Interview de Macron : Le rédacteur en chef de Laurent Delahousse monte au créneau

Partager l'article
Vous lisez:
Interview de Macron : Le rédacteur en chef de Laurent Delahousse monte au créneau
Laurent Delahousse face à Emmanuel Macron
Laurent Delahousse face à Emmanuel Macron © DR
Jean-Michel Carpentier signe une longue tribune dans "Le Figaro" pour défendre Laurent Delahousse.

Il faut sauver le soldat Delahousse. Depuis dimanche, le journaliste de France 2 fait l'objet d'un déferlement de critiques et de moqueries suite à son entretien enregistré avec Emmanuel Macron. Le style de l'interview, la tonalité des questions et la proximité entre le journaliste et le chef de l'État ont ainsi été largement commentés dans la presse, sur les plateaux de radio et de télévision ainsi que sur les réseaux sociaux. Las, Jean-Michel Carpentier, rédacteur en chef de Laurent Delahousse, est monté au créneau pour défendre ce dernier dans une longue tribune publiée hier soir sur le site du "Figaro" et intitulée "Il fallait de l'audace pour oser converser plutôt qu'agresser".

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"Nous avons saisi l'occasion. Faut-il le regretter ? Non"

"Dans la soirée de dimanche, tout le monde s'était entendu pour souligner le caractère original et riche de ce moment de télé", écrit-il ainsi après avoir rappelé les répercussions nombreuses des déclarations du président sur les différents sujets abordés. "Le lendemain, patatras, nous avons assisté à un déluge de ricanements, de dénigrement professionnel, d'insultes personnelles et de grandes leçons de morale" poursuit-il.

Jean-Michel Carpentier explique ensuite que le chef de l'État ne savait "rien de cet exercice de 'déambulation'" qui n'avait "en rien été préparé avec l'Élysée". "Nous avons pris 10 minutes pour le repérage et filmé un plan-séquence de 40 minutes, dont nous n'avons rien enlevé d'autre que des 'scories' techniques" explique ensuite le journaliste, précisant que l'idée leur "trottait dans la tête depuis longtemps" car "Laurent Delahousse l'avait déjà proposée à Nicolas Sarkozy et François Hollande". "Cette semaine, l'occasion a fait le larron... Et nous l'avons saisie. Faut-il le regretter ? Non" avance ensuite Jean-Michel Carpentier.

l A LIRE : Pourquoi France 2 a décalé la diffusion de l'interview dans son 20 Heures

Une chasse aux sorcières qui "ne présage rien de bon"

D'un ton ironique, il poursuit en faisant mine de s'interroger : "Fallait-il l'audace, voire l'arrogance, d'oser briser le sacro-saint totem, celui d'un journalisme assis à la table de son hôte, à son étiage en quelque sorte?". "Oser se lever, se mouvoir, échanger, tenter de comprendre plutôt que d'accabler, s'entretenir plutôt que de coincer, converser plutôt que d'agresser, se frôler, se toucher même" écrit-il avant de se livrer à une hagiographie de Laurent Delahousse.

"Chers tartuffes, loin de pétrir nos petites idées, nos petites arrières pensées, nos petites ambitions (...), parfois nous réunissons, parfois un peu moins (...) Mais toujours, nous nous fichons comme d'une guigne des bons usages mondains d'une corporation qui fascine moins nos contemporains qu'elle ne les agace" lâche ensuite la plume de Jean-Michel Carpentier. "J'en entends un ou deux, forcément un peu rétifs à la modernité, nous accuser d'être la cause de ce rejet, avec 'l'inadmissible interview de Macron par son chien' (version brune), 'par son valet' (version rouge, ou l'inverse)" poursuit-il avant de conclure "Ami, entends-tu cette étrange chasse aux sorcières qui ne présage rien de bon".

Sur le même thème
l'info en continu
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention militaire en Irak
Séries
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention...
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Politique
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Cinéma
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Vidéos Puremedias