Justice : après avoir perdu contre Youssoupha, Eric Zemmour gagne contre Patrick Lozès

Partager l'article
Vous lisez:
Justice : après avoir perdu contre Youssoupha, Eric Zemmour gagne contre Patrick Lozès
Eric Zemmour
Eric Zemmour © Abaca
Eric Zemmour a été relaxé dans l'affaire qui l'opposait au fondateur du Cran, Patrick Lozès.

Habitué des tribunaux, Eric Zemmour a subi une lourde défaite jeudi dernier. Le chroniqueur a en effet perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha qui l'avait traité de "con" dans l'une de ses chansons, "A force de le dire". Eric Zemmour a néanmoins appris une bonne nouvelle concernant une autre affaire judiciaire dans laquelle il était impliqué. Accusé de diffamation par le fondateur et ancien président du Cran (Conseil représentatif des associations noires de France) Patrick Lozès, le chroniqueur a finalement été relaxé.

À lire aussi
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en forme, Europe 1 au plus bas
Audiences
Audiences radio été 2020 : Inter leader en baisse, RTL plonge, France Info en...
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
TV
"13 Heures" de TF1 : Marie-Sophie Lacarrau succède à Jean-Pierre Pernaut
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"
Interview
Laurent Ruquier : "Cela faisait longtemps que je voulais retourner au direct"

En novembre 2008, Patrick Lozès avait déposé plainte contre Eric Zemmour, estimant diffamatoire l'interprétation faite par le polémiste d'une phrase, qu'il conteste avoir prononcée. "Ainsi Patrick Lozès, président du Cran, a déclaré +Obama est notre président+, ce qui prouve que la solidarité raciale (...) est supérieure à ses yeux énamourés à la solidarité nationale", avait déploré Eric Zemmour dans un article publié par l'hebdomadaire Vendredi.

La 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris a repris les conclusions du parquet qui considèrait que ces déclarations ne relevaient pas d'un "débat judiciaire", rapporte l'AFP. "On comprend l'agacement, la révolte" de Patrick Lozès face à la "rhétorique malicieuse, voire déloyale" d'Eric Zemmour, mais "les escroqueries intellectuelles ne se retrouvent pas toujours devant un tribunal correctionnel et même rarement", avait estimé le parquet, jugeant "les éléments constitutifs de l'infraction (...) pas réunis en l'état" et estimant que l'affaire "échappe au débat judiciaire". Dès la fin de l'audience, Patrick Lozès a déclaré qu'il comptait faire appel.

Sur le même thème
l'info en continu
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13 Heures" de France 2
TV
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Julian Bugier est le nouveau titulaire du "13...
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
Presse
"L'Express" : La rédaction réclame les embauches promises par Alain Weill
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy lève le voile sur sa bande de chroniqueuses
TV
"TPMP : Elles refont la télé" : Hapsatou Sy lève le voile sur sa bande de...
L'acteur Michael Lonsdale est mort
Cinéma
L'acteur Michael Lonsdale est mort
"Laëtitia" : France 2 diffuse la mini-série événement de Jean-Xavier de Lestrade à partir de ce soir
Programme TV
"Laëtitia" : France 2 diffuse la mini-série événement de Jean-Xavier de Lestrade à...
France Télé : Bon bilan pour le Tour de France programmé exceptionnellement en septembre
Audiences
France Télé : Bon bilan pour le Tour de France programmé exceptionnellement en...
Vidéos Puremedias