M. Pokora : "Le fossé entre les Français et les internationaux se creuse"

Partager l'article
Vous lisez:
M. Pokora : "Le fossé entre les Français et les internationaux se creuse"
Crédits : Abaca
Crédits : Abaca © M. Pokora
Nommé à deux reprises ce soir aux NRJ Music Awards, M. Pokora en dit un peu plus sur son programme de la soirée. Il revient également sur l'exploitation de son album et lance un violent coup de gueule contre un journaliste.

En direct de Cannes. Huit ans déjà que M. Pokora a fait ses premiers pas sur la scène musicale francophone en tant que membre des LinkUp. Le jeune homme est aujourd'hui l'un des grands noms du R&B français, s'est offert un album produit en partie par Timbaland, et a signé son retour cet été avec "Mise à jour", un album entièrement français dont il a extrait deux singles, "Juste une photo de toi" et "Mirage".

C'est à l'occasion des NRJ Music Awards, qui se tiendront ce soir à Cannes, que Puremédias a rencontré M. Pokora. Le chanteur en dit un peu plus sur ce qu'il prépare pour ce soir, évoque l'exploitation en cours de son album et revient sur son absence à la récente émission La chanson de l'année de TF1. Il s'explique également sur une attaque en bonne et due forme parue sur son Twitter à l'encontre d'un journaliste qu'il n'apprécie pas du tout. Entretien.

« On est des privilégiés ! »



Pas trop dur de se lever à 6h30 pour entamer la promo ?
Y a pire comme cadre que Cannes et la Croisette pour se réveiller à 6h30 ! On est des petits privilégiés.

Le programme pour ce soir, c'est quoi pour toi exactement ?
En fait je chante ma chanson qui sera nommée parmi les chansons de l'année - et ce sera annoncé pendant l'émission puisque le public sera appelé à voter en direct - et en plus je fais une collégiale avec Joyce Jonathan, Zaz, Grégoire et Mozart. On reprend ensemble un titre de Balavoine.

Tu répètes depuis quand ?
Je suis arrivé jeudi, j'étais le tout premier artiste à répéter à 15h, puis il y a eu les répétitions pour un concert hier soir au Palais des Festivals. Dédicaces, interviews, balances pour la collégiale, etc... On enchaîne, c'est bien !

Tu as déjà quatre NRJ Music Awards c'est bien ça ?
Oui oui c'est ça.

Et tu en fais quoi ? Ils sont sur la cheminée chez toi ?
Ils sont dans un coin du salon, deux par deux : les deux de 2006 et les deux de 2007.

« Le fossé entre les Français et les internationaux se creuse »



Toi tu seras en direct ce soir alors que d'autres comme Mylène Farmer ou les Black Eyed Peas ont préféré enregistrer leur prestation avant. Tu trouves ça dommage pour le show ?

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV


Vaut mieux avoir ce genre de personnes même si ce n'est pas en direct plutôt que de ne pas les avoir du tout, c'est quand même cool d'avoir de tels artistes sur ce genre de plateau. Après que ce soit en direct ou pas, c'est aussi d'avoir la prestation et la performance. Et quand les gens ne sont pas dans la salle, pour ceux qui regardent la télé, le spectacle reste le même. Quand on a des emplois du temps comme celui des Black Eyed Peas, je trouve ça cool de prendre le temps de venir enregistrer une prestation. Après, moi je ne suis pas à leur niveau ou à celui de Mylène Farmer donc je ne peux pas me permettre de juger quoi que ce soit.

