Infographie sur l'origine des délinquants : "Le Progrès" s'excuse, SOS Racisme porte plainte

Partager l'article
Vous lisez:
Infographie sur l'origine des délinquants : "Le Progrès" s'excuse, SOS Racisme porte plainte
Une partie de la fameuse infographie publiée dans "Le Progrès" (Capture)
Une partie de la fameuse infographie publiée dans "Le Progrès" (Capture) © Twitter
"Le Progrès" a présenté hier soir ses excuses après la publication d'une infographie maladroite sur l'origine des délinquants dans le Rhône.

Face au tollé, "Le Progrès" a finalement décidé de s'excuser hier soir après la publication d'une infographie maladroite proposant de montrer les "principales nationalités impliquées" dans des faits de délinquance dans le Rhône. Intitulée "Délinquance, à chacun sa spécialité", le visuel du quotidien lyonnais expliquait par exemple que les Géorgiens étaient les spécialistes des cambriolages, les Albanais des experts en trafic de stupéfiants tandis que les "groupes des cités" avaient l'apanage des cambriolages.

À lire aussi
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses salariés
Presse
Meetings de Zemmour : L'AFP réfléchit à un dispositif de sécurité pour ses...
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans les gares
Presse
Une de "Têtu" avec Bilal Hassani : La SNCF et la RATP refusent son affichage dans...
"CNews" ferme
Presse
"CNews" ferme
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"
Presse
Prisma Media arrête la version magazine de "Néon"

Dès sa publication, cette infographie avait rapidement déclenché un début de polémique sur Twitter, certains évoquant des statistiques ethniques, d'autres de la diffamation raciale. SOS Racisme avait dans la foulée annoncé le dépôt à Lyon d'une plainte contre X pour les faits de fichage ethno-racial, diffamation raciale ou provocation à la haine raciale et à la discrimination. L'association avait également indiqué qu'elle allait saisir la Commission nationale informatique et liberté (CNIL) et le défenseur des droits pour faire la lumière sur cette affaire.

L'infographie avait également été rapidement récupérée par les politiques. Dans un texte publié sur le web, le mouvement de jeunesse du parti socialiste, les MJS l'a qualifiée de "désastreuse (...) digne d'un journal d'extrême droite" et réclamé des excuses du journal. De son côté, le vice-président du FN, Florian Philippot avait apporté son soutien au "Progrès" via Twitter et félicité le journal pour avoir rappelé "l'impact de l'immigration massive sur tous les types de délinquance !".

"Certains termes de cette infographie sont maladroits"

Dans la soirée d'hier, "Le Progrès" a finalement publié sur son site internet un texte d'explication signé de sa rédaction en chef. "Certains termes de cette infographie ne sont pas assez précis ou maladroits et peuvent, pris isolément, laisser croire que nous avons des intentions stigmatisantes" a reconnu le quotidien local. Avant de s'excuser : "Ce n'est pas le 'Progrès', ce n'est pas la culture et l'histoire de notre journal. Si des lecteurs ont été choqués, nous tenons à nous excuser".

Dans son texte, "Le Progrès" a aussi tenu à préciser les sources de son visuel. "Cette infographie est extraite d'un dossier d'une double page consacrée aux filières criminelles dans le département du Rhône. Les sources sont précisées. Le dossier s'appuie essentiellement sur de nombreux interlocuteurs locaux. Le SIRASCO de la Police judiciaire est également sollicité" a-t-il expliqué, rappelant que "Le Monde" avait réalisé une infographie sur le même sujet en décembre dernier. "Les lecteurs sont également invités dans ce dossier à la précaution sur les nationalités et leur interprétation" a aussi rappelé le journal avant d'annoncer la mise en ligne gratuite du fameux dossier afin que les lecteurs "puissent disposer de tous les éléments nécessaires à la compréhension".

Mise à jour 11h57 : Le Mrap du Rhône et l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) ont à leur tour annoncé le dépôt de plaintes pour incitation à la haine raciale dans cette affaire. Dans un communiqué, l'UEJF a estimé que "cette publication vient nourrir les préjugés portés à l'égard de certaines nationalités" et "incite à la xénophobie ainsi qu'à la haine des immigrés en France". Le Mrap du Rhône y voit, lui, une "banalisation insupportable du racisme".

l'info en continu
"On ne va pas s'interdire les plans à trois" : Marlène Schiappa remporte le prix de l'humour politique 2021
Politique
"On ne va pas s'interdire les plans à trois" : Marlène Schiappa remporte le prix...
Newen : Romain Bessi succède à Bibiane Godfroid à la tête du groupe
Business
Newen : Romain Bessi succède à Bibiane Godfroid à la tête du groupe
La plateforme Molotov condamnée à verser 7 millions d'euros à M6
Justice
La plateforme Molotov condamnée à verser 7 millions d'euros à M6
"Les Tuche 4" : "Le Parisien" fait son mea culpa après avoir détesté la franchise, Jean-Paul Rouve amusé
Cinéma
"Les Tuche 4" : "Le Parisien" fait son mea culpa après avoir détesté la franchise,...
"C'est un tocard" : Cyril Hanouna charge François Hollande dans "Touche pas à mon poste"
TV
"C'est un tocard" : Cyril Hanouna charge François Hollande dans "Touche pas à mon...
Audiences : Record historique pour "Bourdin Direct" avec Eric Zemmour sur BFMTV
Audiences
Audiences : Record historique pour "Bourdin Direct" avec Eric Zemmour sur BFMTV