Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha © Abaca
Le chroniqueur de RTL a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha, qui l'insultait dans une de ses chansons.

Le verdict a été rendu hier, jeudi. Eric Zemmour a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha. Ce dernier s'en prenait à l'ancien polémiste de Laurent Ruquier - renouvelé sur RTL, M6 et Paris Première à la rentrée prochaine - dans une chanson datant de 2009, "A force de le dire". Dans ce titre, Youssoupha déclarait "A force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous, j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour".

À lire aussi
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
TV
Horaires de début des primes : Le CSA épingle TF1 et TMC
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8 et France 5 au million
Audiences
Audiences : "A bras ouverts" leader sur M6 devant France 3, TF1 faible, Arte, C8...
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV
TV
Affaire Griveaux : Juan Branco saisit le CSA après son interview sur BFMTV

La chambre de la Cour d'appel de Paris spécialisée dans les affaires de presse a jugé le rappeur non coupable. Pour la justice, il n'y a ni injure publique ni diffamation dans la chanson de Youssoupha. La Cour considère en effet le rap comme "un style artistique permettant un recours possible à une certaine dose d'exagération" ajoutant que la chanson incriminée ne dépassait pas "les limites admissibles en matière de liberté d'expression artistique".

En première instance, Eric Zemmour avait pourtant gagné son procès. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris avait en effet considéré que le texte de la chanson avait "une portée outrageante et méprisante en ce qu'il s'insère en point d'orgue d'une menace implicite ou d'un appel à faire taire un individu, au surplus nommément désigné, ce qui est précisément contraire aux fondements de la liberté d'expression dans une démocratie".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
TV
Coronavirus : France 2 proposera une soirée spéciale avec Michel Cymes mardi
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
Programme TV
La saison 5 de "Vintage Mecanic" démarre ce soir sur RMC Découverte
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
Programme TV
La saison 6 de "Vikings" arrive ce soir sur Canal+
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la bande-annonce de Canal+
Cinéma
César 2020 : La (très) discrète présence de "J'accuse" de Roman Polanski dans la...
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France Télévisions
TV
Mort de Hervé Bourges : France 5 rendra hommage samedi à l'ancien PDG de France...
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Politique
Donald Trump porte plainte contre le "New York Times" pour diffamation
Vidéos Puremedias