Jean-Luc Delarue, "le petit prince qui devient un vieux junkie" : Le doc de TF1 résumé en phrases assassines

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Luc Delarue, "le petit prince qui devient un vieux junkie" : Le doc de TF1 résumé en phrases assassines
|
Par Christophe Gazzano Journaliste
D’un naturel curieux et passionné de télé, Christophe Gazzano a toujours nourri le désir de devenir journaliste. Après ses études et une dizaine d’années passées dans la presse régionale, ce natif de Salon-de-Provence est “monté à la capitale” pour intégrer Pure Médias en 2017.
La bande-annonce du documentaire "Jean-Luc Delarue, 10 ans déjà : De succès en succès" © SIPA
TF1 consacre sa soirée de ce mercredi 24 août à l'animateur-producteur, dix ans après sa disparition. Des interviews fortes de personnalités qui ont travaillé, croisé ou envié Jean-Luc Delarue. puremedias.com a visionné le documentaire en avant-première.

C'était le gendre idéal du PAF. Un professionnel autant respecté et admiré que redouté. Ce mercredi 24 août à 21h10, TF1 dédiera sa soirée à Jean-Luc Delarue, près de 10 ans après sa mort. Une star de France 2 célébrée sur la chaîne concurrente en raison justement de son parcours hors normes, comme l'a expliqué ce mois-ci Rémy Faure, le directeur des programmes de flux à puremedias.com : "Pour nous, c'est rendre hommage à quelqu'un qui a marqué l'histoire de la télévision".

À lire aussi
Jean-Pierre Pernaut : Un an après sa mort, TMC rend hommage au journaliste le vendredi 24 février
Programme TV
Jean-Pierre Pernaut : Un an après sa mort, TMC rend hommage au journaliste le...
"Ils font rayonner la France" : Thomas Isle décroche un prime time sur France 3 le mercredi 22 février
Programme TV
"Ils font rayonner la France" : Thomas Isle décroche un prime time sur France 3 le...
Camille Combal, "Crimes parfaits", les César... : Les temps forts à la télé du 18 au 24 février 2023
Programme TV
Camille Combal, "Crimes parfaits", les César... : Les temps forts à la télé du 18...
"L'amour est dans le pré" : M6 dévoile les portraits des agriculteurs de la saison 18 ce soir
Programme TV
"L'amour est dans le pré" : M6 dévoile les portraits des agriculteurs de la saison...

"Il est facile de caricaturer Jean-Luc"

"Jean-Luc Delarue, 10 ans déjà : De succès en succès", que puremedias.com a pu visionner en avant-première, est un document dense de plus de deux heures, riche en images d'archives. Et pour cause, c'est la société fondée par Jean-Luc Delarue, Réservoir Prod, qui a elle-même produit le documentaire, réalisé par Christophe Janin et Matthieu Valluet. "On s'est dit qu'il était important que nous lui rendions hommage parce que d'autres personnes allaient le faire avec le risque que cela soit fait de façon outrageante et grossière, comme c'est souvent le cas", nous a confié l'actuelle patronne de Réservoir Prod, Eve Ewing. Et de poursuivre : "Jean-Luc était quelqu'un d'excessif, il est facile de le caricaturer. Nous voulions le raconter sur la longueur".

S'il ne contient pas de grande révélation, une des forces de ce documentaire découpé en trois parties - "L'ascension d'un prodige", "La chute" et "Les derniers combats" - réside dans la qualité et dans le nombre de personnalités qui ont accepté de raconter avec franchise "les Jean-Luc", expression utilisée par Eve Ewing pour qualifier le caractère du défunt animateur-producteur. Jean-Pierre Elkabbach, patron de France Télévisions au moment du scandale* des animateurs-producteurs du service public dans les années 1990, déclare ainsi : "Ma relation avec Jean-Luc Delarue, c'est une belle histoire dramatique".

A LIRE AUSSI : "Comment Jean-Luc Delarue a changé la télévision des années 90"

"Il avait la réputation d'être un mec froid et arriviste"

Parmi les intervenants, deux d'entre eux sortent du lot : Thierry Ardisson et Christophe Dechavanne. Le célèbre homme en noir a le sens de la formule et ne cesse de le prouver tout au long de ces deux heures et quelques. Une phrase pour résumer le parcours de Jean-Luc Delarue ? "C'est le petit prince qui devient un vieux junkie". Le scandale des contrats mirobolants des animateurs-producteurs ? "Moi, j'ai regardé ça comme un mec qui n'est pas passé à la caisse. J'ai regretté de ne pas en être", dit Thierry Ardisson. La personnalité de Jean-Luc Delarue ? "Dans le métier, il n'avait pas la réputation d'être un mec cool. Il avait la réputation d'être un mec froid, arriviste. (...) Il était assez hautain, assez suffisant", estime encore l'ancien publicitaire.

