Jérôme Seydoux (Pathé) : "Nous ferions mieux de produire moins de films mais de meilleure qualité"

Partager l'article
Vous lisez:
Jérôme Seydoux (Pathé) : "Nous ferions mieux de produire moins de films mais de meilleure qualité"
Par Benjamin Meffre Journaliste
Passionné par les médias, l’économie et la politique, Benjamin est rédacteur en chef de puremedias.com dont il a intégré la rédaction en 2013.
La bande-annonce de "Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu ?" © Abaca
Le président de Pathé appelle aujourd'hui à bousculer les règles du cinéma français dans "Le Figaro".

Un pavé dans la mare. Jérôme Seydoux, 87 ans, mène aujourd'hui la charge contre le cinéma français dans "Le Figaro". Le président de Pathé, producteur et distributeurs de films, lui reproche son insuffisante adaptation à la nouvelle donne engendrée par les plateformes de streaming. "La France est le Vatican du cinéma, c'est un pays très dogmatique !", assène-t-il dans les colonnes du quotidien, estimant que le 7e art hexagonal devra fatalement "se réformer en profondeur pour prendre en compte la réalité d'un secteur qui a changé".

À lire aussi
"Transformers : Le commencement" : Audrey Fleurot et Philippe Lacheau prêtent leurs voix aux personnages du film d'animation
Cinéma
"Transformers : Le commencement" : Audrey Fleurot et Philippe Lacheau prêtent...
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : On connaît la date de sortie de la version rallongée du film phénomène
Cinéma
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : On connaît la date de sortie de la version...
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : Une version rallongée de la comédie phénomène au cinéma dans "quelques jours"
Cinéma
"Un p'tit truc en plus" d'Artus : Une version rallongée de la comédie phénomène au...
Netflix : Ce thriller qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie va bientôt quitter la plateforme
Cinéma
Netflix : Ce thriller qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie va bientôt...

Parmi les priorités selon lui, l'acceptation des films produits par les plateformes dans les festivals de cinéma. "Le Festival de Cannes est le seul au monde qui n'accepte pas encore les films produits par les plateformes. C'est le dernier des Mohicans", peste-t-il par exemple.

La chronologie des médias, pourtant récemment revue, doit aussi être selon lui repenser. "Cette chronologie censée protéger la salle peut se révéler être contre-productive. Les plateformes pourraient décider de sortir leurs films rapidement dans les salles des autres pays européens où n'existe pas cette chronologie. Partout... sauf en France ! Tôt ou tard, il faudra que notre pays sorte de ses dogmes et se rapproche du régime international", estime le dirigeant de Pathé.

"Moins de films mais de meilleure qualité"

Jérôme Seydoux en veut aussi à la production française de films. "En France, il est facile de faire des mauvais films et très difficile d'en faire de bons. Nous avons à coeur de défendre au maximum la diversité des films. Mais ce sont les consommateurs qui choisissent et les gens ne vont pas voir des films où ils s'ennuient !", tacle le producteur de "Camping 3". Et de viser le système de financement des oeuvres : "En France, il n'y a pas assez de talents pour produire 340 films par an. Nous ferions mieux de produire moins de films mais de meilleure qualité, et le CNC devrait arrêter de saupoudrer les aides pour davantage les concentrer", estime-t-il.

Le patron de Pathé prédit enfin une baisse durable de 20% du nombre d'entrées en France, pour un niveau qui devrait être proche selon lui des 160 millions de tickets chaque année. "Demain, les plateformes choisiront de sortir en salle quelques films pour une fenêtre d'exploitation réduite de 30 à 60 jours, car ils ont besoin de mettre en valeur leurs productions", prédit-il. Avant de recommander une montée en gamme des salles de cinéma pour capter ce nouveau marché. "Les exploitants de salles devront donc s'adapter en investissant massivement dans la rénovation des complexes pour offrir des grands écrans et des sièges très confortables". "Forcément, les prix augmenteront", prévient-il.

Jérôme Seydoux
Jérôme Seydoux
Jérôme Seydoux (Pathé) dénonce le "formatage télé" des films français
l'info en continu
"Ninja Warrior" 2024 : Qui a gagné le "Choc des Nations" sur TF1 ?
TV
"Ninja Warrior" 2024 : Qui a gagné le "Choc des Nations" sur TF1 ?
Après ses propos sur Cyril Hanouna, la chanteuse Zaho de Sagazan boycottée par Europe 2 et RFM, radios du groupe Bolloré ?
Radio
Après ses propos sur Cyril Hanouna, la chanteuse Zaho de Sagazan boycottée par...
Europe 1 annonce la fin de la quotidienne de Sophie Davant et rétrograde l'animatrice le week-end
Radio
Europe 1 annonce la fin de la quotidienne de Sophie Davant et rétrograde...
"Drag Race France" 2024 : Qui sont les finalistes de la saison 3 du concours de France 2 ?
TV
"Drag Race France" 2024 : Qui sont les finalistes de la saison 3 du concours de...
Netflix : Ce film familial au casting impressionnant se fait sa place dans le Top du classement
SVOD
Netflix : Ce film familial au casting impressionnant se fait sa place dans le Top...
Après l'épisode opposant RSF à CNews sur le pluralisme, l'Arcom crée une sanction pour "déséquilibre manifeste et durable"
TV
Après l'épisode opposant RSF à CNews sur le pluralisme, l'Arcom crée une sanction...