Parmi les quatre NRJ Music Awards que tu as, deux sont dans la catégorie meilleur clip. Avec la crise qui persiste, il y a de moins en moins de moyens. Ce n'est pas plus difficile de faire de beaux clips ?
C'est vrai que comme l'industrie du disque est en crise, du coup il y a moins d'argent qui rentre, moins de budget alloué à chaque artiste et à leurs clips. Maintenant, on privilégie la pub donc il y a encore moins d'argent pour les clips, surtout pour nous, les Français. On ne fait pas des clips destinés à l'international. Donc il faut moins dépenser et ça se ressent. La différence avec les internationaux se voit de plus en plus, le fossé se creuse, et on partait déjà avec un retard il y a quelques années. Donc c'est difficile de faire des clips de folie, niveau décor par exemple. En ce qui me concerne, si je veux mettre plus de danseurs, ça coûte plus cher... Après il y a des alternatives : trouver des endroits atypiques qui peuvent servir de décors, ou trouver des concepts efficaces et simples pour un clip pas cher...

Comme "Single Ladies" de Beyoncé, par exemple...
Voilà, exactement, on peut faire un clip extraordinaire pour 100 euros. Il y a des réalisateurs pour ça. Mais c'est vrai que c'est plus compliqué. C'est pareil pour les cérémonies d'ailleurs, en tant qu'artiste français on ne peut pas arriver avec le même budget qu'Usher, c'est-à-dire avec - je ne sais pas combien de danseurs il aura - mais avec 15 danseurs, un décor de folie avec des lasers, des artifices qui pètent... Tout ça, ça a un coût donc il y a à nouveau une différence entre les Français et les internationaux.

« Disque d'or, c'est bien de nos jours ! »



Comment se passe l'exploitation de "Mise à jour", ton quatrième album ?
J'ai été certifié disque d'or fin décembre, donc tout va bien, je suis content. On est tous contents. Ce n'est que la moitié de l'exploitation de l'album, il reste encore des singles à exploiter. Le premier single "Juste une photo de toi", c'est le deuxième plus gros succès de ma carrière en termes d'airplay radio juste derrière "Elle me contrôle" donc c'est plutôt une belle performance pour un retour - puisque je considère un peu ça comme un retour, ça faisait un petit moment qu'on ne m'avait pas vu en France et que je n'avais rien fait en français surtout. Je suis super ravi de l'accueil du premier single, le deuxième commence en radio, NRJ est derrière donc ça se passe plutôt bien.

Disque d'or, c'est 50..000 ventes, c'est ça ?
Oui c'est ça, et c'est bien de nos jours ! Et puis ce qui est important pour moi, au delà des chiffres de ventes, c'est aussi le soutien des radios, qui jouent le titre, qui apprécient, et aussi de voir qu'aux NRJ Music Awards, pour lesquels le public vote, je suis dans les quatre artistes masculins francophones de l'année. C'est une récompense en soi. Après les chiffres, bien sûr, ce n'est pas non plus les 250..000 d'il y a 3-4 ans, mais en même temps ça va avec les chiffres du marché.

« Je me demande pourquoi je n'étais pas invité à "La chanson de l'année" »



Tu utilises énormément Twitter - tu as même publié des photos de toi à Cannes depuis ton arrivée - et parfois c'est pour régler tes comptes. Il n'y a pas longtemps tu as écrit que tu faisais partie des cinq nommés pour la chanson de l'année aux NRJ Music Awards, mais que tu n'avais pas été invité parmi les 40 participants au prime La chanson de l'année...
Je ne règle pas mes comptes ! Déjà, je découvre qu'il y a des émissions qui ont lieu quand elles sont annoncées, je ne suis pas là à coller aux fesses des attachés de presse pour savoir ce qu'il y a comme primes qui arrivent. Mais je ne règle pas mes comptes, ça me fait sourire, c'est tout. Il y a des programmateurs en place, des producteurs qui programment certaines émissions... Il faudra leur poser la question à eux ! Moi je fais mon job. Tout ce que je vois c'est que j'ai eu un single qui était énormément diffusé et que dans un prime où il y a 30 ou 40 artistes invités et qui s'appelle La chanson de l'année, mon titre qui fait largement partie des 30 ou 40 plus diffusés n'y est pas. Donc je me demande pourquoi. Mais à la rigueur, quitte à choisir entre les deux, je préfère largement être nommé aux NRJ Music Awards aux côtés des Black Eyed Peas, Shakira et Mylène Farmer !

