L'affiche du spectacle de l'humoriste Waly Dia, chroniqueur de France Inter, interdite par la SNCF et la RATP

Partager l'article
Vous lisez:
L'affiche du spectacle de l'humoriste Waly Dia, chroniqueur de France Inter, interdite par la SNCF et la RATP
Par Bruna Fernandez Journaliste
Née à l’époque des “Inconnus”, Bruna grandit entre le Brésil et la France. Enfant, elle enrichit son imaginaire devant le grand et le petit écran. Devenue journaliste, elle passe derrière la caméra et travaille pour plusieurs émissions. Un petit monde qu’elle se plaît à décortiquer pour puremedias.
"Mon badge à Radio France marche encore" : Waly Dia ironise après sa chronique contre la direction de France Inter © France Inter
La régie publicitaire de la RATP et la SNCF estiment que l'affiche du spectacle de l'humoriste a "un caractère politique incompatible". Elles pointent notamment deux phrases critiquant Emmanuel Macron et la police.

Il se fait afficher. Selon des informations révélées ce jeudi 25 janvier par "Le Monde", l'affiche du dernier spectacle de Waly Dia a été interdite dans les couloirs du métro parisien. D'après le quotidien, la régie publicitaire de la RATP et de la SNCF, Mediatransports, estime que l'image "présente un caractère politique incompatible avec le devoir de neutralité qui s'impose dans les transports publics et pourrait être considérée comme diffamatoire ou injurieuse".

À lire aussi
"Des attaques personnelles d'une violence inouïe" : Chloé Morin dénonce le traitement médiatique contre son compagnon Jean-François Achilli
Politique
"Des attaques personnelles d'une violence inouïe" : Chloé Morin dénonce le...
"Hors de question de revivre les affres de l'ORTF" : Le SNJ signe une tribune contre le projet de Rachida Dati sur l'audiovisuel public
Politique
"Hors de question de revivre les affres de l'ORTF" : Le SNJ signe une tribune...
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry Ardisson
Politique
"C'est une gifle" : Christine Angot dénonce la Légion d'honneur remise à Thierry...
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi agricole et s'adresse au gouvernement
Politique
"C'est du foutage de gueule !" : Karine Le Marchand dénonce le projet de loi...

"Macron, c'est comme un père alcoolique"

Sur ce poster publicitaire, l'humoriste, chroniqueur dans "Le grand dimanche soir" sur France Inter, annonce son prochain spectacle de stand-up, intitulé "Une heure à tuer", qui se jouera à partir du 1er février au Théâtre de l'Œuvre à Paris. On peut y voir son visage, les yeux fermés, marqué par de faux tatouages sous forme de petites phrases et de dessins. Or, deux de ces phrases semblent avoir attiré l'attention de la régie publicitaire : "Je suis comme l'IGPN, je ne suis pas là pour faire le procès des policiers", écrite sur sa joue droite, et "Macron, c'est comme un père alcoolique, à la maison il te pourrit la vie, dehors il te fout la honte", inscrite sur son cou.

À LIRE AUSSI : Mon badge à Radio France marche encore" : Waly Dia ironise après sa chronique contre la direction de France Inter

"Conformément aux conditions générales de vente, tout message présentant un caractère politique est prohibé dans les espaces que (la RATP) commercialise", a expliqué au "Monde" Alexandra Lafay, directrice de la communication de la régie publicitaire. De son côté, Waly Dia et ses producteurs, K-WET et Majime, ont refusé de modifier l'affiche afin de retirer les deux phrases jugées problématiques.

L'artiste, dont les chroniques à l'humour politique pinçant et engagé servent de commentaire à l'actualité dans l'émission de Charline Vanhoenacker, a préféré s'amuser de la situation. "La fameuse affiche interdite dans le métro parisien. (À regarder accompagnée d'une musique dramatique qui fait peur)", a-t-il écrit sur son compte X (Twitter). "C'est ma faute, j'ai confondu MediaTransports avec Mediapart" a-t-il également publié.