Quant à Christophe Dechavanne, il ne cache pas avoir à la fois admiré et jalousé Jean-Luc Delarue. "Il avait un petit truc (en plus) qui pouvait être agaçant pour moi. Il avait un petit truc...", lance-t-il face à la caméra de Christophe Janin et de Matthieu Valluet. Christophe Dechavanne se laisse même gagner par une intense et étonnante émotion en arrivant au bout de son témoignage. Mais c'est la mère de Jean-Luc Delarue, Maryse Rivoire, qui résume le mieux sa vie : "C'est Icare, mon fils. Il était trop près du soleil".

"L'ambiance était directement indexée à la quantité d'alcool ou de drogue qu'il avait ingurgitée"

Ce "Jean-Luc Delarue, 10 ans déjà" ne fait pas l'impasse sur les sujets qui fâchent. "Nous ne nous sommes pas du tout censuré", confirme la patronne de Réservoir Prod à puremedias.com. Au cours du documentaire, on apprend donc que très tôt dans sa carrière télé, Jean-Luc Delarue a pris l'habitude de consommer de l'alcool sans modération pour compenser ses baisses de moral. Avant de basculer dans la drogue, ce qui le conduira à sa chute, lorsqu'il sera placé en garde à vue en septembre 2010 dans le cadre d'une enquête pour trafic de stupéfiants. "L'ambiance au boulot était directement indexée à la quantité d'alcool ou de drogue qu'il avait ingurgitée", dit dans le documentaire son ancien proche collaborateur Gilles Bornstein. Lequel a peu goûté la tournée en camping-car organisée par Jean-Luc Delarue au début des années 2010 pour mettre en garde les lycéens contre les méfaits de la drogue. "Cette mise en scène m'a mis très mal à l'aise. C'était une sorte de rédemption à l'américaine", estime avec le recul le journaliste.

"Je me disais toujours : ça va mal se terminer", rapporte de son côté Flavie Flament, qui a été produite par Jean-Luc Delarue pour l'émission de TF1 "Stars à domicile"'. L'animatrice reste encore aujourd'hui éprouvée par le savon mémorable que lui a passé en public son ancien patron pour un retard de quelques minutes seulement à une réunion de travail. "Il m'a laminé. (...) Je suis allée chialer dans ma voiture. Qu'est-ce-que ça m'a fait mal !", se souvient-elle. Selon des propos rapportés par un proche, l'animateur-producteur aurait un jour déclaré : "Peu importe qu'on m'aime, l'important c'est qu'on me craigne".

* La polémique a été soulevée en 1995 par le rapport parlementaire du député Alain Griotteray qui a révélé les chiffres d'affaires réalisés par les animateurs-producteurs du service public Jean-Luc Delarue, Arthur et Nagui, sous la présidence de Jean-Pierre Elkabbach. Les contrats jugés mirobolants ont conduit à la démission de Jean-Pierre Elkabbach de son poste de président de France Télévisions en 1996.

Jean-Luc Delarue
Jean-Luc Delarue
Doc sur Jean-Luc Delarue : Pourquoi un hommage sur TF1 plutôt que sur France 2 ?
Ce soir à la télé : TF1 organise une soirée événement sur Jean-Luc Delarue
Jean-Luc Delarue : Quand le producteur a fait pression sur France Télévisions en se rapprochant de TF1
Voir toute l'actualité sur Jean-Luc Delarue
l'info en continu
Réforme des retraites : Qu'est-ce que le cabinet Occurrence qui compte le nombre de manifestants pour les médias ?
Politique
Réforme des retraites : Qu'est-ce que le cabinet Occurrence qui compte le nombre...
Football : Apple lance son offre pour la MLS
Sport
Football : Apple lance son offre pour la MLS
Céline Géraud arrive à l'animation d'"Europe 1 Sport" le 7 février
Radio
Céline Géraud arrive à l'animation d'"Europe 1 Sport" le 7 février
Jean-Pierre Pernaut : Un an après sa mort, TMC rend hommage au journaliste le vendredi 24 février
Programme TV
Jean-Pierre Pernaut : Un an après sa mort, TMC rend hommage au journaliste le...
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people depuis l'arrivée de Vincent Bolloré
Presse
"Paris Match" : La rédaction dénonce la disparition progressive des "Une" people...
"Il est à la limite du mensonge" : Samuel Étienne revient sur sa mauvaise expérience avec Jean Castex sur Twitch
Internet
"Il est à la limite du mensonge" : Samuel Étienne revient sur sa mauvaise...