En revanche, il y a des personnes avec qui il s'agit vraiment de régler tes comptes sur Twitter. Je pense à un journaliste en particulier que tu attaques sur ton Twitter...
Oui, c'est vrai. Lui je ne sais pas comment le définir. Une petite merde... Une tête à claques, je ne sais pas. C'est quelqu'un qui un jour m'a interviewé il y a trois ans, à l'époque de la sortie de "MP3", qui était super cool au téléphone, qui parlait gentiment, qui posait des questions auxquelles je répondais à la cool. En plus c'était une journée super chargée, je faisais trois dédicaces dans la même journée, Marseille, Lyon, Paris. J'ai pris du temps pour faire une interview avec lui sur ma pause déjeuner, je n'ai pas mangé parce qu'on m'a dit que Paris Match voulait faire un truc sur moi. Et après, il a écrit un article derrière son ordinateur, caché dans son petit bureau, un article où il m'a démonté, il a inventé des trucs de merde, comme par exemple le fait que j'avais payé 800..000 euros pour des titres produits par Timbaland pour l'album... De toute façon c'est clairement quelqu'un qui n'aime pas ma musique donc je ne vois pas pourquoi il fait un article sur moi. Et puis par la suite, j'ai vu d'autres choses qu'il a écrites, l'autre jour encore on m'a rapporté qu'il m'avait démonté dans une émission sur une chaîne de la TNT où il m'avait inclus dans les flops de l'année, et qu'il disait que j'étais prétentieux... C'est quelqu'un que j'espère croiser un jour, parce que ça risque d'être rigolo ! Je pense que c'est un mec pas courageux, pas brave.

« Je n'ai jamais fait dans la langue de bois »



Est-ce que tu t'auto-censures parfois dans ce que tu écris sur Twitter ?
Non, comme tu vois, je n'ai jamais fait dans la langue de bois, dès que j'ai des trucs à dire je les dis, c'est peut-être aussi pour ça que je suis encore là aujourd'hui. Quand je fais une interview, je pense que les gens savent que je ne suis pas du genre à m'inventer une vie. Quand je me plante, je le sais, quand je réussis, je le sais. Quand j'ai fait une connerie, je le sais aussi. Je ne suis pas quelqu'un qui se cache ou s'auto-censure, au contraire. Je suis quelqu'un d'assez nature dans la vie de tous les jours.

Je sais que "Mirage" vient seulement de sortir, mais tu penses déjà au troisième extrait de "Mise à jour" ?
Avec le label on est en train de se poser la question parce qu'il faut toujours prendre un ou deux mois d'avance avant le choix des singles pour commencer à penser au clip, à la mise en radio, etc... Donc je suis passé par Twitter justement pour demander aux fans et ce qui est revenu, quand je n'ai pas proposé de choix entre plusieurs titres, c'est "Gogo Danseuse", un titre clairement uptempo, ambiance eurodance un peu à la David Guetta. Sinon, quand j'ai donné le choix entre deux titres que j'aimais bien, "Elle veut jouer" et "Repartir à zéro", c'est "Repartir à zéro" qui est revenu pas mal. Là on était un peu dans le speed des NRJ Music Awards, donc je pense qu'on va y réfléchir dans les semaines à venir.

M. Pokora
M. Pokora
"La Lettre" : M. Pokora surprend un fan dans l'émission de Sophie Davant
M. Pokora piège une fan dans "Baba Noël"
M. Pokora va tourner un téléfilm pour TF1
Clip : M. Pokora est un "Chanteur malheureux"
Voir toute l'actualité sur M. Pokora
Autour de M. Pokora
  • Timbaland
  • Nelly Furtado
  • Ophélie Winter
  • Onerepublic
  • Ricky Martin
  • Chimène Badi
  • L5
  • Mia Frye
  • Chris Cornell
  • Valéry Zeitoun
commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
TV
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
Programme TV
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la bande-annonce de Canal+
Cinéma
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la...
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France Télévisions
TV
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France...
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Politique
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Vidéos Puremedias