Kad Merad ("La part du soupçon") : "C'est sûrement mon rôle le plus sombre"

Partager l'article
Vous lisez:
Kad Merad ("La part du soupçon") : "C'est sûrement mon rôle le plus sombre"
Bande-annonce de "La part du soupçon" © DR
Le comédien est à l'affiche du nouveau téléfilm événement de TF1, autour d'un homme accusé d'avoir tué toute sa famille avant de refaire sa vie.

Kad Merad accusé d'avoir tué toute sa famille avant de refaire sa vie. Ce soir, TF1 diffuse "La part du soupçon", un téléfilm en 2x52 minutes, librement adapté de l'histoire de John List mais qui fait forcément penser à l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Kad Merad y joue un père de famille, accusé d'avoir tué toute sa famille 10 ans plus tôt et d'avoir subi une reconstruction faciale avant de refaire sa vie. A cette occasion, puremedias.com a rencontré le comédien.

À lire aussi
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen" dans "C à vous"
TV
Rokhaya Diallo dénonce la "chronique mensongère" du "pathétique Patrick Cohen"...
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
TV
Julien Cazarre et Sébastien Thoen parodient "L'heure des pros" de Pascal Praud
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
TV
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Vous jouez Thomas Kertez, un homme accusé d'avoir tué toute sa famille avant de refaire sa vie. N'est-ce pas votre rôle le plus sombre ?
Kad Merad : C'est sûrement mon rôle le plus sombre, oui ! (Rires) Mais finalement, pendant tout le téléfilm, on a le doute puisque tout laisse à penser qu'il peut aussi être innocent. C'est un rôle difficile, un rôle dur.

Comment se prépare-t-on à jouer quelqu'un d'aussi sombre ?
Ca, c'est ma cuisine, c'est mon secret. (Rires) On essaye en tout cas de bien rigoler, surtout avec Laurence Arné qui joue ma femme et que je connais bien puisque nous avons joué ensemble dans "Pamela Rose" déjà. On essaye donc de bien se détendre entre chaque prise, vu qu'il y a des scènes difficiles, notamment lorsque votre propre famille se met à douter de vous. Mais en vérité, puisqu'il ne faut rien montrer, c'est comme si j'abordais un rôle normal, d'un type normal. On oublie la part sombre du personnage. On joue plutôt la partie émergée.

Ils ont dit
"Je n'ai pas cherché à m'inspirer de Xavier Dupont de Ligonnès"
Kad Merad

Officiellement, il s'agit de l'adaptation l'histoire de John List, un Américain qui a tué sa famille, a refait sa vie et n'a été retrouvé que vingt ans plus tard. En France, on ne peut pas s'empêcher de penser à Xavier Dupont de Ligonnès.
C'est bien inspiré, oui. Et clairement, on m'a même demandé "Est-ce que ça te plairait de jouer Xavier Dupont de Ligonnès ?". J'ai dit "Pardon ?!", et là on me répond "Non non, rectification : c'est un téléfilm mais qui est inspiré de l'affaire". Je ne voulais pas jouer ce mec là, ce n'est pas un biopic. Mais je ne connaissais pas l'histoire de John List, en fait, hormis via "Usual Suspects". Je vais m'y intéresser désormais. Quant à Xavier Dupont de Ligonnès, j'ai surtout créé un personnage, je n'ai pas cherché à m'inspirer de lui.

Les affaires John List comme Xavier Dupont de Ligonnès sont très macabres. Pourtant le téléfilm ne comporte aucune scène de meurtre, aucun cadavre.
C'est bien pour cela que je l'ai fait.

Vous ne l'auriez pas fait s'il y avait eu la découverte des corps ?
Non, cela m'aurait beaucoup moins intéressé. Je ne sais pas si j'assumerais. Il aurait vraiment fallu que je réfléchisse. Je ne sais sincèrement pas si je l'aurais fait. C'est dur d'assumer.

Ils ont dit
"On ne reste que des interprètes, on est capable le lendemain de jouer de la guitare avec sa bite !"
Kad Merad

En tant que comédien, ne pas avoir cette preuve de la noirceur du personnage permet peut-être de jouer différemment ?
Cela vous permet d'être plus léger. Si on vous voit tuer toute votre famille avant, j'imagine que cela impacte beaucoup le jeu. Mais il n'a jamais été prévu qu'il y ait de scène de meurtre ou de découverte de cadavre. Il y a une scène un peu difficile à jouer avec le gamin, mais nous nous sommes marrés ensemble. C'est souvent dans les scènes dramatiques que nous avons le plus de fous rires... Et puis, on ne reste que des interprètes. On est capable le lendemain de jouer de la guitare avec sa bite ! (Rires)

On dit souvent que ces rôles très durs marquent les comédiens. Cela a été le cas ?
Non, pas du tout. Le rôle était sobre, bien, je me suis plu à le faire. Ce n'était pas quelque chose duquel je devais m'arracher le soir. J'ai plus été marqué par l'histoire, en fait. Elle m'a un peu suivi, surtout avec le gosse. J'ai un enfant qui a le même âge donc il y a forcément une projection. Et vous vous dites que ça pourrait être n'importe qui dans votre entourage... C'est flippant.

