Julien Courbet défend son émission "Le jour où tout a basculé"

Partager l'article
Vous lisez:
Julien Courbet défend son émission "Le jour où tout a basculé"
Julien Courbet, producteur de "Le Jour où tout a basculé"
Julien Courbet, producteur de "Le Jour où tout a basculé" © Abaca
Julien Courbet, le producteur de "Le jour où tout a basculé", défend la scripted reality, une fiction française qui selon lui prend la place des séries allemandes.

Julien Courbet défend la scripted reality. En tant que producteur d'un des premiers formats du genre - c'est lui qui se cache derrière "Le Jour où tout a basculé" dont trois épisodes sont diffusés chaque après-midi sur France 2 -, il se devait de répondre aux différentes critiques que subit ce nouveau genre audiovisuel. Fin octobre, Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, a estimé que ce genre de programmes "n'a pas sa place sur le service public". Elle justifiait son jugement au regard de sa piètre qualité : "La scripted reality n'est pas un type d'émissions de qualité qui correspond aux objectifs du service public", a-t-elle expliqué

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

Dans une interview au magazine Le Point, Julien Courbet tente de convaincre la ministre "des bienfaits de ce nouveau mode narratif à bas coût au moment où France 2 doit faire 20 millions d'euros d'économie sur sa grille de programmes l'an prochain". Le producteur indique avoir signé 21.000 fiches de paie depuis la création du programme il y a un an et demi. "Bien sûr, nous n'aurons jamais de prix au Festival de Cannes mais, pour la filière audiovisuelle, c'est une chance de faire travailler des Français. (...) Car si on supprime 'Le jour où tout a basculé', France 2 remettra à l'antenne des fictions allemandes comme avant". Le producteur indique vendre chaque épisode 30.000 euros à France 2 qui peut les diffuser plusieurs fois. Une affaire rentable pour la chaîne qui rassemble en moyenne 700.000 à 800.000 téléspectateurs quotidiens.

"La pauvreté des moyens est intrinsèque au genre"

Alors qu'Emmanuelle Guilbart, la directrice générale déléguée aux programmes de France Télévisions, a indiqué trouver ce genre de fictions un peu "cheap", Julien Courbet, lui, veut laisser le public trancher. Il assume un rendu visuel de qualité moyenne. "Le genre de la scripted reality veut justement s'inspirer du reportage. Par conséquent, l'écriture audiovisuelle ne peut pas être aussi riche que celle de la fiction traditionnelle. Il n'est pas question de mettre plus de lumière ou plus de caméras, sinon cela ne serait plus aussi réel que le reportage. Donc la pauvreté des moyens est intrinsèque au genre. En revanche, sur l'écriture, nous faisons appel à de vrais scénaristes qui livrent de vrais scénarios."


Cette semaine, c'est Nonce Paolini, le PDG de TF1, qui a pris la défense de ce format auquel a aussi recours NRJ 12 ("Hollywood Girls"), France 3 ("Si près de chez vous"), M6 ("Face au doute") et TF1 ("Mon histoire vraie", "Au nom de la vérité"). "Il n'y a qu'en France qu'on se pose cette question" de savoir si la scripted reality est une fiction et peut par conséquent bénéficier des aides publiques accordés à la création, a indiqué le patron de TF1 qui propose chaque matin deux émissions de ce type. "Il n'y a pas un pays au monde où on se pose cette question, puisque des producteurs en vivent, des acteurs, souvent de jeunes acteurs y montrent leur talent, de jeunes auteurs peuvent s'exercer à l'exercice audiovisuel et par ailleurs le public semble y trouver un intérêt. Ici, c'est un débat. On est en train de perdre du temps alors que ce sont des objets audiovisuels qui méritent d'entrer dans la catégorie fiction", a-t-il ajouté lors d'un colloque.

Le jour où tout a basculé
Le jour où tout a basculé
Scripted reality : France 2 va faire renaître "Tribunal" (ou presque)
Sur le même thème
l'info en continu
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention militaire en Irak
Séries
"Baghdad Central" : Arte diffusera la série britannique sur l'intervention...
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Politique
Crédit d'impôt pour la pub télé : Le gouvernement dit non
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Cinéma
Tom Cruise va tourner son prochain film dans l'espace
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
Séries
Une série "Millenium" en préparation chez Amazon
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Vidéos Puremedias