Jean-Marie Cavada : "La suspicion qui pèse sur les décisions du CSA ne rendra service ni au CSA, ni à la loi Hollande"

Partager l'article
Vous lisez:
Jean-Marie Cavada : "La suspicion qui pèse sur les décisions du CSA ne rendra service ni au CSA, ni à la loi Hollande"
Jean-Marie Cavada, interrogé sur France Info. © Dailymotion
L'ex-journaliste, invité de France Info, a commenté l'élection de la nouvelle présidente de France Télévisions.

Une nouvelle voix s'élève contre le processus de nomination du nouveau président de France Télévisions. Jean-Marie Cavada, ex-journaliste sur le service public, ex-président de Radio France et désormais député européen s'est dit vendredi au micro de France Info inquiet pour l'avenir de France Télévisions. "Visiblement, il y a eu de l'opacité", a-t-il expliqué au sujet de la nomination de Delphine Ernotte à la tête de France Télévisions.

À lire aussi
Florent Pagny annonce souffrir d'un cancer des poumons
Personnalités
Florent Pagny annonce souffrir d'un cancer des poumons
Gaspard Ulliel est mort
Personnalités
Gaspard Ulliel est mort
Gaspard Ulliel dans un état grave après un accident de ski
Personnalités
Gaspard Ulliel dans un état grave après un accident de ski
Willie Garson ("Sex and the City") est mort
Personnalités
Willie Garson ("Sex and the City") est mort

"France Télévisions est une maison en difficultés, cela ne se voit pas trop mais cela se sent, a-t-il détaillé. C'est une entreprise qui a besoin de profondes réformes. La suspicion qui pèse sur les décisions du CSA ne rendra service ni au CSA, ni à la loi Hollande, nà France Télévisions et j'espère que cela n'aura pas de ricochet sur Radio France".

Plusieurs plaintes déposées

Le député européen a conclu en jugeant que la France est "un pays malade de ses institutions, ce n'est pas une bonne nouvelle". "Des paintes ont été déposées, je pense qu'elle seront en instruction rapidement", a-t-il conclu. Alors que Delphine Ernotte ne s'est pas encore installée dans son fauteuil, sa nomination est contestée de toutes parts.

Après la plainte déposée par Didier Quillot, candidat malheureux au poste, le syndicat CGC des médias a annoncé le 9 juin le dépôt d'une plainte à Paris et d'un recours devant le Conseil d'Etat. Le lendemain, la CFDT de France Télévisions a fait de même. Le syndicat invoque "l'absence de motivation réelle de la décision de nomination" et "l'absence de fondement de cette nomination".

l LIRE AUSSI Sous le feu des critiques, Olivier Schrameck défend le CSA

Jean-Marie Cavada
Jean-Marie Cavada
Jean-Marie Cavada sur l'article 13 : "Je n'ai jamais vu un texte qui soulève une telle propagande des GAFA"
l'info en continu
"Le Quiz des champions" de retour avec Cyril Féraud ce soir sur France 2
Programme TV
"Le Quiz des champions" de retour avec Cyril Féraud ce soir sur France 2
"Face à Baba" "inaudible" et "insupportable" : Cyril Hanouna agacé par les critiques d'Apolline de Malherbe
TV
"Face à Baba" "inaudible" et "insupportable" : Cyril Hanouna agacé par les...
Audiences : Quel bilan pour "Vendredi tout est permis" après 10 ans sur TF1 ?
TV
Audiences : Quel bilan pour "Vendredi tout est permis" après 10 ans sur TF1 ?
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, McFly et Carlito, IbraTV ou Mastu arrive en tête ?
Audiences
Audiences Youtube : Qui de Squeezie, McFly et Carlito, IbraTV ou Mastu arrive en...
Audiences access 20h : Record pour Anne-Claire Coudray, "TPMP Week-end" au top, "Un si grand soleil" recule
Audiences
Audiences access 20h : Record pour Anne-Claire Coudray, "TPMP Week-end" au top,...
Audiences access 19h : Nagui toujours leader devant TF1, "La meilleure boulangerie" et "C à vous" en forme
Audiences
Audiences access 19h : Nagui toujours leader devant TF1, "La meilleure...