronc
l'info en continu
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Ophélie Meunier "menacée" et placée sous protection avant diffusion
TV
"Zone interdite" sur l'Islam radical : Ophélie Meunier "menacée" et placée sous...
"Le journal du dimanche" recrute Catherine Nay, voix d'Europe 1
Presse
"Le journal du dimanche" recrute Catherine Nay, voix d'Europe 1
Concentration des médias : Echange tendu entre Maxime Saada et David Assouline sur CNews "chaîne d'opinion"
Politique
Concentration des médias : Echange tendu entre Maxime Saada et David Assouline sur...
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon accuse Cyril Hanouna de ne pas avoir respecté ses engagements
TV
"Face à Baba" : Jean-Luc Mélenchon accuse Cyril Hanouna de ne pas avoir respecté...
Salto : La plateforme française compterait 500.000 abonnés payants
SVOD
Salto : La plateforme française compterait 500.000 abonnés payants
Demi-finale de l'Euro de handball : Pourquoi Philippe Gardent ne commentera finalement pas le match sur TF1
Sport
Demi-finale de l'Euro de handball : Pourquoi Philippe Gardent ne commentera...