Plusieurs de ses fans l'ont également soutenu sur les réseaux sociaux, proposant des affiches modifiées parodiques. "Voilà, j'ai résolu le problème", écrit l'un d'entre eux en prenant à parti la SNCF et la RATP, dans un message accompagné par une affiche où toute la tête de l'humoriste est transparente. Un autre encore propose un nouveau visuel, en remplaçant les deux phrases interdites par des références sur l'actualité comme "Stan" et "Parcoursup", une pique non déguisée à la ministre de l'Éducation nationale Amélie Oudéa-Castéra, au coeur de plusieurs polémiques sur la scolarisation de ses enfants dans une école privée à Paris.

À LIRE AUSSI : "Nous respectons sa décision" : France Inter annonce le départ surprise de Maïa Mazaurette de "Jusqu'ici tout va bien"

Bilal Hassani et Stéphane Guillon également censurés

C'est loin d'être la première fois qu'une affiche est victime de la "censure" de Mediatransports, qui a l'habitude d'interdire certaines publicités selon certaines règles déontologiques ainsi que des spécificités liés aux transports publics. Exemple, en novembre 2021, l'affiche montrant la Une du magazine "Têtu", qui sacrait alors le chanteur Bilal Hassani "Personnalité de l'année" avait été interdite car elle risquait de "choquer certains voyageurs".

En 2012 l'affiche du spectacle de Stéphane Guillon , intitulé "Stéphane Guillon s'en va aussi", et faisant une allusion directe à Nicolas Sarkozy , avait également été retirée des couloirs de métro parisien. La RATP avait alors expliqué devoir "s'abstenir de toute communication à caractère politique".

France Inter
France Inter
"Aucun élément ne permet de dire que la direction était au courant" : France Inter contredit Philippe Val (Europe 1) après la condamnation d'une pigiste pour complicité de financement du terrorisme
France Inter débauche Jonathan Curiel, cadre de M6 et collaborateur proche de Nicolas de Tavernost depuis 2008
Élections européennes : Léa Salamé va se mettre en retrait des rendez-vous politiques de France Inter "à partir de la fin mars"
Voir toute l'actualité sur France Inter
Autour de France Inter
  • Pascale Clark
  • Frédéric Mitterrand
  • Charline Vanhoenacker
  • Sophia Aram
  • Jean-Luc Hees
  • Philippe Vandel
  • François Morel
  • Philippe Val
  • Isabelle Giordano
  • Jérôme Garcin
l'info en continu
"C'est comme des moutons..." : Une stratégie secrète entre 2 aventuriers donne lieu à une nouvelle élimination surprise dans "Koh-Lanta" 202'
TV
"C'est comme des moutons..." : Une stratégie secrète entre 2 aventuriers donne...
"Secret Story" 2024 : Où et comment suivre le live des candidats dans la maison des secrets en temps réel ?
TV
"Secret Story" 2024 : Où et comment suivre le live des candidats dans la maison...
"Koh Lanta" 2024 : Quel aventurier été évincé lors de l'épreuve d'immunité à élimination directe ?
TV
"Koh Lanta" 2024 : Quel aventurier été évincé lors de l'épreuve d'immunité à...
"Will Trent" : TF1 annonce la date de diffusion d'une nouvelle série américaine avec Ramon Rodriguez
TV
"Will Trent" : TF1 annonce la date de diffusion d'une nouvelle série américaine...
"Ils ont dû parler d'oseille et ça a dû coincer": Benjamin Castaldi a son explication à l'absence de la Voix dans "Secret Story"
TV
"Ils ont dû parler d'oseille et ça a dû coincer": Benjamin Castaldi a son...
"On en discute" : Marine Delterme évoque le retour de la série "Alice Nevers"
TV
"On en discute" : Marine Delterme évoque le retour de la série "Alice Nevers"