Ils ont dit
"Les bons scenarii de comédies deviennent de plus en plus rares"
Kad Merad

Le grand public vous connaît principalement pour les comédies. "La part du soupçon" risque d'être votre rôle le plus sombre. Y a-t-il une volonté de montrer un Kad Merad plus sombre ?
Pour moi, les bons scenarii de comédies deviennent de plus en plus rares. Franchement, je ne lis pas grand chose de très drôle ces temps-ci. Je lis plutôt des films plus épais, plus noirs, plus intenses, plus universels finalement que des comédies qui tournent maintenant souvent autour de la famille et qui sont des resucées de resucées de resucées... Je trouve que l'on devrait se renouveler un peu.

"La part du soupçon" a été présenté à La Rochelle... tout comme "Un homme ordinaire", la mini-série de M6 sur l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Arnaud Ducret y joue le tueur. Allez-vous la regarder ?
Oui, certainement. C'est intéressant de voir comment ils ont traité la chose. Je crois qu'ils sont plus dans le récit de ce qu'il s'est passé, alors que nous, nous sommes dix ans plus tard. Je trouve qu'Arnaud Ducret est un très bon choix.

Ils ont dit
"Nous sommes en train de discuter de la saison 4 de 'Baron Noir'"
Kad Merad

Vous êtes en tournage de la saison 3 de "Baron Noir", attendue en janvier. Vous êtes prêt pour la saison 4 ?
Oui oui. Nous sommes déjà en train d'en discuter avec les scénaristes. Elle est probable en tout cas. J'adore jouer Philippe Rickwaert. C'est une création et c'est la première fois que je fais un personnage pendant si longtemps. Et puis les tournages sont espacés de 18 mois donc nous évitons de nous lasser. Nous retrouvons une partie des équipes, les acteurs, les tournages se passent dans le Nord que j'adore... Ce sont des tournages très agréables. Et c'est très bien écrit, les scenarii sont forts...

Vous pourriez écrire ou réaliser pour la télévision ?
Je pourrais mais il faut avoir le temps. La préparation et la post-production, cela prend du temps. Ce qui est toujours délicat, c'est le cross-boarding, à savoir travailler sur plusieurs épisodes en même temps.

Où en est justement le "Pamela Rose 3" en direct sur Canal+ ?
On va le faire. Cela doit se faire au printemps. On attend juste de voir si on a assez d'argent puisque cela coûte cher. Et il y aura une diffusion en direct aussi dans certains cinémas.

Ils ont dit
"Je prépare un spectacle sur scène, mêlant stand-up et musique"
Kad Merad

Vous avez présenté les César en début d'année. Rempilez-vous en 2020 ?
Je ne peux pas. J'y ai pensé mais je risque de faire du théâtre, donc ce sera compliqué car les César, cela prend au moins deux mois d'écriture. Mais je pourrai y passer une tête si on me le demande.

D'autres projets sont-ils en préparation ?
Je vais jouer dans une comédie de David Foenkinos et Amanda Sthers au théâtre de La Michodière au printemps, que je vais mettre en scène. Je prépare un spectacle sur scène, intitulé "Kad on Stage" - je fais tout en anglais maintenant (Rires). Cela mêlera à la fois le stand-up et la musique, ce qu'on ne fait pas beaucoup en France, un spectacle comme à Las Vegas avec un orchestre, des vannes, des reprises... Je vais essayer de faire un rodage en province puis m'installer à Paris, peut-être pour fin 2020.

C'est une vraie mise en danger pour vous.
Oui mais ça va, j'ai 55 ans, je peux y aller ! On peut dire ce qu'on veut sur moi... J'en ai fait des conneries, j'en ai fait des trucs qui ont marché, j'en ai fait des trucs qui n'ont pas marché... Mais je m'ennuie vite si vous ne me donnez pas du travail !

l'info en continu
"Mask Singer" : Clap de fin ce soir pour la saison 2 du divertissement de Camille Combal sur TF1
Programme TV
"Mask Singer" : Clap de fin ce soir pour la saison 2 du divertissement de Camille...
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
TV
"La maison France 5" de Stéphane Thebaut va s'arrêter
France Télévisions prépare une adaptation de "La peste" d'Albert Camus
TV
France Télévisions prépare une adaptation de "La peste" d'Albert Camus
Opposés à l'Argentine, les All Blacks rendent un bel hommage à Maradona avant leur Haka
Sport
Opposés à l'Argentine, les All Blacks rendent un bel hommage à Maradona avant leur...
"Ca me fait vomir !" : Tension sur le plateau de franceinfo: lors d'un débat sur la police
TV
"Ca me fait vomir !" : Tension sur le plateau de franceinfo: lors d'un débat sur...
Audiences access 20h : "Tout le sport" faible, "Quotidien" solide, "Scènes de ménages" leader des fictions
Audiences
Audiences access 20h : "Tout le sport" faible, "Quotidien" solide, "Scènes de...
Vidéos Puremedias