L'ancien patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, candidats aux municipales

Partager l'article
Vous lisez:
L'ancien patron de France Télévisions, Patrick de Carolis, candidats aux municipales
L'ex-présentateur de "Des racines et des ailes" compte se présenter à Arles.

Patrick de Carolis se lance en politique. Selon une information rapportée par l'AFP, l'ancien patron de France Télévisions a annoncé sur les réseaux sociaux sa candidature sans étiquette aux prochaines élections municipales à Arles, dans les Bouches-du-Rhône.

À lire aussi
"On est où là ?" : Vincent Cassel tacle "Quotidien"
TV
"On est où là ?" : Vincent Cassel tacle "Quotidien"
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un message lors de la dernière finale
TV
Mort de Bertrand-Kamal ("Koh-Lanta") : Denis Brogniart lui avait adressé un...
Durée plus courte, davantage d'invités, ambiance de club de nuit : Laurent Ruquier lève le voile sur "On est en direct"
TV
Durée plus courte, davantage d'invités, ambiance de club de nuit : Laurent Ruquier...

"Né à Arles en 1953, j'ai choisi, après une longue carrière de journaliste, puis de président de France-Télévisions, de construire un avenir à Arles. Profondément attaché à ma ville, j'ai choisi de servir les Arlésiennes et les Arlésiens", écrit-il sur sa page Facebook. Agé de 65 ans et installé désormais dans la ville selon "Le Monde", Patrick de Carolis brigue la succession du maire communiste Hervé Schiavetti, qui après trois mandats, a choisi de ne pas se représenter. L'ex-animateur de "Des racines et des ailes" assure ne souhaiter "ni étiquette ni investiture" mais être "ouvert à tous les soutiens, de droite, de gauche et du centre".

Trois rivaux déclarés

Trois candidats ont pour l'instant déclaré leur souhait de conquérir la mairie : l'adjoint au maire d'Arles, Nicolas Koukas (PCF), l'ex-socialiste David Grzyb, adjoint lui aussi dans la majorité municipale, et le conseiller régional LR Cyril Juglaret. La députée LREM, Monica Michel, a de son côté annoncé qu'elle briguait l'investiture de son parti. Arrivé en tête lors des Européennes, le Rassemblement national (RN) n'a pour sa part pas encore investi son représentant.

Pour espérer l'emporter, Patrick de Carolis devra faire oublier ses récents déboires judiciaires. L'ancien président de France Télévisions a été condamné en janvier 2017 à cinq mois de prison avec sursis et 25.000 euros d'amende pour avoir passé des contrats entachés de favoritisme dans l'affaire Bygmalion. Une peine confirmée en appel en avril dernier.

Patrick de Carolis
Patrick de Carolis
Patrick de Carolis, ex-PDG de France Télévisions, élu maire d'Arles
Affaire Bygmalion : Les condamnations de Patrick de Carolis et de Bastien Milot confirmées en appel
Deuxième "affaire Bygmalion" : Prison avec sursis pour Patrick de Carolis et Bastien Millot
Voir toute l'actualité sur Patrick de Carolis
Autour de Patrick de Carolis
Sur le même thème
l'info en continu
Distribution de Téléfoot : Canal+ assigne Mediapro en justice
Justice
Distribution de Téléfoot : Canal+ assigne Mediapro en justice
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Nathanaël de Rincquesen fait ses adieux à sa place dans le "13 Heures" de France 2
TV
Départ de Marie-Sophie Lacarrau : Nathanaël de Rincquesen fait ses adieux à sa...
Caroline Got quitte France Télévisions
TV
Caroline Got quitte France Télévisions
"Ligue du Lol" : Alexandre Hervaud, ex-chef du service web de "Libération", réclame 204.000 euros au quotidien
Presse
"Ligue du Lol" : Alexandre Hervaud, ex-chef du service web de "Libération",...
Le comédien Roger Carel est mort
TV
Le comédien Roger Carel est mort
"Un humour malsain" : Jean-Pierre Pernaut critique sa marionnette aux "Guignols" de Canal+
TV
"Un humour malsain" : Jean-Pierre Pernaut critique sa marionnette aux "Guignols"...
Vidéos Puremedias