JO de Rio 2016 : "The Daily Beast" retire son article sur les athlètes gay

Partager l'article
Vous lisez:
JO de Rio 2016 : "The Daily Beast" retire son article sur les athlètes gay
L'éditorial du "Daily Beast".
L'éditorial du "Daily Beast". © Capture / The Daily Beast
Un journaliste correspondant s'était "amusé" à infilter plusieurs applications gay dans le village olympique.

Ce qui se passe à Rio aurait dû rester à Rio. Nico Hines, journaliste correspondant pour "The Daily Beast" a jugé bon d'enquêter sur les pratiques sexuelles des athlètes présents durant la période des Jeux Olympiques en infiltrant plusieurs sites de rencontres gay. L'article paru dans la foulée sur le site internet a reçu de vives critiques, obligeant ce dernier à s'excuser publiquement.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"Nous avions tort. Nous en sommes désolés"

"Aujourd'hui, le "Daily Beast" a pris une décision sans précédent mais nécessaire : Nous retirons un article de notre site, 'The Other Olympic Sport In Rio : Swiping'". C'est désormais ce que peuvent découvrir les lecteurs du "Daily Beast" à la place de l'article controversé paru en début de semaine. "Notre première réaction a été de penser que retirer l'article en question n'était pas nécessaire. Nous avions tort. Nous en sommes désolés. Nous nous excusons auprès des athlètes qui ont été involontairement atteints par notre histoire" continuent d'expliquer les éditorialistes de la rédaction américaine avant d'ajouter : "Cet article n'avait pas l'intention de porter préjudice ou de dégrader les membres de la communauté LGBT, mais l'intention ne compte que peu, l'impact davantage. Nous espérons qu'en retirant cet article en désaccord avec nos valeurs et ce à quoi nous aspirons en tant que journalistes montrera à quel point nous prenons notre erreur au sérieux". Cette suppression accompagnée d'excuses publiques est de plus sobrement signée : "Nous avions tort. Nous ferons mieux".

"Un handballeur venant d'un pays ouvertement homophobe"

L'article en question est une enquête réalisée sur place depuis le début de la compétition olympique. Nico Hines, journaliste présent à Rio, s'est créé un profil sur les applications de rencontres gay afin d'en infiltrer le milieu. L'homme se vante dans son article d'avoir décroché pas moins de trois rendez-vous en une heure. Il s'étonne de plus des recherches escomptées par les profils connectés, du sexe pour bon nombre d'entre eux. "L'un des athlètes m'a donné sa position en plein coeur du village olympique pour que je puisse le rejoindre, un autre m'a dit qu'ils m'attendraient, vêtus de noir, près de la machine à café du restaurant des athlètes. Un 'friendly gentleman' m'a même immédiatement donné l'adresse de son immeuble" relate le journaliste.

Celui qui avoue ne pas avoir caché être hétérosexuel et journaliste, sans pour autant jamais l'énoncer clairement lors de ses rencontres, a de plus révéler l'identité de certains des profils sans en dévoiler le nom : "Les profils croisés sur les différentes applications durant ma courte exploration incluent un coureur, un volleyeur, un détenteur d'un record en natation, un navigateur, et un handballeur venant d'un pays ouvertement homophobe". Ces lignes ont très vite fait réagir la toile, ainsi que de nombreux athlètes, dénonçant la dégradation de la cause LGBT dans un milieu où l'homosexualité reste encore aujourd'hui controversé. "Donc Nico Hines vient juste d'outer de nombreux athlètes dans le but d'écrire un papier dégueulasse où il admet avoir tendu un piège" a notamment déclaré, sur son compte Twitter, le célèbre skier américain Gus Kenworthy, ouvertement gay.

l'info en continu
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
Séries
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les...
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
TV
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
Vidéos Puremedias